Gospa: Les groupes de prière sont forts

Other languages: English, Deutsch, Français, Italiano, Polski

Pour le 23ème Anniversaire des apparitions, de grandes foules sont venues à Medjugorje. Quelle heureuse surprise ce fut pour tous d'entendre le beau message donné par la Gospa à cette occasion (voir message du 25 juin [O] ). La joie du Ciel était au rendez-vous et se lisait sur les visages !

Ce message, apparemment si simple, contient il me semble une clé importante pour saisir la pensée de la Vierge face à l'avenir, si on lit entre les lignes. En cet Anniversaire où la Gospa rassemble un maximum de ses enfants de tous continents, en ce jour où elle est le plus écoutée, elle nous fait une confidence : "Les groupes de prière sont forts". Pourquoi n'a-t-elle pas dit : les paroisses sont fortes, ou : les familles sont fortes, ou : les séminaires sont forts, etc...??? Il est inutile de préciser ici une réponse que tout le monde peut deviner : les familles ne sont-elles pas plus faibles que jamais ? En désignant les groupes de prières, la Reine de la Paix semble nous indiquer la source principale de son espérance pour l'avenir du monde et de l'Eglise. Elle compte en priorité sur les groupes de prière, ils ont et auront sans doute un rôle majeur à jouer dans l'Eglise, ils hâtent la Nouvelle Pentecôte d'Amour : "...à travers eux, petits enfants, je peux voir que l'Esprit Saint agit dans le monde", nous dit-elle. Comme un paratonnerre attire la foudre, un groupe de prière attire le Feu de l'Esprit-Saint. On a vu dans l'histoire qu'au sein des persécutions, des petites unités priantes ont gardé la foi vivante dans leurs pays, et aujourd'hui, l'Occident est  persécuté par l'oppression du matérialisme, par le satanisme et par l'imposition de lois qui offensent gravement le Créateur. Or, pour constituer un groupe de prière, il suffit que deux ou trois personnes forment un seul coeur et unissent leurs voix pour prier Dieu. Des milliers de groupes de prière se sont formés dans le monde à partir de Medjugorje, certains sont petits en nombre mais combien importants devant Dieu ! La Gospa a une prédilection pour ce qui est caché aux yeux des hommes mais splendide devant Dieu. Ce qui est grand, c'est l'union des coeurs, une union qui se divinise chaque jour davantage. Dans cette unité se trouve la vraie force. C'est de la dynamite ! Satan a cette unité en horreur.

Lorsque la Gospa est venue à Medjugorje, la paroisse existait déjà, ainsi que les familles et les communautés religieuses (franciscaines). Mais elle a tenu à créér un nouveau groupe de prière !! Elle en a choisi les responsables et elle a même indiqué nominalement certains jeunes qui devaient en constituer les membres. Bien sûr, cela n'est pas à l'exclusion du reste, au contraire ! Elle a béni et guidé la paroisse et ses familles, elle bénit encore toute réalité d'Eglise, mais elle sait que ces réalités ne sont vivantes en Dieu que si l'union des coeurs y prédomine. "Chers enfants, le but du groupe de prière, ce n'est pas la prière, c'est l'amour ! La prière est le moyen pour obtenir l'amour". Les paroisses et les familles devraient être les plus beaux groupes de prière !Pour les familles, elle a précisé :"Que votre premier groupe de prière soit votre famille." Une famille n'est forte que si ses membres vivent entre eux cette union d'amour en Dieu, il en est de même pour les paroisses, communautés ou groupes chrétiens divers. Le groupe de prière a cette tâche de promouvoir la communion entre les membres d'une famille ou d'une paroisse; et s'il est vraiment vivant, des initiatives en jailliront, ainsi que des vocations.

L'éducation intensive que la Gospa a donnée aux jeunes du groupe de prière comportait des exercices d'accueil mutuel et de charité fraternelle exigeants. Les sympaties et attirances naturelles (qui passent de plus en plus vite aujourd'hui !), devaient faire place à ce type d'amour surnaturel répandu par l'Esprit-Saint en nos coeurs, joyeux et oblatif. A première vue, les exigences et sacrifices demandés par la Vierge à ces adolescents peuvent sembler durs, mais aucun membre du groupe ne regrette le moins du monde d'avoir été à une telle école. C'est l'école de la Mère de Dieu !  Les jeunes ont besoin de cette exigence, ils la recherchent ! (On a une peur excessive de décourager les jeunes en leur donnant l'Evangile tel quel, mais combien de saints ne seraient jamais parvenus à la sainteté si on leur avait présenté une vision édulcorée de la vie chrétienne !? N'est-ce pas au contraire cette vision édulcorée qui a vidé les églises ?!)

En juin 1983, la Vierge dicta à Jelena Vasilj les règles du groupe de prière qui commençait à se constituer. Ces règles, j'en suis sûre, iront droit au coeur de beaucoup de jeunes et moins jeunes en recherche désespérée d'un chemin qui vaille la peine !

"1. Renoncez à toutes passions et désirs désordonnés. Evitez la télévision, particulièrement les émissions néfastes, les sports excessifs, la jouissance intempestive de nourriture et de boissons, l'alcool, le tabac, etc.

2.  Abandonnez-vous sans restriction aucune à Dieu.

3.  Bannissez définitivement toute angoisse. Qui s'abandonne à Dieu n'a pas de place dans son coeur pour l'angoisse. Les difficultés subsisteront, mais elles serviront à la croissance spirituelle et rendront gloire à Dieu.

4.  Aimez vos adversaires. Bannissez du coeur haine, amertume, jugements préconçus. Priez pour vos adversaires et appelez la bénédiction divine sur eux.

5. Jeûnez deux fois par semaine au pain et à l'eau. Rejoignez le groupe au moins une fois par semaine.

6.  Consacrez chaque jour au moins trois heures à la prière, dont au moins une demie-heure le matin et le soir. Dans ce temps de prière sont comprises la sainte messe et la prière du rosaire. Réservez-vous des moments de prière au cours de la journée et, chaque fois que les circonstances le permettent, recevez la sainte communion. Priez avec un grand recueillement. Ne regardez pas sans cesse la montre, mais laissez-vous conduire par la grâce de Dieu. Ne vous souciez pas trop des choses de ce monde, mais confiez tout cela dans la prière à notre Père Céleste. Si l'on est trop préoccupé, on ne peut pas bien prier car la sérénité intérieure fait défaut. Dieu contribuera à mener à bonne fin les choses d'ici-bas si l'on s'efforce d'oeuvrer pour les siennes.

Ceux qui fréquentent l'école ou vont au travail doivent prier une demie-heure le matin et le soir et, si possible, participer à l'Eucharistie. Il faut étendre l'esprit de prière au travail quotidien, c'est à dire accompagner de prière le travail.

7.  Soyez prudents car le démon tente tous ceux qui ont pris la résolution de se consacrer à Dieu, et plus particulièrement ceux-là. Il leur suggérera qu'ils prient trop, qu'ils jeûnent trop, qu'ils doivent être comme les autres jeunes et allere à la recherche des plaisirs. QSu'ils ne l'écoutent pas et ne lui obéissent pas ! C'est à la voix de la Gospa qu'ils doivent prêter attention. Lorsqu'ils seront affermis dans la foi, le démon ne pourra plus les séduire.

8.  Priez beaucoup pour l'évèque et les responsables de l'Eglise. Pas moins de la moitié de leurs prières et de leurs sacrifices doit être consacrée à cette intention."

Le 23 mai 1983, la Vierge avait dit à Jelena : "Rassemble une vingtaine de jeunes qui sont prêts à suivre Jésus sans réserve. Réunis-les dans un délai d'un mois. Je les initierai à la vie spirituelle. Ils peuvent même être plus de vingt. Même des adultes et des enfantts peuvent en faire partie; tous ceux qui en accepteront la règle.

A ces personnes je demanderai de faire pénitence pour certaines intentions. Elles jeûneront et prieront pour l'évèque. Elles renonceront à ce à quoi elles tiennent le plus, boisson, café, plaisirs, télévision. Il faut qu'il y ait des personnes désirant se consacrer à la vie spirituelle; et d'autres, prêtes à se consacrer plus spécialement à la prière et au jeûne. Je leur donnerai des règles à suivre. Les personnes qui suivront ces règles seront consacrées, quel que soit leur état."

 


Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.