Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité  | Liens[EN]  | Screensaver  | Wallpaper | Web Feed

www.medjugorje.ws » Echo de Marie Reine de la Paix » Echo de Marie Reine de la Paix 132 (Mars-Avril 1997)

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Italiano
Download (81.4 KB )
background image
Eco di Maria
Regina della Pace
Français 132
Mars-Avril 1997
Orig. Italien: c.p. 149, I -46100 Mantova - A. 12, n. 11 - 12; Tout Courrier est à adresser à: Echo de
Marie, 18 Allée Thévenot, F-39100 DOLE
Message de la B.Vierge Marie le 25 janvier 1997:
Chers enfants, Je vous invite à réfléchir à votre futur. Vous créez un monde nouveau sans Dieu
uniquement par vos propres forces, et c'est pour cela que vous n'êtes pas contents et que vous
n'avez pas la joie au coeur. Ce temps est Mon temps, c'est pourquoi, Mes enfants, Je vous invite à
nouveau à prier. Quand vous trouverez l'unité avec Dieu, vous sentirez la faim de la Parole de Dieu
et votre coeur, petits enfants, débordera de joie et vous témoignerez de l'amour de Dieu partout où
vous serez. Je vous bénis et Je vous redis que Je suis avec vous pour vous aider. Merci d'avoir
répondu à Mon appel.
"Vous construisez un futur
sans Dieu avec vos seules forces"
Le futur dont parle notre Mère est celui que nous sommes en train d'édifier de nos mains et qui s'abattra
sur nous car il est fait selon les desseins de l'homme et non ceux de Dieu. Il est vraiment semblable au
monde faillible qu'Adam a inauguré parce qu'il ne s'est pas fié à Dieu, ou comme la tour que nos ancêtres
se sont mis à construire dans leur ambition, défiant le ciel, et qui devint ensuite 'Babel'.
Pour sauver l'homme, Dieu a voulu mettre en nous le divin, mais l'homme refuse ce don pour exalter
l'humain, et court alors à sa ruine. La Madone voit ainsi les choses et nous invite à réfléchir sérieusement
sur ce que nous sommes en train de faire, nous demandant à nouveau de prier, unique condition pour
pouvoir entrer dans l'oeuvre de Dieu.
1. Vous êtes en train de créer un monde nouveau sans Dieu, seulement avec vos propres forces, alors que
Jésus a dit: Sans moi vous ne pouvez rien faire (J.15,5). Avec notre progrès nous pensons réussir à
éliminer les maux du passé et croyons pouvoir reléguer comme vieilleries, ces principes spirituels et ces
aides de grâce avec lesquelles sont sauvées les personnes, les familles et les communautés. Mais sans la
grâce de Dieu nous sommes toujours plus vides, bien que gavés de tout: 'blasés et désespérés' parce que
nous ne puisons pas à la source du bien, qui est Dieu-Amour. Ainsi vous êtes insatisfaits et sans joie
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (1 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
parce que vous voyez se désagréger toutes vos attentes et vos constructions mêmes.
Que veut dire alors construire avec la force de Dieu? Faire tout selon Ses commandements avec foi en
Lui, c-à-d. faire du rapport avec Dieu le fondement de la vie, nous mettre continuellement à l'écoute de
Sa Parole. Aujourd'hui encore, de Sa Parole toute construction doit partir, se développer et trouver son
accomplissement. Si le Seigneur ne bâtit la maison, en vain travaillent les ouvriers... En vain vous
levez-vous de bon matin et allez-vous tard le soir prendre votre repos, pour un pain de sueur; le Seigneur
en donne à ses amis dans leur sommeil (cf Ps.126)..
2. De même, dans l'Eglise rien ne se construit (ni les âmes, ni les groupes, ni les communautés) sans la
grâce; c'est un langage peu courant aujourd'hui! Nous dépensons beaucoup d'énergie en problématiques,
entreprises, programmes agréables à l'homme (Pourquoi dépensez-vous votre argent pour ce qui n'est pas
du pain, votre patrimoine pour ce qui ne rassasie pas? (cf Is.55): ce sont des oeuvres purement humaines,
même si nous leur donnons un nom chrétien, mais où manque la recherche de l'amour de Dieu et de la
vie de la grâce, où l'on ne trouve pas la lutte contre le péché mais une acceptation sans scrupules des
'exigences de la nature'. Ce sont des oeuvres qui partiront en fumée et n'aideront pas l'homme à connaître
Dieu. Il y manque cet 'agir dans la foi' qui fait accomplir des miracles. Et ainsi le monde est frustré de sa
force vitale et ne voit pas le salut.
3. Mais ce temps est Mon temps, ajoute Marie. Elle revendique la place que Dieu lui a donnée dans ce
temps et que beaucoup dans l'Eglise ne Lui donnent pas, à la différence du Pape, qui a annoncé les 'temps
marials' (Encyclique Redemptoris Mater 1.1.87). Dans Sa miséricorde pour les hommes, Dieu confie Son
pouvoir à une mère, pour qu'elle l'exerce en maman, pour leur salut.
Et Elle nous indique Son arme: la prière, unique moyen pour émouvoir le Tout-Puissant. Avec la prière,
Elle nous unit à Dieu et peut nous sauver d'un futur voué à la faillite, sans Dieu.
4. Une fois que nous sommes en syntonie avec Dieu, nous ressentons la faim de Sa Parole, parce qu'elle
nous indique ses voies et nous soutient dans notre chemin (cf Ps.24). C'est vraiment de cela que nous
avons besoin pour avoir assurance et lumière dans notre brouillard, comme d'une lampe qui resplendit
dans un lieu obscur (2 Pt.1,19). Ainsi, au milieu des vaines constructions de l'homme, qui nous leurrent,
nous pourrons sortir indemnes et construire l'oeuvre de Dieu. Alors, notre coeur débordera de joie et nous
témoignerons, dans un monde vautré dans la poussière de ses idoles, de l'amour de Dieu, qui n'abandonne
pas Sa création. Et, même comme prophètes solitaires, nous en témoignerons partout parce que
Notre-Dame nous le répète encore: 'Je suis avec vous pour vous aider'. N'ayez pas peur!
Message de la B.V.Marie le 25 février 1997
Chers enfants, aujourd'hui encore Je vous appelle d'une manière particulière à vous ouvrir à Dieu
Créateur et à devenir actifs. Je vous invite, petits enfants, durant ce temps, à voir qui a besoin de
votre aide spirituelle ou matérielle.
Par votre exemple, petits enfants, vous serez les mains tendues de Dieu que cherche l'humanité.
Seulement ainsi vous allez comprendre que vous êtes appelés à témoigner et à devenir les joyeux
porteurs de la Parole et de l'Amour de Dieu. Merci d'avoir répondu à Mon appel.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (2 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
"Vous serez les mains tendues de Dieu
que cherche l'humanité"
Le temps de Carême et de Pâques est celui de grâces particulières. A quoi servent-elles? A nous ouvrir à
Dieu Créateur et à nous renouveler, tout à fait comme la nature qui, au printemps, se réveille et fleurit
sous l'action du soleil. Mais de quelle manière nous ouvrir? Certainement avec la prière assidue, sincère,
attentive à l'inspiration de Dieu, prompte à accueillir Sa grâce et persévérante dans la volonté de la
transformer en actes.
Pourquoi nous ouvrir spécialement à Dieu 'créateur'? L'Esprit Saint est nommé 'Créateur' (Veni Creator
Spiritus) parce qu'Il continue à créer - par leur conversion - des coeurs nouveaux qui accomplissent des
oeuvres nouvelles et qui transforment les rapports entre les frères pour réaliser le dessein de Dieu de
former un seul corps et un seul esprit parmi les hommes. Ainsi tout sera recréé et Tu renouvelleras la face
de la terre (Ps.103).
Combien tout cela est différent de vouloir construire un monde sans Dieu par nos propres forces, comme
Marie nous l'a dit dans son message du mois dernier! Les coeurs dociles à l'action de l'Esprit Saint, loin
d'être engourdis ou croupissants, deviennent actifs dans l'accomplissement de tout le bien qu'Il leur
inspire.
Je vous invite à voir qui a besoin de votre aide. Qu'est-ce qui nous empêche de voir qui a besoin de nous?
Le péché, notre égoïsme, les idoles pour lesquelles nous vivons, qui nous ferment les yeux à Dieu et aux
hommes: ainsi, nous voyons seulement nous-mêmes et restons enclos dans notre petit monde, insensibles
aux nécessités des frères, comme si nous étions seuls à exister.
Même le spiritualisme ou le piétisme de tant d'âmes dévotes, en recherche de satisfactions intimes, les
rendent aveugles et repliées sur elles-mêmes. C'est à elles que nous disons: Vous voulez adorer un dieu
dans les nuages, et vous ne voulez pas Le voir dans vos frères, où Il est beaucoup mieux palpable et a
besoin d'aide: celui qui n'aime pas son propre frère, qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit
pas? (1J.4,19).
Les premiers chrétiens n'avaient pas besoin de discussions et de techniques pour attirer les païens:
ceux-ci connaissaient Jésus en voyant comment les chrétiens s'aimaient: Regardez comme ils s'aiment!
Ouvrir donc les yeux pour voir les besoins spirituels et matériels des frères et faire tout ce qui est
nécessaire pour leur salut spirituel: avant tout la prière, le jeûne, le témoignage.
Lors de son voyage en Afrique du Sud, p.Slavko rappelait que dans beaucoup d'apparitions du soir, la
Madone recommandait à Vicka de prier pour les besoins de nombreuses personnes: les jeunes, les
familles, les infidèles, la réalisation de Ses plans, etc... Puis, il faut aider les frères dans leurs besoins
matériels: si un frère ou une soeur (dans nos communautés) sont nus, s'ils manquent de leur nourriture
quotidienne, et que l'un d'entre vous leur dise: "Allez-en paix..." sans leur donner ce qui est nécessaire à
leur corps, à quoi cela sert-il? La foi sans les oeuvres est tout à fait morte. (Jc 2, 14-17).
Qu'en est-il de notre aide spirituelle et matérielle à nos frères? Nous serons les mains tendues de Dieu
que l'humanité cherche: seulement à travers nous ils pourront voir la bonté de Dieu et reconnaître qu'Il
est Père et qu'il pourvoit à ce qui est nécessaire à Ses enfants. Les hommes cherchent ces mains tendues
de Dieu: allons-nous les leur refuser?
Quand, au lieu de parler d'amour nous accomplirons des oeuvres d'amour, nous comprendrons le rôle que
Dieu nous a confié et éprouverons la joie d'être Ses instruments; en outre si nous aimons, non en paroles
mais en actes et en vérité, notre propre coeur nous rassurera, alors même que quelque chose nous
blâmerait (cf 1 J.18...). Alors nous proclamerons, et non en vain, la Parole de Dieu que nous avons vécue
en nous, et nous diffuserons l'Amour que Dieu a répandu dans nos coeurs par Son Saint Esprit Rom 5,5).
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (3 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Viens, Créateur Esprit Saint. d.A.
CAREME "Convertis ton coeur, accepte la Croix"
Une maison pour ceux qui n'en ont pas
Le Pape commence ainsi l'homélie du mercredi des Cendres (12 février): "Jésus ne demande pas des
observances formelles ou des transformations extérieures, mais plutôt la conversion du coeur par une
adhésion décidée à la volonté de Son Père et notre Père". Et Il nous indique la route! "l'écoute assidue de
la Parole de Dieu, la prière incessante, le jeûne intérieur et extérieur, les oeuvres de charité, qui rendent
concrète la solidarité envers les frères... Jésus nous appelle à Le suivre sur la voie de la Croix, invitation
ô combien exigeante, mais capable de libérer - en qui l'accueille - la force créatrice de l'amour..."
Ce n'est donc pas un Carême dans l'abstrait, mais avec les yeux tournés vers les besoins concrets de nos
frères qui se tiennent devant nous chaque jour: Partager ton pain avec l'affamé, héberger chez toi les
pauvres sans abri, si tu vois un homme nu, le vêtir, ne pas te dérober devant celui qui est qui est ta propre
chair, (appelé aussi 'ton frère')... Si tu bannis de chez toi le joug, le geste menaçant et les paroles
méchantes, si tu te prives pour l'affamé (non seulement 'de pain') et si tu rassasies l'opprimé (non
seulement 'à jeun'), alors ta lumière se lèvera dans les ténèbres... alors tu crieras et Yahvé te répondra, tu
appelleras et il dira : Me voici! (cf Isaïe 58,7,9-10, selon le grec et la vulgate).
Dans son message pour le Carême (7 février), le Pape nous invite précisément à ouvrir les yeux sur une
des nécessités les plus urgentes pour tant de frères: l'absence d'un toit: "Je propose comme thème de
méditation les paroles de l'Evangile: Venez, les bénis de mon Père... parce que j'étais sans toit et vous
m'avez logé (Mt 25,34-35). La maison est le lieu de la communion familiale...
"Mais malheureusement combien sont ceux qui vivent déracinés du climat de chaleur humaine et
d'accueil qui doit être celui de la maison! Je pense aux réfugiés, aux exilés, aux victimes de la guerre et
des catastrophes naturelles. Et que dire aussi des familles expulsées ou qui ne réussissent pas à trouver un
toit... (et de la grande foule des personnes âgées ou retraitées, qui ne peuvent se procurer un logement
décent...). Ce sont des difficultés qui à leur tour engendrent parfois de véritables calamités telles que
l'alcoolisme, la violence, la prostitution, la drogue..."
Il nous suffit de penser qu'il y a 2 millions et demi de sans abri en Europe; entre Noël et l'Epiphanie, rien
qu'en Allemagne 40 personnes sans logement sont mortes de froid. Et cela dans notre Occident opulent;
dans les pays sous-développés ces chiffres atteignent les proportions d'une tragédie qui implique des
millions de personnes, pauvres et très pauvres, exilés, avec une grande proportion de femmes et
d'enfants.
Quand il se trouve devant des frères sans abri, chacun de nous doit se demander ce qu'il peut faire: il ne
suffit pas de les renvoyer avec une aumône, mais il faut prendre sur soi leurs problèmes, en tant que
famille et communauté.
Nous confessons-nous pour nous convertir? - En janvier, le Pape a voulu nous rappeler aussi le sens
profond de la confession: il est temps de passer d'une foi infantile à un christianisme adulte, capable
d'estimer les péchés et manquements à leur gravité effective; p.ex. en reconnaissant que les droits des
autres sont des devoirs pour nous. C'est possible en nous référant toujours aux paroles du Seigneur.
Il faut avoir présente à l'esprit la disparition du sens du péché et de la responsabilité individuelle.
Aujourd'hui tous raisonnent 'selon moi', sans partir de la loi de Dieu, qui est immuable: ainsi on ne
distingue plus entre le bien et le mal. Malheureusement aussi, la famille inculque toujours moins les
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (4 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
principes fondamentaux de la vie et les devoirs qui en découlent et qui coïncident avec la loi de Dieu.
En outre, on ne peut parler du sacrement de la réconciliation s'il n'est pas inséré dans un chemin de vie
chrétienne. Il ne suffit pas d'aller se confesser seulement pour des 'incidents de parcours', tels que
désordres sexuels, querelles féroces, blasphèmes, manquements aux devoirs religieux pour des fêtes...
épisodes sur lesquels on cherche l'absolution pour apaiser sa propre conscience... et ça suffit! Cette
solution expéditive peut produire l'effet contraire car elle n'aide pas à changer de mentalité (la 'metanoia'
de l'Evangile) et à passer de la confession à la conversion. C'est ici qu'on voit la nécessité d'une direction
spirituelle, qui aide à cheminer dans une perspective chrétienne.
L'arc de la paix sur les nuages
Réponse du Pape aux sensationnalismes apocalyptiques?
Après le déluge, Dieu a resserré la première alliance avec les hommes: Tout ce qui est ne sera plus détruit
par les eaux du déluge avec lequel Il avait frappé l'humanité pécheresse et Il a accroché dans le ciel l'arc:
Voici le signe de l'alliance que j'institue entre moi et vous... mon arc sur les nuées du ciel(Gen.9,11-13).
Le Pape l'a également rappelé, en commentant la lecture du premier dimanche de Carême: "Au cours des
époques de l'histoire, les hommes ont continué à commettre des péchés, peut-être souvent pires que ceux
décrits dans la période antédiluvienne. Toutefois, des paroles de l'alliance conclue entre Dieu et Noé, on
comprend que désormais aucun péché ne pourra porter Dieu à anéantir le monde créé par Lui. Cette
alliance a ensuite trouvé sa confirmation définitive dans l'Evangile, c-à-d. dans la nouvelle que Dieu nous
aime et que, dans son Fils incarné Il s'est fait solidaire de nous, nous rachetant du péché et de la mort".
Il nous semble entendre dans les paroles du Pape une réponse aux sensationnalismes apocalyptiques, qui
recourent continuellement à la proximité du troisième millénaire. Ces phrases serviront à calmer les
esprits qui vivent dans l'attente d'événements catastrophiques, prévus par tant de 'locutions' et
'prophéties'?... N'est-il pas vrai que les hommes crèent les catastrophes avec l'affranchissement du créé, et
qu'ils se procurent à eux-mêmes les châtiments avec les vices, les désordres, la dissolution des familles,
etc...? Et que dire des guerres, des désastres qu'elles provoquent, de la haine, de la soif de pouvoir...?
Mais Dieu veut seulement user de miséricorde, se servant des dommages mêmes que les hommes se
procurent: une ruine salutaire qui apporte le salut, dirait Isaïe (10,22-23 vulgate).
La tragédie de l'Afrique centrale:
misssionnaires et volontaires restent
Un vrai génocide est en train de se consommer dans le nord-Est du Zaïre, aux confins du Rwanda et du
Burundi, où de très violents combats ethniques entre tutsi et hutus ont causé la fuite de centaines de
milliers de personnes en proie à la faim et à la terreur. Pour venir en aide à ces populations victimes de
cette 'guerre oubliée' (impliquant plus ou moins directement tous les pays de l'Afrique Centro-Orientale),
sont restés seulement les missionnaires et les volontaires, qui continuent tous à être des témoins de vérité
et des auteurs d'actes de charité. Et c'est aussi à eux que le Pape s'adressait samedi 22 février avec ses
"vifs remerciements", parlant à la Fédération des Organismes chrétiens de volontariat international et
demandant que "personne ne se laisse aller au découragement, même quand les difficultés se font plus
graves au point d'apparaître insurmontables! C'est justement face aux situations où l'on expérimente une
sorte d'impuissance, que doit nous soutenir la foi en Dieu, Auquel rien n'est impossible... Votre
témoignage est important". **
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (5 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
L'aide à l'Est voie à l'unité
Occident déchristianisé on ne dit plus peché au peché
P.Warenfried van Straaten, ce moine prémontré, fondateur de l'oeuvre 'Aide à l'Eglise en détresse' est
venu à Rome le 17 janvier pour fêter les 50 ans de son oeuvre et les 84 de sa vie, dédiée surtout à l'aide
aux Eglises persécutées de l'Est.
Depuis 1947, frappant à mille portes, il a recueilli et distribué dans plus de 100 pays la jolie somme de
4.600 milliards de lires! Il lui a été demandé:
D. Après la chute du mur de Berlin, les choses ont-elles changé à l'Est?
R. Maintenant il y a la liberté religieuse, mais tant de problèmes restent en suspens! L'athéisme militant a
laissé d'énormes blessures dans les âmes; il faudra des générations pour les guérir.
D. Vous dites qu'en Occident l'Eglise souffre aussi: de quoi?
R. Par la déchristianisation des fidèles qui ne vivent plus selon les lois de l'Evangile. Ici, l'Eglise n'est pas
persécutée, mais elle est trahie par ses fils, qui n'observent plus les commandements de Dieu.
D. Quelles sont les voies de la reconversion?
R. L'Eglise doit prêcher l'Evangile sans rien y retrancher, l'Evangile tout entier. Beaucoup de vérités ne
sont plus enseignées, ou pas assez, parce qu'on craint qu'elles ne plaisent pas aux fidèles.
D. Lesquelles?
R. L'existence du diable, du péché mortel, du jugement universel. On a perdu la notion de péché et on
croit que tout soit devenu licite. De fait, on ne se confesse plus et on ne participe plus aux Sacrements qui
sont un moyen pour guérir du péché.
D. Vous vous définissez 'la plus grande multinationale de la charité'? .. Que représente pour vous la
richesse?
R. Selon le Christ, c'est un danger; mais on peut faire de bonnes choses, même avec de mauvais moyens,
comme le serviteur de la parabole des talents. La richesse peut servir, en rendant participants les autres.
En Russie: la dévastation de l'athéisme.
D. Y a-t-il un pays qui vous préoccupe le plus?
R. L'Afrique. Le colonialisme a fait des choses épouvantables, comme partout. Mais peut-être que la
décolonisation est venue dans un moment où le peuple n'était pas mûr...
D. Quels sont les prochains engagements de l'oeuvre?
R. Avant tout, l'expansion en Amérique Latine, qui me fut demandée par le Pape Jean. Puis, l'expansion
dans les mass-media pour diffuser les valeurs chrétiennes: à Moscou il y a désormais depuis 2 ans une
radio chrétienne qui unit catholiques et orthodoxes. C'est un pas vers la réconciliation avec l'Eglise
orthodoxe, qui est le troisième objectif de l'oeuvre. Ensuite vient la reconversion de l'Occident, en
particulier à travers le soutien de la vie...
D. Pourquoi cette grande aide à l'Eglise orthodoxe?
R. Parce qu'elle a souffert plus que toute autre Eglise chrétienne en ce siècle: elle a été sous la
domination de l'athéisme militant pendant 72 ans! Dans l'ex-URSS, tout ce qui était chrétien a été détruit
dans le cours de trois générations. Aujourd'hui c'est la chrétienté la plus pauvre et il sera très difficile de
remédier à cette situation. C'est pourquoi il est nécessaire d'aider cette Eglise à se relever des ruines.
D. Sommes-nous encore très éloignés, les orthodoxes et nous?
R. Je ne suis pas un théologien, mais il n'est pas normal de voir ces deux Eglises séparées, de même qu'il
n'est pas normal que la charité chrétienne exclue les orthodoxes, qui ont notre même foi en Jésus. Ce sont
des frères. L'Eglise de l'Ouest doit les aider. Sans prosélytisme. Sans les latiniser, mais en les aidant à
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (6 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
croire, de la manière dont ils ont reçu la foi. Le Pape a dit que l'Eglise doit respirer à deux poumons. La
structure de l'Eglise de l'Ouest n'est pas la seule possible. Il existe d'autres rites et manières de prier, mais
dans le passé nous avons considéré les orthodoxes comme des chrétiens de seconde ou troisième classe.
Ce n'est pas exact: ce sont des chrétiens qui ont leurs martyrs et leurs saints, comme nous les avons, nous.
(cf.Avvenire 18.1.97)
Ce que l'Eglise russe a souffert entre 1917 et 1990
Pas moins de 200 mille, parmi les prêtres, évêques et religieux, ont été fusillés ou sont morts de
privations dans les camps de concentration. Ces chiffres sont publiés maintenant par l'Organisme
gouvernemental créé pour l'enquête sur l'Eglise russe. En 1917 les paroisses actives de l'Eglise orthodoxe
sur le territoire de l'empire russe étaient de 77.700; en 1941 il en restait 3.021, dont 3.000 dans les
territoires catholiques 'moins occupés' tels que la Pologne, les Pays Baltes et l'Ukraine occidentale; mais
en Russie, 21 seulement étaient les Eglises fonctionnelles (et encore: laissées pour les touristes
étrangers!). Durant la guerre, Staline permit l'ouverture d'un certain nombre d'Eglises dispersées un peu
partout, en échange de l'appui du Patriarche russe; mais Kroutchev les ferma dans les années 60.
Des générations entières ont grandi sans jamais avoir vu un lieu de culte et de prière, ni jamais avoir
entendu parler de Dieu, sinon pour Le railler, ou du Christ "personnage mythique utilisé par les riches
pour l'exploitation des prolétaires". Une personne sérieuse ne pouvait croire en Dieu; bien plus, être
suspecté d'idées religieuses devenait un crime, puni par le code pénal; l'athéisation était imposée.
Malgré cela, secrètement dans beaucoup de familles se cultivait la foi, grâce aux femmes âgées qui
transmettaient ce qu'elles savaient. La Bible était introuvable, mais quelques pages de livres de prières
étaient recopiées à la main. La culture russe avait été vouée au pilon. Un réveil a eu lieu dans les
dernières années, par l'oeuvre de prêtres au coeur ouvert, comme P.Alexandre Men', assassiné en 1990.
Après un tel massacre, la majorité de la population est restée, sinon totalement athée, tout au moins
ignorante de quelque forme que ce soit de vie chrétienne.
Comprendre l'amour du Pape pour l'Eglise russe
Le Pape a souvent appelé le monde entier à se souvenir du martyre des chrétiens en Russie, et de leur
vocation dans l'Eglise. Ce sont des chrétiens, toute division est déplacée. Le Pape répète qu'il entendrait
commencer son pèlerinage en terre russe par l'île Solovski, dont la terre est imprégnée du sang d'évêques
et de prêtres: la hiérarchie russe entière, fut enfermée là et placée devant le diktat communiste: "Abjurez
et collaborez", auquel a suivi la réponse: "Non possumus!".
En 1939 seulement 4 étaient les évêques russes restés en liberté; comment juger ceux qui ensuite,
cherchèrent à pactiser, uniquement pour maintenir en vie l'Eglise dans le pays? "Mais seulement pour
l'Eglise - dit le métropolite de Léningrad Nikodim, qui vécut torturé par ce dilemme - mais pour nos
intérêts, ne jamais se laisser tenter par la moindre concession".
Le Pape a toujours fait preuve de compréhension pour le comportement de la hiérarchie orthodoxe,
jusqu'à la justifier et la sauver. Mais jusqu'à présent, son pèlerinage en terre russe n'a pas pu se réaliser.
Cette hiérarchie semble préoccupée de ne pas froisser les franges malades de radicalisme ou les groupes
de pression politique qui vivent de la division et de la discorde. Malgré cela, on enregistre un profond
ferment oecuménique à l'intérieur de l'Eglise orthodoxe russe, qui prépare de la base le futur de l'unité et
que rien ne pourra arrêter. (cf.Avvenire 8 et 18 janvier 1997)
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (7 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
La Vierge de Fatima pèlerine
en Russie: ce sont Ses temps!
La reproduction de Notre-Dame de Fatima, de retour d'un pèlerinage d'un an dans les diocèses polonais,
est partie maintenant pour l'Est. Les Evêques catholiques de Russie l'ont demandée (de Moscou, de la
Sibérie et du Kazakistan), présents à Fatima avec Mgr Bernard Antonini et une quarantaine de pèlerins
pour la grande fête du 13 octobre à laquelle ont assisté 800.000 fidèles. La statuette est déjà restée trois
mois en Russie: le 8 décembre elle a reçu l'hommage de milliers de fidèles dans l'église St Louis des
Français, toute proche de la Place Rouge; mi-janvier, les trois mois prévus en Sibérie seront suivis de
trois autres mois en Kazakistan, où elle terminera son périple le 13 juillet pour le 80ème anniversaire des
apparitions, dans lesquelles Marie avait parlé aux trois pastoureaux de la Russie et de ce qu'elle
provoquerait dans le monde.
Mgr Bernard Antonini, recteur de l'unique séminaire catholique de St Pétersbourg, a illustré la situation
religieuse de la Russie, témoignant de 4 dons de la Madone: 1.un cours biblique à Moscou, très
fréquenté, et ouvert aux catholiques, aux orthodoxes...et à ceux qui ignorent tout des religions... 2.à la
suite de ces cours, des jeunes désirant se consacrer complètement au service de Jésus, ont demandé
l'ouverture du séminaire (dans 2 ans les premières ordinations); 3.la publication à Moscou d'un
hebdomadaire catholique; 4.la naissance à Moscou de Radio Maria, offerte par le P.Andrea d'Ascanio
(les lecteurs d'Echo ont également acquis une typographie pour la 'Maison de Marie' à Moscou, qui
imprime l'Echo russe en 7.000 exemplaires). (ndr française: et n'oublions pas qu'à Moscou, dans cette
même 'Maison de Marie' est diffusé abondamment l'Echo en langue française). (Mgr B.Antonini, Russie -
198005 St Pétersbourg, ul 1 krasmarmeiskaja 11).
Ce n'est pas la première fois que la Vierge de Fatima va pèleriner dans les territoires de l'ex-empire:
P.Andrea d'Ascanio, aidé de ses volontaires de l'Armée blanche, a raconté dans deux brochures ('Les
miracles de N-D.de Fatima sur les routes de l'Est') les visites faites en 1990 et 1995 en Bulgarie,
Roumanie, Ukraine (4 fois), en Russie et en Bielorussie, distribuant des centaines de milliers de chapelets
avec d'extraordinaires signes de grâces. Maintenant, la blanche statue est retournée en Russie avec la
'Caravane du Rosaire' de l'association 'Lumières sur l'Est'. **
Mgr François Marie Franzi, Evêque auxiliaire de Novara a terminé sa vie terrestre le 10 décembre
1996 à 87 ans: Véritable apôtre de la Sainte Vierge, dans l'esprit de St Louis de Montfort, il a écrit et
prêché sur notre Mère; il a fondé le Rassemblement Marial National, et les Semaines Mariales. Assistant
spirituel de la Section italienne de l'Apostolat mondial de Fatima, (présidée durant tant d'années par le
président Scalfaro) nous pouvons le désigner vraiment comme un prophète des temps marials. Au groupe
de prière de Novara, dont il a toujours été le guide, il répétait: "Les temps de Marie sont commencés".
"Il a fallu que je tombe
pour m'apercevoir que je suis aimé"
De France où il est incarcéré, un lecteur nous écrit: "Aujourd'hui c'est avec joie que j'ai reçu l'Echo de
Medjugorje. Je vous remercie d'avoir répondu aussi vite à ma demande.
Il est simple mais c'est ce que je recherchais: à travers cet Echo tout l'amour de notre Reine de la Paix
glisse dans mon coeur.
Vous dire que cela fera (x...) ans que je suis prisonnier, (x...) ans que Notre Seigneur, une nuit, est venu
me chercher pour me déposer dans les bras de notre tendre Mère. (x...) ans que je vis une expérience à
l'école de l'amour, l'école de notre Vierge Sainte.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (8 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Cela vous semblera bizarre, mais il a fallu que je tombe, que je m'écrase, pour m'apercevoir combien je
pouvais être aimé, à condition d'ouvrir le coeur. A tous ceux qui sont dans la détresse, dans la misère, je
voudrais dire: N'ayez pas peur d'implorer notre Mère du Ciel, n'ayez pas peur de l'appeler Maman, jamais
Elle ne laissera un de Ses enfants dans la douleur'.
Merci à vous tous de ce petit Echo qui a plus de valeur à mes yeux qu'un immense journal.
Je vous souhaite beaucoup d'amour et de paix avec Marie, pour que vous puissiez continuer à éditer les
messages si importants de notre Sainte Mère. (...) Je me joins à vous dans une prière fraternelle pour un
monde meilleur.
C., petit enfant de Marie
Une Eglise est 'vraiment active' quand elle fait travailler Jésus
pour convertir et former des disciples
Le 5 janvier un hebdomadaire diocésain dénonçait, avec sincérité et stupeur, l'indifférence avec laquelle
était accueilli par les lecteurs un sommaire de thèmes, problèmes, activités, présenté au public par des
attachés à ces travaux, comme preuve d'une intense activité ecclésiale. Un échantillon de ces thèmes:
formation du peuple de Dieu; engagement dans la culture, dans le social et vers la marginalisation...,
puis: église et communications sociales; église et politique; l'église et les nouveaux problèmes de
l'économie et du travail; questions féminines; vie et problèmes de l'église dans les organismes
représentatifs; église et cité; communauté chrétienne et territoire, etc... Un programme impressionnant!
Peut-être le silence qui a suivi cet exposé était-il signe d'une certaine perplexité à reconnaître dans cet
éventail de thèmes les vrais problèmes de nos communautés, aux prises avec une déchristianisation
galopante. La vraie et productive activité ecclésiale est celle qui vise à la conversion et à la vie de la
grâce, par la Parole de Dieu annoncée 'à temps et à contretemps' et témoignée.
La multiplicité des problèmes et des propositions qui nous sont exposés nous désoriente et nous remplit
de craintes, face aux inévitables incompétences. L'Evangile est beaucoup plus simple et nous dit que: une
seule chose est nécessaire; que le levain - s'il est tel - pénètre et fasse fermenter toute la pâte... Cherchez
le Royaume de Dieu, le reste vous sera donné par surcroît...Maintenant, toute cette avalanche de
problèmes urgents ne finit-elle pas par nous faire oublier l'unique nécessaire, nous vider et nous
empêcher d'être 'signe'? Alors, il y aura des structures, sur le plan humain, mais sans l'Esprit qui donne
vie (pag.1, n°2).
Le choix des Apôtres est clair: nous nous consacrerons à la prière et à la prédication de la Parole. Notre
ministère doit jaillir de la prière et de la méditation de la Parole, pour l'annoncer avec la puissance de
l'Esprit, afin que le message évangélique ait aujourd'hui la même efficacité bouleversante qu'alors. Ainsi
nous verrons aussi des chrétiens matures qui sauront agir concrètement. Et l'Esprit nous fera lire les vrais
problèmes des hommes dans la profondeur de Dieu et non avec nos mesures humaines.
Visons donc à notre sanctification et à la conversion des âmes, sans perdre de temps et de l'énergie en
activités étrangères à notre ministère ou sans nous limiter à des oeuvres de pure agrégation ou
d'implication extérieures, car nous préparons le vide pour nos communautés. Rien d'étonnant alors si
nous voyons les âmes les plus sensibles chercher ailleurs, dans des groupes ou des mouvements (et Dieu
veuille que ce ne soit pas dans des sectes) ce qu'elles ne trouvent pas dans nos communautés.
Cela nous impose un sérieux examen: que voulons-nous? Un résultat apparent, qui fasse dire que
'l'affaire' fonctionne bien? Un volume d'initiatives qui nous aligne à la course du monde et justifie notre
présence face à lui? Ou permettons-nous au Seigneur Jésus de travailler, nous mettant à Ses pied,
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (9 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
écoutant ce qu'Il nous dit, à nous et aux Eglises? Qui demeure en Moi et Moi en Lui porte beaucoup de
fruits, car sans moi vous ne pouvez rien faire...(J.15, 5).
Nous savons que l'efficacité de toute oeuvre vient de la grâce et que Jésus seul peut attirer les coeurs,
quand Il est présent dans une vraie communion de frères, qui ne soit pas seulement une assemblée de
personnes qui ont seulement un nom par lequel elles sont vivantes ... (Ap.3,1). S'il est vrai que ce qui naît
de Dieu vainc le monde(1 J.5,4) nous devons effectuer un changement de cap pour que notre manière
d'agir vienne de la foi et non de paramètres humains. Et ne pas toujours compter comme négligeable ce
qui, au contraire, manque (la vie de prière) et dont l'absence rend toute structure sans vie, y compris les
prêtres et les collaborateurs.
L'ouverture à Jésus simplifie tout, l'ouverture au monde complique et fausse tout. L'Evangile nous parle
du pouvoir de Jésus et non de nos oeuvres, de l'obéissance à Dieu, non à nous-mêmes, de la capacité qui
vient de Dieu. Les personnes doivent voir combien les prêtres et les laïcs sont sérieux dans leur croyance
quant au salut des âmes et à leur damnation, qui dépend d'eux. Ils doivent les voir exemplaires serviteurs
de Jésus, si de leur apostolat dépend le salut.
Tous, nous souffrons de la situation de nos Eglises: nous en sommes tous responsables. Ce n'est pas pour
rien que la Madone nous rappelle depuis 15 ans à la voie de l'Evangile et pleure des larmes de sang à
Civitavecchia. Mais quand jetterons-nous les filets au nom de Jésus véritablement et non seulement en
paroles? Quand distinguerons-nous ce qui est précieux de ce qui est vil, jusqu'à devenir comme la bouche
de Dieu (Jer.15,19)? Alors, avec les immanquables croix, nous verrons en plus dans nos Eglises quelques
signes de la présence de Jésus. d.A.
Une voyante écrit à sa famille
C'est une lettre inédite de Bernadette à sa soeur Marie (découverte fortuitement par le P.Laurentin à
Montreal). Son grand souci pour sa famille, c'est "qu'ils ne s'enrichissent pas"; qu'ils ne se matérialisent
pas dans le commerce, qu'ils restent fidèles dans la voie de Dieu. Elle peut encore donner de bonnes
nouvelles de sa santé en taisant les ennuis quotidiens et sérieux qui lui ont fait retirer sa fonction
d'infirmière. Elle a 30 ans. Il lui reste moins de 5 années à vivre. Un mot reste illisible dans le pli du
papier, nous l'avons mis entre parenthèses. (nous avons laissé le texte avec la ponctuation et l'orthographe
d'origine)
J.M.J. Nevers, 28 décembre 1874.
Ma bonne et chère Marie,
Je commence ma lettre en t'offrant mes voeux de bonne année, ainsi que Joseph le monde ordinairement
fait consister le bonheur dans les plaisirs et la richesse. Ce n'est pas ce que je demande au Seigneur pour
nous, car le vrai bonheur n'est pas là, mais plutôt dans l'observance des commandements de Dieu et de la
Sainte Eglise. Je prie le Bon Dieu et la Très Sainte Vierge de vous accorder la grâce de les observés aussi
exactement que possible. Soyez assurés que le vrai bonheur est là seulement, pour cette vie et pour
l'autre. Mes voeus les plus ardents sont pour que vous soyez des bons et fervents chrétiens. N'oubliez pas
qu'il faut que nous nous retrouvions tous un jour au ciel.
Ne te préoccupe pas au sujet de ma santé, je suis très bien.
N'oublie pas, chère amie, d'offrir mes voeux de bonne année à mes tantes et de leur dire mille choses
aimables et affectueuses de ma part. Ajoute à cela un gros baiser à la petite famille. Je te remercie, ainsi
que Joseph des objets que vous avez eu la bonté (d'envoyer...) il y a une de tes cousines qui a eu la bonté
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (10 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
de m'envoyer du beure et des confitures. Remercie bien pour moi; son nom est Jannette.
Donne-moi de tes nouvelles sitôt que tu pourras. Adieu ma bonne soeur, je te donne rendez-vous auprès
des Coeurs Sacrés de Jésus et de Marie.
Soeur Marie Bernard Soubirous
copyright René Laurentin
(l'enveloppe de cette lettre n'a pas été conservée)
L'abbé René Laurentin, le plus connu parmi les grands théologiens actuels des apparitions mariales, a
fêté ses 80 ans. Nous recommandons 'Bernadette vous parle: vie de Bernadette par ses paroles', condensé
de toutes ses recherches. Editions Mediaspaul, et Buchet-Chastel.
St Louis Grignon de Montfort aura enfin une place méritée dans le Calendrier officiel de l'Eglise: Messe
et Office seront célébrés le 28 avril. Ainsi en a décidé le S.Père après sa mémorable visite en France
(Echo 130, p.2).
Vers l'an 2000 avec Marie
De la Grèce: "Nous avons commencé 'l'Avent' qui durera 3 ans pour nous préparer au grand Jubilé de l'an
2000 et au triomphe du Coeur Immaculé de Marie. Ici aussi, la Vierge trace silencieusement sa route: Ses
messages sont placés avec discrétion dans toutes les paroisses d'Athènes, du Pirée, de Patras, de
Tessalonique, sans objection de la part du clergé... (Sr Despina, de l'Echo grec).
Du Japon: "Unissons-nous à Marie et au S.Père dans cette préparation trinitaire. Ce n'est pas la
connaissance théorique de Jésus qui changera le monde, mais le témoignage de personnes qui
connaissent personnellement Jésus et sont transformées par Lui. Je désire, moi aussi, Le découvrir à
travers la Parole de Dieu et la prière personnelle, pour remettre toujours davantage ma vie sous sa
Seigneurie; je n'ai pas d'autre but si ce n'est de témoigner ce qu'Il a fait dans ma vie. J'ai faim et soif de
Sa seconde venue pour que les hommes voient que c'est seulement Lui le Sauveur du monde". (Sr
Luigina Butti)
Le Seigneur donnera aux coeurs qui Le cherchent et aussi aux coeurs fermés comme des sépulcres, une
claire connaissance de Lui et de Sa victoire: ce sera Sa venue.
Don Umberto Neri est retourné dans la paix à la Maison du Père le 17 février, seulement deux mois après
don Joseph Dossetti (Echo 131 p.7). Outre de très nombreuses publications sur l'Ecriture, fruit de son
intelligence du mystère, il nous a laissé son ultime étude sur 'Les textes d'Origène', éminent parmi les
Pères dans la découverte du sens des Ecritures (et dont nous espérons qu'elle soit un jour traduite en
français); nous en extrayons cette phrase avec laquelle il s'exprime quant au don que Jésus nous fait de sa
Mère:
'On doit dire avec courage que la primauté de toutes les Ecritures revient à l'Evangile, et la primauté de
tous les Evangiles à celui selon St Jean.Mais personne ne pourra en comprendre le sens, qui n'aura pas
reposé sur la poitrine de Jésus et n'aura pas reçu de Lui, Marie pour Mère".
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (11 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Nouvelles de la terre bénie
Le S.Père ira à Sarajevo le 13 avril, signe de bénédiction et de pacification pour ces populations
éprouvées par la guerre: ainsi se réalisera son désir, jusqu'alors contrecarré par les armes. Certainement,
en survolant le Sanctuaire de Medj. il épanchera tous les désirs de son coeur dans Celui de la Reine de la
Paix, dans l'attente de s'agenouiller avec les pèlerins sur cette terre bénie.
Témoignage de Mgr Franic'
intrépide défenseur de Medj.
En décembre dernier l'Archevêque émérite de Split, Mgr Frane Franic', a célébré ses 60 ans de sacerdoce
en la cathédrale de Split, archi-comble de fidèles et en présence du Card.Kuharic' et de quelques Evêques
et autorités de la Croatie. Beaucoup d'orateurs ont parlé de la vie et de l'oeuvre de ce courageux témoin
de la foi, dans les pires jours de pressions et persécutions communistes. Parmi d'autres, le vice-président
du Gouvernement Jure Radic', le Frère Dr Ljudevit Rupcic', don Dante, ont souligné "les mérites
particuliers de Mgr Franic', témoin courageux qui a reconnu les événements de Medj. comme un signe de
Dieu et les a toujours protégés. C'est pourquoi il a été si souvent attaqué; mais, comme toujours, il a suivi
la voix de sa propre conscience et de sa propre conviction: ainsi a-t-il aidé bien des personnes à accepter
ces faits".
L'Archevêque lui-même, en remerciant, a encore donné un témoignage appuyé de sa foi en la Reine de la
Paix, qui "à lui aussi, a ouvert le chemin vers la conversion". Et il a affirmé: "Moi aussi j'ai appris à prier
à Medj. et là j'ai pu comprendre et développer la théologie mystique... Tout prêtre doit prier au moins 3
heures par jour, chaque Evêque 4, et les Evêques émérites 5! Je reconnais l'authenticité des messages de
la Madone à Medj.". Il a été très applaudi.
Les guérisons miraculeuses
Durant ces 15 années, beaucoup de pèlerins ont confirmé avoir eu des guérisons miraculeuses dans
l'esprit et dans leur corps, comme fruit de prières ou de voeux faits par eux-mêmes ou par leurs proches,
ou comme don gratuit de Dieu. Dans l'Office paroissial de Medj. à ce jour on en a enregistré environ 400.
De nombreux médecins de la Croatie et de l'étranger sont en train d'examiner leur authenticité.
Quelques-unes de ces guérisons ont fait grand bruit, comme celle de Rita Klaus. Depuis 10 ans elle
retourne à Medj. pour remercier la Reine de la Paix. Lors de sa dernière visite, elle a dit que, tout en
travaillant beaucoup, elle trouve le temps pour tous ceux qui la sollicitent: Elle guide des groupes de
prière, donnant son propre témoignage. "Dans la prière nous ne devons pas demander ce que nous
désirons, mais chercher la volonté de Dieu... J'ai étudié la théologie et la philosophie, mais lorsque j'ai dû
quitter ma communauté religieuse en raison de ma maladie, je me suis demandée: Mon Dieu, à quoi
peuvent servir mes études et mes peines? Pourtant, rien n'est advenu par hasard...
Maintenant, la foi en Dieu me donne la force pour affronter les difficultés que je rencontre et pour
enseigner à beaucoup à prier afin de les rapprocher de la foi grâce à mon témoignage. Quand on
commence à prier, il se produit vraiment de grandes choses. Alors les gens commencent à comprendre
que dans leur propre coeur il est possible de trouver Dieu. Par notre vie nous pouvons faire comprendre
aux autres que Dieu rend l'homme .heureux et l'épanouit, et que Marie est une vraie mère qui protège et
s'occupe de Ses enfants..."
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (12 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Rencontre internationale
des jeunes
La 8ème rencontre de prière des jeunes se tiendra cette année aussi, du jeudi 31 juillet au mercredi 6 août
et traitera de Jésus: "Tu es mon Fils bien-aimé", selon le programme de la première année de préparation
au jubilé de l'an 2000.
31 juillet: 18h Rosaire et S.Messe; 22h présentation des groupes et adoration. Chaque jour on
développera un thème.
1er août: Mon expérience de Dieu (p.Joerg Mueller); Prière-rencontre avec Dieu (don Cosimo
Cavaluzzo, Fr.Slavko Barbaric', Ivan Dragicevic').
2 août: Tu es le Fils du Dieu vivant (Fr Ephraïm, des Béatitudes); Baptême (don Cosimo, Mirjana,
Marija). Après la S.Messe du soir, procession eucharistique dans les rues de la paroisse et rénovation des
promesses baptismales.
3 août: Et vous, qui dites-vous que Je suis? (p.Gianni Sgreva); Eucharistie (don Cosimo); 16h. Rosaire
sur le Podbrdo avec témoignage de Vicka.
4 août: Je suis venu pour qu'ils aient la vie en plénitude (Sr Elvira); Confession (fr.Slavko, Jakov et des
jeunes de la Communauté Cénacle); 22 à 24h. 'Viens et vois' (vie de la Communauté Cénacle).
5 août: Faites ce qu'Il vous dira (p.Jozo Zovko); Vocations: à la famille et à la vie consacrée
(fr.Ephraïm); 16h. Ce que vous avez fait aux plus petits. Les jeunes louent la Vierge par leurs chants, et
consécration commune.
6 août, sur le Krizevac': Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-Le. 03h. Rosaire en gravissant la
colline; 05h. S.Messe.
Pour la traduction simultanée il est nécessaire d'apporter une bonne radio avec FM et casque d'écoute.
Ceux qui disposent d'instruments classiques doivent s'adresser à Agostino, responsable pour la musique
(fax 00 387 88 651 444): il leur sera assuré le logement à la Domus Pacis. Que chacun apporte sa Bible.
L'adoration eucharistique sera continuelle pendant toute la durée de la rencontre.
A tous les groupes: LE CENTRE MIR source officielle d'informations
Le Centre d'informations MIR, de Medj., qui est en liaison avec les centres de prière et de paix de tout
l'univers, publie tous les deux mercredis le BULLETIN DE PRESSE, pour une information régulière sur
les événements du Sanctuaire. C'est pourquoi nous invitons à considérer comme unique source officielle
d'informations ce CENTRE MIR, qui fournira toutes les nouvelles relatives aux apparitions. On évitera
ainsi la diffusion de nouvelles non accréditées ou de voix sensationnelles, comme cela s'est produit
récemment, causant incertitudes et peurs.
Signé: Père Ivan Landeka, Curé. (du Bulletin de Presse)
Mirjana, relativement aux apparitions du 2 du mois
Des nouvelles 'sensationnelles' sur d'imminentes révélations des secrets se sont diffusées (surtout en
Amérique) après l'apparition de la Madone à Mirjana le 2 janvier. Cette dernière s'est empressée de
démentir toutes ces nouvelles de pure fantaisie, disant que la Gospa ce jour-là, lui a communiqué
seulement Son désir qu'à l'avenir les apparitions du 2 de chaque mois soient ouvertes à tous et en a fixé
l'heure (11h.). Notre-Dame demande beaucoup de prières pour tous ceux qui ne connaissent pas encore
l'amour de Dieu; mais rien de nouveau n'a été révélé quant aux secrets, ni à elle ni aux autres voyants.
Mirjana a ensuite précisé que l'apparition du 2 du mois advient de la même manière qu'à Vicka, Ivan,
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (13 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Jakov et Marija.
Ivan a eu les apparitions habituelles, sur la colline le mardi et le vendredi, après qu'il soit revenu à Medj.
avec sa famille. Le 24 janvier la Gospa a redit combien satan veut détruire les familles, et combien nous
devons prier pour la famille. Elle a précisé qu'au sein des familles, satan vise surtout les jeunes.
"Les jeunes demandent du pain..." - Après sa visite à la Réunion et à l'île Maurice dans l'Océan Indien;
Soeur Emmanuel écrit: "Des milliers de jeunes sont venus au rendez-vous de la Gospa pour écouter les
messages; surtout dans les écoles. Quel drame! La grande majorité d'entre eux n'a que les propositions de
notre monde sans Dieu pour fonder ses décisions de vie et son avenir!
Lorsqu'une heure de conférence était programmée pour eux, ils préféraient sacrifier leur récréation et
même leur repas pour continuer avec nous le partage sur Dieu, Marie, la vie... tellement ils avaient soif
d'entendre parler de la Foi, comme Marie en parle à Medjugorje, c-à-d. avec le coeur. Ils nous
bombardaient de questions essentielles: "Qu'y a-t-il après la mort? Que dit Marie sur l'avortement?
Comment avoir la paix intérieure...?" Après 2 ou 3 heures il fallait s'arracher! Quel déchirement! Nous
avions là une moisson abondante, et prête à se donner!
Mais les ouvriers pour cette moisson sont si peu nombreux qu'à vue humaine, ces jeunes n'auront guère
de bergers pour les guider. Qui se lèvera pour être berger de ces jeunes? La solution de la Gospa réside
dans la prière en famille, et l'exemple des parents. S'ils n'ont pas cela... oui, il est urgent de 'réfléchir à
notre futur'!!" (du journal de Sr Emmanuel)
Sur Vassula Ryden: Après la notification du 6 octobre, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi est
intervenue de nouveau en affirmant que ses messages sont à considérer comme des "méditations
personnelles" où "à côté d'aspects positifs, on trouve des éléments qui apparaissent négatifs pour la
doctrine catholique". Pour de tels motifs, elle invite tous à "un sérieux discernement spirituel" (v/Echo
125, p.8).
Civitavecchia tout près d'être reconnue:
Une aide pour Medjugorje?
Après presque deux années de travail, les onze experts de la Commission théologique chargée de vérifier
les lacrimations de la Madonnina de Medjugorje qui a pleuré à Civitavecchia, ont conclu positivement
leur enquête. Le matériel recueilli a été envoyé à la Congrégation pour la doctrine de la foi qui, en pleine
autonomie, exprimera sa propre évaluation.
René Laurentin, membre de cette Commission, et même le seul autorisé à donner des informations, a dit
que "cette lacrimation est un phénomène très positif, qui est en train de donner de bons fruits. Elle me
semble un bon signe du Ciel". Le P.Laurentin a ensuite démenti la nouvelle erronée selon laquelle il
n'aurait pas fait partie de la Commission d'enquête: "C'est faux. Mgr Grillo m'a demandé de faire partie
de cette Commission et j'ai accepté".
Mgr Gerolamo Grillo, Evêque diocésain, sur lequel repose la responsabilité historique et théologique de
se prononcer officiellement, a dû récemment accorder à des journaux et programmes télévisés de
nombreuses interviews. Au cours de l'une d'elles il a déclaré: "Initialement, j'étais plutôt sceptique, et
perplexe sur cette question. Mais Notre-Dame m'a donné un signe. A ce moment, mes parents et ma
soeur qui se trouvaient avec moi dans la chapelle ont dit que j'étais devenu blanc comme un linge. Le
sang ne s'invente pas. Ou il y en a, ou il n'y en a pas. Ma soeur s'est taché le doigt avec le sang, mais il
s'est tout de suite évanoui. Il en fut de même lorsque la famille Gregori a essuyé la statuette avec un
mouchoir. Il n'en est pas resté trace: une fois prélevé de la statue, le sang disparaît.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (14 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Interrogations sur le sang - Il est nécessaire de clarifier ce point, parce qu'on se demande alors
comment la Magistrature a fait pour prélever du sang de la statuette, du moment qu'il disparaît. L'Evêque
précise que "quand les personnes, voyant le sang descendre ou se former sur la statue, cherchaient à le
recueillir sur un mouchoir, le sang ne laissait pas de trace, comme s'il se fut évanoui. Mais la
Magistrature, qui n'a jamais assisté à aucune lacrimation, a prélevé le sang coagulé resté sur les joues, et
ce sang n'a pas disparu".
Mgr Grillo ne manque pas de reconnaître que "les fruits de cet événement sont vraiment extraordinaires,
surtout quant aux conversions et aux retours à la foi"; de nombreux témoignages parviennent aussi de la
part des confesseurs qui "racontent des épisodes vraiment bouleversants de retours à la foi chrétienne.
Les grâces sont très nombreuses". Aux fruits spirituels il convient d'ajouter "une cinquantaine de
présumés miracles dont l'examen sera soumis à une Commission scientifique appropriée".
A la différence des autres apparitions (Lourdes, Fatima, la Salette, Medjugorje...), ici la Madone n'a
donné aucun message, même si Ses pleurs - observe Mgr Grillo - portent en eux-mêmes un éloquent
message pour l'homme d'aujourd'hui. "C'est un message d'amour que chacun pourra lire comme il veut,
surtout dans l'ordre de sa propre conversion".
La rapidité relative avec laquelle cet événement semble proche d'une reconnaissance positive et officielle
(attendue pour Pâques) nous fait espérer qu'elle soit un stimulant aussi pour la Commission chargée de
vérifier les apparitions de Medjugorje. Observons cependant que, comme le souligne Mgr Grillo; ce cas
"ne traitant pas de visions ne se présentait pas comme particulièrement difficile puisque presque tous ont
pu assister aux lacrimations qui advenaient sous leurs yeux, laissaient des traces sur la petite statue et
qu'ils pouvaient toucher de leurs mains".
Des foules extraordinaires - Les gens continuent à affluer dans la petite église de Pantano, où dans
chacun des trois dimanches de février ont été distribuées environ 4 mille communions, tandis que le
nombre des fidèles présents atteignait 10 à 12 mille personnes!
Comme dans toutes les manifestations extraordinaires de Marie: l'Eucharistie est au centre. En fait, le
programme de prière organisé par la paroisse pour les pèlerins reprend ce centralisme:
chaque jour à 16h30 Chapelet/ 17h S.Messe, suivie d'une heure d'adoration eucharistique. Chaque mardi:
depuis 21h. adoration pour les jeunes. Chaque jeudi: de 15h à 17h, adoration pour les vocations. Chaque
vendredi: de 21 h. à 22h30, adoration pour les adultes.
Mirco
Y a-t-il des secrets catastrophiques dans les apparitions?
Bill Matthews (Australie) nous écrit, se disant "embarrassé par la déclaration du Card.Ratzinger (Echo
130, p.7), selon laquelle la Sainte Vierge ne crée pas de sensationnalisme ou de peur, et ne nous donne
pas de visions apocalyptiques; il semble ne pas tenir compte des apparitions de Kibeho!...
Il faut bien faire la distinction entre les choses dites aux voyants pour qu'elles soient communiquées, et
les secrets qui leurs sont confiés et qui n'ont pas encore été révélés, comme précisément le 3ème secret de
Fatima. A Kibeho Marie avait parlé aux voyants des tristes événements des dix années suivantes, comme
ce fut le cas à Medj., disant en pleurs: Paix, Paix, Paix. Ainsi également à Fatima Elle s'est exprimée sur
la guerre future et les dommages provoqués par la Russie. Mais du contenu des divers secrets, on ne sait
rien de certain. Accueillons donc les interprétations du Card.Ratzinger. Les prévisions catastrophiques
sont pur fruit de conjectures.
Une lectrice (A. de Messine) nous écrit que les déclarations du Card.Ratzinger sur le caractère de rappel
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (15 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
à la foi des secrets de Fatima sont en nette contradiction avec ce qu'écrit don Stefano Gobbi dans la
20ème édition de son livre, lequel parle de leur caractère 'apocalyptique'.
Quant au secret de Fatima, je pense que la perte de la foi soit une catastrophe plus grande que tous les
cataclysmes matériels. J'ai rappelé seulement une voix autorisée, de quelqu'un qui a lu le secret. Don
Gobbi ne l'a pas lu et se réfère à d'autres sources. Puis, toutes les prophéties sont conditionnées par la
réponse des hommes aux rappels de Dieu: mais qui sait évaluer cette réponse sinon Lui? Constatons
plutôt que de ces 'révélations apocalyptiques' ainsi diffusées ne viennent pas un changement de vie mais
seulement peur ou curiosité. Cherchons la conversion, nous aurons consolé le Coeur du Père et désarmé
la main du diable.
Un autre lecteur, Paul Wavuri, se référant à Echo 119 p.7, interroge encore sur les trois jours d'obscurité
et les aliments à préparer en prévision...et que Jésus bénit..
Ne perdons pas notre temps avec de telles balivernes. Il n'y a aucune chance que l'on puisse apprendre
des messages ce qu'il faut faire dans tel ou tel cas (supposé)... La Parole de Dieu nous a déjà tout dit et
nous devons nous y tenir! Même la Madone dans Ses apparitions nous confirme seulement cela.
L'année de "Jésus
don du Père"
Sur ce thème s'est déroulée du 2 au 6 janvier à Numana (AN) devant 500 personnes et dans un climat
familial, la rencontre guidée par P.Tomislav Vlasic' pour la formation des âmes offertes qui vivent leur
appel dans les 'Fraternités'. Dans les Fraternités nous ne désirons rien d'autre que vivre le mystère de
l'Eglise. Le maximum que Dieu puisse donner sur la terre, c'est l'Eglise: la communion avec Dieu. Tout
notre parcours (naître de Dieu et retourner à Dieu, libres dans la communion avec Dieu), est le service
de l'Eglise. Ainsi en est-il - a souligné le P.Tomislav - de la fonction de ces petites familles spirituelles,
présentes sur tout le territoire national et dont le nombre a quasiment doublé au cours de l'année 1996,
passant de 50 à 97.
Les journées se sont déroulées selon le rythme du Triduum Pascal avec au terme la Veille de la
Résurrection, qui a vu le renouvellement des promesses de notre Baptême et de l'acte d'offrande "à Jésus
par Marie".
Nous rapportons ici les passages essentiels des exposés de P.Tomislav:
1. L'année du Christ: "Jésus Christ est au plus intime de notre être. Jésus Christ est venu en nous et, à
l'intérieur de nous il agit aujourd'hui. Il pardonne, libère et réconcilie avec Dieu, rendant la plénitude à la
personne. Ces années de préparation sont un avènement en chacun de nous; c'est pourquoi il faut être
ouverts à une dynamique intérieure... Nous devons exprimer la présence de Jésus à l'intérieur de nous car
subsiste le danger de vivre ces années de manière athée. C'est la participation intérieure qui compte: nous
devons la développer et c'est la raison pour laquelle nous sommes ici...
Quel appel en cette année? Nous sommes appelés à manifester la présence de Jésus qui est en nous.
Chacun devrait témoigner de Jésus Christ, de la dignité de l'homme, et porter la libération de Dieu au
monde. Pourquoi tant de peur du futur? Jésus ne nous force jamais mais demeure à l'intérieur de nous,
toujours disponible. En ouvrant notre coeur, nous Lui permettons d'agir. Nous sommes responsables
envers nous et envers les autres, envers l'Eglise...
2. Comment réaliser cet appel. L'Eglise célèbre Jésus Christ, Unique Médiateur. C'est l'appel de l'Eglise
entière. Peu nombreux sont ceux qui réalisent ceci: Marie T.Sainte a réussi à réaliser Jésus Christ,
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (16 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
Unique Médiateur! Pour arriver à ce point, il faut vaincre tous les autres médiateurs, idoles à l'intérieur
de nous, qui ont pris la place de Jésus Christ crucifié. Il s'agit des théories, des habitudes, des forces
humaines, de la logique, de nos projections... Partout où se trouvent ces idoles, Jésus n'est pas l'Unique
Médiateur. Et si nous ne croyons pas à cette vérité, tout se réduit à des discours, des homélies... Nous
devons permettre que Jésus agisse en nous en supprimant les autres médiateurs, reniant les valeurs
humaines, mais laissant la place entière à Jésus.
Premier pas: laisser tous les raisonnements, afin de reposer... Je vous donne un exemple. Une jeune fille
m'a fait part de son désir d'appartenir à Jésus. Je l'ai écoutée, puis lui ai rétorqué: Tu as des arguments
valables, tu sais tout. Il te manque pourtant quelque chose: tandis que je t'écoute, je sais que le Seigneur
t'aime à travers moi, mais tu n'as rien ressenti, la porte de ton âme est close; tu es restée tendue, triste.
Alors nous avons prié et tout a disparu. Elle m'a dit: Je suis fatiguée. A quoi j'ai répondu: Va te reposer
trois jours dans la tombe avec Jésus pour pouvoir retrouver par Lui la force. Il a suffi de quelques heures
et la jeune fille fut transformée. Je lui ai dit alors: Toutes les raisons que tu exposais sont valables, mais
seulement si tu es ouverte à l'amour de Dieu. Voici, choisissez un repos inconditionnel en Dieu!
Les motifs valables qui font obstacle à l'amour vous plongent dans les tensions. Quand vous recevez
l'amour de Dieu, vous ne pouvez plus être tendus, préoccupés. Il est donc nécessaire d'abandonner toutes
les raisons, même celles qui sont tout à fait valables, car derrière elles peut agir satan. Pour entrer dans le
repos de la Résurrection, les Apôtres ont dû laisser tous les arguments.
... et mourir à nous-mêmes pour renaître à une vie nouvelle. (2 Cor.4,7-12): Ce trésor, nous le portons
dans des vases d'argile, pour qu'il soit évident que sa puissance sublime vient de Dieu et non de nous.
Nos arguments doivent être comme des vases d'argile. Ainsi j'accepte la mort (l'humiliation, la
négation...) à cause du Christ et cela donne la vie à l'autre et fructifie en même temps dans notre corps.
Ainsi, dans le passage de la S.Messe: Nous annonçons Ta mort, Seigneur... Cette ouverture à la mort du
Christ est un passage vers la Résurrection à l'intérieur de nous. Si nous ne mourons pas à toutes nos
raisons pour être ouverts à l'amour, cette puissance extraordinaire ne peut pas éclore. Mais si cela se
produit, je puis alors rendre témoignage à Jésus Unique Sauveur-Médiateur. Ceci nous ouvre au:
Second pas: l'ouverture à Sa venue. Une ouverture sereine vers l'accomplissement, un horizon clair;
l'Esprit Saint peut tout faire dans cette âme tendue vers l'Eternité où se réalise toute chose: dans cette
attitude l'âme fleurit et devient féconde.
3. Les pas concrets. Je vous ai dit ces choses au niveau théorique, mais dans le concret, seulement la
grâce, la vertu, peuvent nous aider. Dans les épreuves. Vous avez été éprouvés. Et vous avez ressenti vos
défenses: agressivité ou dépression face p.ex. à la calomnie. Dans les épreuves en famille, à la maison,
avec les enfants, combien de réactions déchaînent les préoccupations humaines. Si, au contraire, se
déclenchent les mécanismes d'ouverture inconditionnelle à l'amour de Dieu, alors, bien que pleurant et
souffrant, je reste ouvert et sors victorieux de cette épreuve. Inévitablement, cette victoire se répercute
aussi sur les autres.
Dans la prière. Il faut tout sacrifier pour qu'à l'intérieur de nous l'espace de l'amour de Dieu soit libre. On
n'obtient pas ceci par la participation à la Fraternité, mais avec une décision intérieure continuelle, un
effort soutenu pour nous ouvrir et appartenir à Dieu. Alors, on ne peut pas se contenter d'une prière
récitée, lue. La véritable vie communautaire est vraie dans l'ouverture. Chacun doit faire et expérimenter
ces pas, autrement la communion entre les âmes ne peut se construire dans la vie communautaire. On
arrive donc à une prière existentielle. Comme nous avons besoin de respirer, ainsi notre âme doit respirer
l'amour de Dieu. Dans la dynamique de l'offrande, cela signifie se rapporter continuellement à Dieu et
vivre cet amour inconditionnel.
Dans l'abandon. Ici on voit l'importance des souffrances. Si nous ne remercions pas pour les souffrances
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (17 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
nous ne pouvons pas expérimenter l'amour de Dieu. J'ai vu, de ma propre expérience comment Dieu,
pour attirer dans l'amour une âme qui Lui a promis un abandon total, doit parfois la contraindre, 'lui liant
les mains et les pieds', pour qu'elle Le laisse faire. Bienheureux celui qui trouve cette porte ouverte en lui,
la porte de l'abandon. Mourir à soi-même passe par l'abandon. Si l'âme refuse cela et se défend, alors elle
se procure à elle-même amertume et tristesse. Si au contraire elle s'abandonne, l'âme expérimente la joie
et la paix.
La mission. Pourquoi la souffrance? Pourquoi Dieu la permet-elle? Lorsque je ne m'appartiens plus à
moi-même mais à Dieu, alors Celui-ci peut m'envoyer dans le monde et me sacrifier. Donc, ce n'est plus
moi qui me sacrifie, mais Dieu Père, parce que je me suis donné à Lui et Lui appartiens. Quand nous
répondons: Me voici! nous sommes comme les anges: nous attendons la mission. Quand nous sommes
prêts à être offerts, dans la paix, alors le Père nous envoie dans les épreuves; dans tous les cas, Jésus
vainc à l'intérieur de nous parce que toutes les idoles s'écroulent. Et Dieu Père a en nous Son Fils qui se
donne pour le monde. Ne manifestez pas Jésus avec les théories, ne cherchez pas à convaincre
quelqu'un, mais agissez, vivez avec simplicité. Vous pouvez être cachés. Mieux, je recommande à tous
ceux qui veulent être 'amour sacrifié' de rester humbles, cachés, sans ostentation. Ce processus est tout en
vous. Que votre simplicité l'exprime.
4. Marie est active à l'intérieur de nous. Pourquoi Marie demande-t-Elle la consécration? Pourquoi
apparaït-Elle en tant de lieux? Parce que la Sainte Vierge est active: Elle nous prépare et nous
accompagne vers le Jubilé. Aujourd'hui il y a la présence particulière de Dieu Un et Trine dans les âmes.
Je vous dis: efforcez-vous de ne pas rester aveugles, sourds, insensibles! Je vous le répète: Marie est déjà
présente et veut agir en nous et par nous! Ne parcourez pas ces années de manière folklorique!
L'important est seulement une ouverture intérieure totale pour sentir la présence de Jésus en
nous-mêmes".
Au terme de ses conférences, P.Tomislav a indiqué de nombreux pas concrets à faire pour pouvoir
réaliser la communion à l'intérieur des Fraternités, dans l'Esprit Saint, marchant vers le Père avec Jésus
En voici la conclusion: En cette rencontre avec le Père nous sommes au point de l'amour universel. Avec
cette attitude, une Communauté ne peut pas être repliée sur elle-même. Elle ressent la mission d'aimer
tout le monde: cette ouverture à l'universel nous porte à porter du fruit; et cet amour de Dieu nourrit
l'humanité. Nicola
Le prochain rassemblement (17 au 20 avril, toujours à Numana), ouvert à tous, sera sur le thème
'Eucharistie vivante'. Informations et réservations à Andrea Casadei, tél/fax 00 39 71 82 425 (h.des
repas).
Les 14 brochures relatives aux rendez-vous de P.Tomislav (disponibles également en cassettes) ainsi que
le bulletin trimestriel 'Eucharistie vivante' peuvent être demandées à 'Eucharistie Vivante,
Cas.Post.65017 Penne (PE)-
Italie'. Offrandes à cet intitulé,CCP 18537654.
Jeune épouse: le chant d'un amour chaste qui vit encore
"Nous n'avons jamais abandonné la prière"
Marija Dugandzic' née Matiaca, qui dirige l'office d'informations de Medj., est heureuse de faire
participer les lecteurs d'Echo de ce que la grâce de Dieu a opéré dans sa vie conjugale, ainsi qu'elle l'avait
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (18 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
confié aux jeunes de la Communauté Cénacle (v.'Résurrection' 3.10.96).
Je suis née à Split il y a 33 ans, et c'est là que j'ai fait mes études: je suis licenciée en économie et
commerce. En 1984 j'ai commencé à aller à Medj. comme pèlerine; puis a débuté l'accompagnement des
groupes, d'abord pour travailler, ensuite c'est devenu une mission. Je comprenais que ce n'était pas par
hasard que j'avais été appelée comme guide, mais que je devais entrer davantage dans ce chemin de foi
pour mieux servir les pèlerins et mettre à leur disposition mes capacités intellectuelles, physiques et
spirituelles.
Simultanément, j'étais à l'écoute de Dieu pour comprendre si je devais embrasser la vie religieuse, ou me
marier. J'ai choisi de former une famille. Avec mon mari nous nous sommes connus en 1987 dans la
vigile de la Nativité de Marie, et il est mort à la guerre, dans la vigile de l'Assomption, en 1995. Je ne
sens aucune fureur contre la guerre parce qu'elle m'a pris mon mari; je suis tout à fait paisible parce que,
quand la guerre a éclaté nous avons en commun pris la décision de rester ici pour défendre notre maison;
nous étions tout à fait conscients du risque qu'entraînait cette décision: pour mon mari, endosser
l'uniforme voulait dire être constamment en danger.
Quand la guerre a débuté, nous avions seulement une fillette de deux ans. Je pensais: "Si mon mari
meurt, que vais-je devenir?" Qu'un autre enfant n'arrive pas était devenu pour moi une idée fixe, une
obsession. Finalement, en 1993 est née notre seconde fille.
Maintenant, je sens mon mari plus proche qu'autrefois, et chaque jour davantage; ce n'est pas le souvenir
d'un homme que j'aimais, mais - comme chacun de nous a un rapport avec les Anges, avec les Saints,
avec le Seigneur - ainsi, moi aussi j'ai un rapport avec lui. Je sens que ma famille n'est plus une famille
classique, mais c'est une communauté formée de cinq personnes: nous trois, mon mari et Dieu.
Aujourd'hui, mon mari m'accepte comme je suis, parce qu'il est libre de tout et je ressens qu'il
accompagne nos pas et qu'il m'aidera beaucoup mieux à faire grandir les enfants. Je souffre parce qu'il
n'est plus et je regrette vivement qu'il soit mort, cependant je suis heureuse au fond de moi parce qu'il est
au ciel.
Une fois, regardant sa photo, j'ai été très dure avec moi-même; je me suis demandée si j'aimais vraiment
cet homme. J'ai dit: "si vraiment je l'aime, que désirer de mieux pour lui que l'Eternité, le Paradis?".
Les enfants savent que le papa est au ciel; pour elles, le paradis n'est pas une fable, un lieu de légende.
Elles sont nées alors que la Sainte Vierge apparaissait déjà ici à Medj., elles ont grandi dans cette réalité.
Pour elles, la Madone est une personne, une réalité, et elles savent que leur père est dans cette réalité. Je
suis contente car c'est comme s'il était ici; ce que je vis, elles le vivent aussi. L'autre jour à la mer, la plus
grande marchait avec une petite camarade et cette dernière lui disait: "je vais me baigner avec mon
papa..." Notre fille a répondu: "moi aussi j'ai un papa et une maman; ma maman est ici et mon papa est
au ciel". Les gens en sont restés bouche bée.
Cette communion des Saints que je vis avec mon mari, avec mes filles, avec tout le ciel, avec toute
l'Eternité, ne serait pas possible si nous n'avions pas eu un rapport limpide alors qu'il était en vie. Lui et
moi avons toujours vécu un respect mutuel maximum et il fut vraiment un homme propre, pur. Nous
avons cru que pour avoir un amour fructueux il faut vivre un amour qui parte du coeur, du meilleur de
nous-mêmes. Ce doit être l'esprit qui unit, pas seulement le physique et c'est ce que nous avons vécu.
Pendant deux années nous avons vécu la chasteté complète, alors que j'attendais les enfants, et les
périodes après que je les ai eues. Ce n'était pas simple de vivre cette réalité, mais j'ai vécu le plein respect
de mon mari. J'étais comme une demeure où il y avait la vie et il comprenait que c'était un don de
renoncer à quelque chose d'extérieur pour faire croître le véritable amour, l'amour affectueux, l'amour qui
vient de l'intérieur.
Je pense que beaucoup de couples ont des problèmes justement parce qu'il n'y a pas ce respect et qu'on se
dit: "Je pense... j'ai le droit..."; Et c'est là que se produit l'erreur car on ne vit pas l'autre comme un don.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (19 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
J'ai compris que dans un couple, pour être heureux, pour vivre un amour vrai, un amour fructueux qui se
reflète sur les enfants, aussi bien le mari que la femme doivent penser: "je ne suis pas important, moi,
mais ce qui est important c'est toi et ta croissance". Si nous n'avions pas vécu auparavant cette
préparation, aujourd'hui nous ne pourrions pas vivre cette union.
Je ne me sens pas veuve! Je ne me sens pas une femme sans époux: mari il y a, seulement il est dans une
autre vie, et moi je dois attendre encore un peu pour y parvenir. Le Seigneur a permis que ce soit ainsi, Il
sait pourquoi, Il connaît notre bien parce qu'Il nous aime; de cela je suis profondément convaincue.
Aucun de nous ne sait ce que lui réserve la vie: de belles choses et d'autres plus difficiles. A tout moment
nous devons être ouverts à Son grand amour, à ce qu'Il nous prépare.
D. Quand tu prononces le mot 'respect,', de quel respect parles-tu?
R. De toutes les manières de respect! Mon mari a été un don pour moi, je ne l'ai pas mérité. Lui a sa
bonté, ses qualités, ses dons; quand tu sens que le choix, tu ne l'as pas fait, toi, mais que tu t'es senti
poussé de l'intérieur, alors tu peux vivre l'autre comme un don, comme quand une chose précieuse t'a été
offerte: tu ne peux pas faire autrement que la respecter. Par exemple, pour moi, faire l'amour était un don:
lui - dans sa liberté - décidait de se donner à moi, et moi - dans ma liberté - je décidais de me donner à
lui. Mais c'était notre esprit à tous deux qui nous poussait à nous unir, jamais la passion. Je me suis
demandé souvent comment il se pouvait que je sois devenue amoureuse de cet homme? C'est un don de
Dieu d'aimer une personne que tu ne connais pas; il convient de reconnaître ce don, et quand tu le
reconnais, tu ne peux pas jouer avec; tu ne peux pas dire: "C'est mon amour!" L'amour est de Dieu,
déposé dans notre coeur, et nous devons en user vraiment comme d'une chose divine. Comme d'un
présent que Dieu a mis dans nos mains pour que nous puissions le traiter avec soin.
D. Y a-t-il eu des moments de tensions et de fatigue?
R. Certes, il y en a eu, même forts, des moments difficiles mais il ne faut pas oublier qu'on est
responsable du 'don' et que la faiblesse humaine est là pour être vaincue. Mon mari jouait de la guitare,
cela lui plaisait beaucoup... et durant toute la guerre il n'a plus joué, il n'a plus chanté, il était beaucoup
plus tendu et il était devenu difficile de communiquer avec lui; pourtant nous n'avons jamais abandonné
la prière. Les moments difficiles furent dépassés avec le dialogue. Parler est très important; c'est notre
orgueil humain qui s'impose à notre esprit et nous fait dire: "c'est lui qui doit céder..."; c'est le malin qui
nous tente et veut détruire le don.
D. Au début, tu nous a parlé de chasteté matrimoniale; que peux-tu nous en dire?
R. C'est un sujet difficile. Quand on fait l'amour, avant de le faire il faut être intérieurement prêts à
accepter les enfants. Sinon, il est préférable de s'abstenir. C'est vraiment mon idée fondamentale de la
vie. Non pas que moi, toutes les fois, j'étais disponible à avoir des enfants, pourtant nous devons être
personnellement ouverts à cette possibilité car, autrement, il s'agirait seulement d'un acte physique.
On ne doit pas être esclaves de cette peur d'avoir ou non des enfants. Pour moi, il y a contraception
lorsqu'on évite exprès les rapports dans les jours fertiles, et je pense que chacun de nous trouve la
réponse dans sa conscience. D'autant plus quand on commence à user d'autres moyens contraceptifs, le
physique devient objet de passion et il n'y a plus l'amour qui veut se multiplier dans ce rapport: alors le
sein d'une mère devient une tombe.
D. Te remarieras-tu?
R. Non! parce que mon mari est vivant! J'accepte que l'Eglise laisse libres et je ne condamne pas les
personnes qui se remarient, nous sommes tous différents; mais j'estime qu'on peut faire cela seulement
une fois, parce que cette union demeure! Comme je l'ai dit plus haut, mon mari est vivant; si je ne croyais
pas en cela, je mettrais en doute ma foi dans mes rapports avec la Madone, avec Jésus. Je crois que Jésus
est vivant, que Jésus est une réalité, et je pense que chacun de nous est ainsi. Comment pourrais-je dire
que mon mari n'est pas vivant et la Gospa, oui! Quelle différence y a-t-il? Ils sont tous les deux au ciel,
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (20 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
dans l'éternité.
D. Dans la prière, n'as-tu jamais eu des moments d'aridité?
R. Si! souvent! Il faut alors persévérer: ce sont des moments qui passent, des épreuves d'où l'on sort
toujours plus forts.
A une jeune fille: savoir dire non, pour sauver l'amour
Une jeune 'qui aime Jésus' exprime sa peine d'avoir cédé: elle a souffert les tourments de l'enfer et n'est
plus capable d'affronter la Messe. Mais elle est contente d'avoir dépassé la période de 'l'ingénuité' et,
d'autre part ne peut pas faire marche arrière car elle aime éperdument son compagnon.
Chère R., je te remercie de ta sincérité, qui m'offre l'occasion d'éclairer tant d'autres jeunes filles dans ta
situation. Aujourd'hui il n'y a pas de défenses et il est impossible de vaincre le mal si séduisant, si la
grâce de Dieu vient à diminuer en nous; bien plus, sans elle nous ne pouvons même plus penser à notre
véritable bien, à notre finalité, à l'amour de Dieu, au don de la pureté, qui est la gloire d'une jeune fille,
splendeur du ciel pour accueillir (comme dans le sein de Marie) le don de la vie.
Nous, comme tous les objets qui tombent de par les lois de la gravité, nous sommes toujours amenés à
tomber plus bas, tandis que seul l'Esprit Saint nous élève pour considérer les choses comme Dieu les voit,
et nous donne la force pour résister au mal.
Si l'on ne prie plus, il est impossible d'agir différemment: on ne comprend plus l'autre vie. Comme Eve tu
as été attirée par le fruit 'bon à manger, agréable aux yeux et désirable pour la connaissance' et tu as
mangé; mais ensuite - dis-tu - 'tu t'es sentie nue'. Le monde 'est tout entier placé dans le malin' et fait
croire, comme tu le dis, que cette expérience soit une nécessaire maturation, le saut hors de l'état
d'ingénuité pour entrer dans la réalité. Au contraire, la Parole de Dieu - éternelle et stable comme le Ciel
- te dit que 'le salaire du péché, c'est la mort'. Le péché est la fin de la croissance et du dialogue
réciproque: c'est pourquoi se défont les unions qui sont fondées seulement sur la chair. Pourtant, tu dis
aimer éperdument ton jeune!
Ne te fies-tu pas à tes sens? Et quelle nouveauté apporteront le mariage, la vie à deux (pleine de
sacrifices et de renoncements) quand tout a déjà été éprouvé et consommé? La Parole de Dieu ne trompe
pas, comme au contraire le fait satan auprès des malheureux qui l'écoutent. Dieu dit:
Le corps n'est pas pour l'impureté, mais pour le Seigneur et le Seigneur est pour le corps (c-à-d. qu'Il
offre toute Sa puissance divine pour garder notre corps, qui est Sien par le baptême).... Ne savez-vous pas
que vos corps sont des membres du Christ? Fuyez la fornication. Ou ne savez-vous pas que votre corps
est temple de l'Esprit Saint et que vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes? En fait, vous avez été
rachetés très cher (au prix du Sang du Christ). Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera,
nous aussi, par sa puissance (cf 1Cor 6,13,15,17-20).
Voici pourquoi, comme Eve, tu t'es cachée de Dieu et tu n'es plus allée à la Messe pour ne pas rencontrer
les yeux de Jésus. Mais c'est encore satan qui, après t'avoir jetée à terre sur le chemin de Jéricho, veut
t'empêcher de te laisser accueillir par le Bon Samaritain: Il t'attend, les bras grands ouverts! Tu dois te
remettre dans Ses mains parce qu'à Lui tout est possible et Il peut remédier à tout 'car Il est le Seigneur de
tout'. Ta confidence sincère a permis de faire entrer la clarté en toi et de préparer ton ouverture à Celui
qui peut faire une reine, même d'une Madeleine. J'ai connu beaucoup de jeunes qui, après les erreurs de
l'inexpérience, ont eu la force de se libérer avec décision. Mais ici, il faut aussi l'autre!... Il est nécessaire
de l'aimer, de prier pour lui. Mais on ne l'aime pas en acceptant la duperie, mais au contraire en le tirant
hors de cela. Si, avec l'aide de Dieu, tu y parviens, peut-être trouverez-vous un moyen de croître
ensemble. Dans le cas contraire, il sera bien de le laisser: si ton oeil (c-à-d. une personne chère comme
l'oeil) est pour toi un obstacle, ôte-le et jette-le. Il est mieux d'entrer dans la vie avec seulement un oeil
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (21 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
qu'être jeté dans la Géhenne de feu avec les deux. Jésus le dit et ne peut se tromper. Il est préférable de
pleurer avant... Courage: Dieu est le plus fort, mais il faut Lui donner la main. Avec toute l'affection que
j'ai pour toi.
La morale catholique est-elle irréalisable?
Dans son diocèse, le Card. Wetter Archevêque de Munich, a destitué un aumônier de jeunes, qui
affirmait que la morale catholique était 'irréalisable'. Le Card. a précisé qu'il n'entendait pas faire usage
de son pouvoir épiscopal, mais seulement donner davantage de stimulation et de force aux jeunes, pour
qu'ils ne soient pas victimes de la permissivité sexuelle.
* Une retraite internationale des prêtres avec prières, conférences, dialogues, liturgie commune, se
tiendra à Medj. du 1er au 5 juillet 97; elle est organisée par P.Slavko et don Cosimo Cavalluzzo, pour
répondre au désir de très nombreux prêtres. Sont invités également les prêtres qui s'occupent de guérisons
intérieures, ainsi que tous les autres experts.. Pour information, tél. 00 387 88 651988; réservation par
fax: 00 387 88 651 444 (les 40 premiers inscrits seront logés dans la maison de prière 'Domus Pacis' de la
paroisse).
Voyage très rapide à Medj, en avion - A partir du 21 avril il sera encore plus simple de se rendre à
Medjugorje grâce à la nouvelle liaison aérienne (deux vols par semaine) Milan-Split (durée du vol: 1h.).
Là, un car vous attend pour Medj. (2h1/2 de route). S'adresser aux Voyages Rusconi: 00 341 363 077.
Durée du séjour 4 ou 5 jours, aux conditions très économiques de 640.000 lires tout compris (soit environ
2.200 FF).
Une artiste protestante: "dans les Sacrements de l'Eglise
j'ai trouvé le trésor caché"
Les coulisses, les costumes, le théâtre...: le chrétien peut y vivre. Et moi, j'y étais. Mais intérieurement je
me demandais: et la vérité? Et le sens de la vie? Un nom, un applaudissement, une renommée: cela ne
suffit pas, surtout si, sur le seuil de la vie se présente un autre: Dieu. Alors, le texte est-il apparence, ou y
a-t-il une vérité? Si le philosophe déclare ne pas savoir répondre, alors nous sommes vraiment sur le
même navire. Mais si tu rencontres quelqu'un qui irradie quelque chose que tu perçois être authentique,
alors tu as peur; et moi, j'ai pleuré, dit l'actrice Inge Brueck, de Westrwald, Allemagne.
L'expérience avec les non-catholiques ne suffit pas, me suis-je dit, (moi, catholique déracinée par mon
adhésion au protestantisme). Et à quoi a servi de donner vie à une Association d'artistes chrétiens? A
quelque chose: mais dans l'Eglise catholique j'ai découvert et compris les Sacrements. Ceux-ci ne se
trouvent nulle part ailleurs.
Oui, on critique l'Eglise; on l'abandonne. Parce qu'on ne sait ou ne veut pas découvrir la perle cachée, son
joyau; et peut-être n'y a-t-il personne pour le signaler. Tu peux le montrer du doigt, mais pas l'imposer.
Même au sein des 'Artistes pour le Christ', je dois choisir le moment opportun, pour témoigner. Qui de
nous peut dire ne pas avoir une disposition particulière pour quelque chose, un certain charisme? Moi, je
me suis mise à composer, à versifier, et j'ai publié. La différence entre le temps précédant ma conversion
et celui qui a suivi est considérable. Ainsi j'ai dit: "Tu étais toujours ici, mais moi je ne Te voyais pas. Tu
était à mes côtés, mais je ne T'ai pas approché. Ta parole était douce et forte, mais moi je ne l'entendais
pas. Depuis que je connais Ta présence, je Te vois partout, là où je vais je Te trouve. Depuis que je sais
que Tu es là, le monde m'apparaît tout autre. Depuis que je sais que Tu es Amour, avec Toi je me sens
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (22 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
chez moi". Et ainsi ont jailli de moi les texte et musique 'pour l'enfant qui n'est pas né'.
A Medj. je suis venu lorsque j'ai été invitée. En actrice expérimentée j'ai étudié les voyants: ils sont
simples, immédiats et clairs, c'est pourquoi un mensonge ou trucage n'est pas possible. Venir ici a été
pour moi 'venir à la maison'. Je parle volontiers aux gens, surtout aux jeunes. Ils sont idéalistes, mais en
même temps exposés à bien des pièges. Leur faire voir le joyau, la perle qu'est l'Evangile. Je dirais:
célébrer vraiment les sacrements: c'est la route pour être le sel de la terre et la lumière du monde. Pour les
autres, Marie a été la route vers le Christ, mais pour moi le Christ a été la route vers Marie: c'est la Mère.
"Ave, Maria, Vierge pleine de grâce, prie pour nous; je prie pour nous qui T'invoquons, Mère de tous les
hommes; prie pour nous et pour le monde entier, Toi la servante, l'épouse, la Reine de la Paix..." de Glas
Mira, déc.96).
ECHOS DE L'ECHO
En France, pour les non-voyants ("bien-aimés de l'Echo français") est éditée chaque mois une cassette de
90' avec lecture du journal, et - pour le mois intermédiaire - quelques extraits d'homélies des P.Tomislav,
Slavko, Jozo, etc... (le tout avec intermèdes musicaux pour en rendre l'audition plus agréable).
Echo: pourquoi seulement 8 pages, et maintenant tous les 2 mois?
Mme Marie S. (de Messine) ... "trouve injustifié qu'Echo, avec son développement admirable de 800.000
exemplaires et ses 16 langues, au lieu de prendre son envol et d'améliorer sa présentation, demeure un
feuillet de 8 pages, dont la parution ne se fait maintenant que bimestriellement: pourquoi humilier ainsi
ce splendide joyau?".
Chère Marie, Echo a déjà pris son envol, précisément parce qu'il est si léger, et le Seigneur bénit en lui ce
qui rappelle Sa pauvreté et Son caractère essentiel. Sincèrement, je reconnais que j'ai toujours eu en moi
ce même désir mais jusqu'à présent la Madone m'a toujours mis (doucement) une 'camisole de force' pour
me faire rester dans ce sillon d'humilité. Et cela à travers les signes qui accompagnent l'existence d'Echo.
1. La cadence bimestrielle est devenue nécessaire par mon impossibilité à faire davantage. En priorité je
dois m'occuper de ma paroisse. Pour le journal, j'ai beaucoup de collaborateurs matériellement dévoués
et une secrétaire efficace, mais il n'y a qu'une seule tête, aussi bien pour la rédaction que pour
l'organisation et les rapports avec les différentes éditions. Il est clair, même si je ne répète pas ma
signature, que tout Echo est l'oeuvre d'une seule personne.
2. Echo est gratuit et sans publicité, selon le caractère de l'Evangile (vous avez reçu gratuitement, donnez
gratuitement) et jusqu'à ce jour ce format a été le seul possible car plus économique (qui pourtant
entraîne la dépense de 85 millions de lires par numéro). Les offrandes qui parviennent des lecteurs les
plus généreux, sont suffisantes pour couvrir seulement ce type de publication.
Il est vrai que devant les sujets abondants, que nous savons être attendus de nos lecteurs, nous devons
réduire tout à l'essentiel, être brefs: mais c'est également le caractère de l'Evangile. Ainsi nous écrivait de
France Sr Dominique: "L'Echo répond parfaitement à ce que nous attendons c-à-d. comme la Bible une
présentation sobre, écriture serrée et dense. Comme dans la Bible, la 'Parole de Dieu' n'a pas besoin
d'accessoires ni d'enluminures. Facile à emporter (dans son sac ou dans sa poche), il circule vite et finit
'usé' tellement il a été lu! Soyez assuré de notre sympathie, de notre reconnaissance et de notre prière".
(Echo 119 p.8).
Beaucoup de lecteurs ont manifesté ainsi leur agrément à ce format et cette cadence, parce qu'Echo est
très dense et doit être médité peu à peu, dilué dans le temps. Et puis, cette pauvreté est bénie: cela ne te
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (23 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]
background image
dit rien que ce petit feuillet ait dépassé de beaucoup les 800.000 copies? Rendons grâce à Marie, à la base
de tout cela. Nous continuerons à nous dévouer tant qu'Elle nous le demandera. Je remercie aussi et bénis
tous ceux qui La servent, puisant à ce petit écho de Ses messages. A vous tous vont nos meilleurs
souhaits de paix et toutes bénédictions pour de Saintes Fêtes de Pâques.
Villanova Maïardina, 26.02.97
EDITIONS ETRANGERES:
albanaise: Jéhona e Medj.L1p.10.Lac Albania
allemande: Echo aus Medj. cas.post.149, I-46100 Mantova Italie.
anglaise: Echo of Medj. cas.post.27,I-31030 Bessica Treviso (Italie).
catalane: Amics de Medj. c.Carme 11 baixos, E-08700 Igualada-Catal.(Espagne)
espagnole: Roger WATSON, c/o Antonucci ,v.Verrotti 1, I-47100 Aquila
grecque: Sr Despina, 69 rue Epirou, Agia Paraskevi, 15341 Athènes (Grèce)
hongroise: Fraternitas, 1399 Budapest.701/85 (Hongrie)
néerlandaise: Misericordplein 12C, 6211-HK,Maastricht (Hollande)
polonaise;Cz.Miriewiecz ul.Krasickiego21a/3, 30-515 Krakow-Podgorze (Pologne)
portugaise:Portugal:G.daCunha Correia 24 r.L.de Brito,4915 Vila Praia de Ancora
Brésil:Servos da Rainha C.P.02576,70279-970 Brasilia DF
roumaine: Ecou din Medj. c.p.41-132 Bucarest (Roumanie)
russe: Dom Marii, Plotnikov'3, 121002 Moscou (Russie)
tchèque:Medzugorské/ozveny,Ilbenstàdter,Str.6,DW-60385-Frankfurt.60,Allem.
DISTRIBUTEURS: Au Canada: "Arts O Graph" N.D.Inc 6653 Papineau, Montreal 1 Québec H2G 2X3;
Joseph Bozzo, 8324 Nicolas Leblanc, Montreal Que H1E 3W5. En Espagne:José L.Lopez de S.Roman,
Ap.246, Palencia (Espagne). Aux Philippines: Raquel D.de Leon, POB 789, 1099 Manille. En Suisse:
Nora Künzli, rue Caressaa,CH-6862
Rancate,O91/463469 (versements:Banque Raiffeisen, Eco di Medj.CH-6862 Rancate,
cc.69-1079 0) Aux USA: Joanne Clark, 17503 Applewood LN Rockeville, Maryland 20855; Peter Miller
P.O.Box 2720-230, Huntington Beach CA 92647; Australie: (toutes langues) Medjugorje Sentinel
P.O.Box 746, Pennant Hills, NSW 2120.
* Pour diffuser les messages et les vivre dès leur parution vous pouvez recevoir les quelques lignes du
message mensuel dès le 27 de chaque mois (postés le 26) et ceci en autant d'exemplaires que vous le
souhaitez; il suffit d'en faire la demande à l'adresse ci-dessus.
* L'ECHO en cassettes-audio pour non-voyants les personnes intéressées peuvent s'inscrire également à
cette adresse.
L'Echo de Marie Reine de la Paix est gratuit. L'oeuvre vit d'offrandes.
CCP DIJON 4480-19 R ou chèques.
Merci d'établir les Euro-chèq.en francs français à un seul ordre: ECHO DE MARIE, 18 allée Thévenot -
F-39100 DOLE.
Original italien: Eco di Maria. Cas.Post.149 - Mantova (Italie)
Autorizz.Tribunale di Mantova n.13 - 8.11.86. Resp.Ing.A. Lanzani-Tip. DIPRO
(Roncade TV).
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e132fr.htm (24 of 24) [9/21/2000 5:33:03 PM]

Document Outline

  • Local Disk