Jésus, Marie, je Vous aime, sauvez les âmes!

Other languages: English, Deutsch, Français, Italiano

Dans le message du 25 juillet 2005 [O] , la Vierge à Medjugorje a dit: «Chers enfants, je vous invite à remplir votre journée avec de courtes et ardentes prières». Il y a d’innom brables prières courtes et ardentes, et probablement chacun de nous a la sienne qu’il préfère et qu’il veut dire plus souvent.

Découvrir leur origine serait un travail ardu, mais je crois qu’on peut dire que toutes sont inspirées de l’Amour, par amour, amour pour les âmes et pour chacun de nous. Il s’agit des oraisons jaculatoires. Il y en a une très belle, inspirée à la Servante de Dieu, Sr Maria Consolata Betrone.

Pour elle tout a commencé avec la lecture de «L’Histoire d’une âme» de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, mais Consolata, à son tour, a eu des expériences mystiques et on se souvient de sa «très petite voie» qui est accessible aux âmes et qui peut se résumer en trois points essentiels:

  1. 1. Offrir un incessant acte d’amour du coeur: «Jésus, Marie, je Vous aime, sauvez les âmes».
  2. 2. Offrir un oui à tous et avec le sourire, voyant Jésus en tous.
  3. 3. Offrir un oui à tout, toujours en disant merci.

L’importance de cette invocation, courte, mais très puissante, peut se comprendre à partir des paroles de Jésus que soeur Consolata a écrites dans son journal: « Je ne te demande que ceci: un acte d’amour continuel: Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes».

Consolata a été invitée par Jésus à intensifier la prière sans hésiter: Ne perds pas de temps parce que tout acte d’amour représente une âme. De tous les dons, le plus grand que tu puisses m’offrir c’est une jour-née pleine d’amour. Je désire un incessant «Jésus, Marie, je vous aime sauvez les âmes» depuis que tu te lèves jusqu’à ce que tu te couches».

L’acte d’amour que Jésus veut incessant ne dépend pas des paroles qui se prononcent avec les lèvres, mais c’est un acte intérieur, de l’esprit qui pense à aimer, de la volonté qui veut aimer, du coeur qui aime. La for-mule «Jésus, Marie je vous aime» veut être simplement une aide.

A la mystique allemande, Justine Klotz (1888-1984) le Seigneur a inspiré une oraison jaculatoire semblable avec une touche particulière en direction des prêtres: «Jésus, Marie, je Vous aime sauvez les âmes sacerdotales, sauvez les âmes». Quand on prie pour un prêtre on ne prie pas seulement pour lui. Un saint prêtre mettra à l’abri dans le bercail beaucoup d’autres âmes, mais les prêtres ont besoin d’être soutenus par notre prière. Nous faisons un grand don à l’Eglise, à nousmêmes et au monde quand nous prions pour les prêtres. Et que le Seigneur nous envoie de nombreuses et saintes vocations.

 


Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.