Video [ENG, ITA, ESP, POR, FRA, DEU] Pope Benedict has set up a commission to investigate Marian apparitions at Medjugorje

Benedetto XVI ha istituito una commissione d'inchiesta sulle apparizioni mariane di Medjugorje

[FRA] Benoît XVI a institué une commission pour enquêter sur les apparitions mariales de Medjugorje.

JT: Benoît XVI a institué une commission pour enquêter sur les apparitions mariales de Medjugorje. Dans Chronique du Vatican, nous dirons pourquoi le pape veut plus de lumière sur ces apparitions et pourquoi il faut attendre pour tirer des conclusions. Je suis John Thavis, rédacteur en chef du Catholic News Service à Rome.

CG: Et moi je suis Carol Glatz, correspondante du CNS à Rome. Un jour, en 1981, six jeunes du petit village de Medjugorje, autrefois de la Yougoslavie, et aujourd’hui de la Bosnie-Herzégovine, ont commencé à dire qu’ils avaient vu la Vierge Marie, dont trois d’entre eux diront ensuite la voir tous les jours. Une conversation avec la mère de Jésus qui dure depuis presque trente ans, un trait unique des apparitions de Medjugorje.

JT: Dès le début, ces apparitions ont suscité des polémiques, les évêques locaux sont ouvertement sceptiques et ont essayé – sans grand succès - de limiter les pèlerinages à Medjugorje. Les évêques ont aussi accusé les frères franciscains à Medjugorje de désobéissance, en voulant promouvoir ces apparitions. Il ya deux ans, le Vatican a suspendu un des prêtres franciscains ayant agi en conseiller spirituel pour les voyants. Et beaucoup de gens pensent que l’enquête du Vatican est le signe d’une ligne plus dure sur ce qui s’est passé.

CG: Mais Medjugorje a beaucoup de partisans, y compris des fonctionnaires du Vatican. Le cardinal autrichien Christoph Schönborn s’est rendu récemment sur place, s’attirant les protestations des évêques locaux. Selon le prêtre qui a travaillé à la cause de béatification de Jean-Paul II, ce dernier croyait fortement à ces apparitions de Medjugorje et aurait bien voulu s’y rendre aussi, mais, à ce qu’il paraît, il était conscient de ne pouvoir le faire, car l’Eglise ne s’est pas prononcée de manière formelle sur l’authenticité des apparitions.

JT: Benoit XVI a toujours eu un point de vue prudent sur ces apparitions, ces signes et messages divins. Ayant dirigé pendant 24 ans la congrégation pour la doctrine de la foi, une de ses taches était aussi d’enquêter sur ces dossiers des apparitions et, comme on pouvait s’y attendre, devant une manifestation d’ordre surnaturel, le Vatican a toujours fait acte de prudence. Cette approche prudente cache un enseignement de base de l’Eglise : que la révélation publique s’est conclue avec Jésus-Christ et le Nouveau Testament, et qu’une révélation privée n’ajouterait rien de fondamental à la foi. En même temps, le pape a dit un jour que les varies apparitions sont possibles encore aujourd’hui et qu’elles peuvent jeter un peu de lumière en plus sur notre foi.

CG: Une raison pour laquelle tant de responsables de l’Eglise on pris partie pour Medjugorje. Des millions de pèlerins y sont allés et beaucoup ont vécu une expérience de conversion qui a changé leur vie. Ils parlent aux voyants, prient, vont à la messe et se confessent (pour certains c’est la première fois depuis des années). Pour des personnes comme le cardinal Schönborn, cet …

 

For God to live in your hearts, you must love.