Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité  | Liens[EN]  | Screensaver  | Wallpaper | Web Feed

www.medjugorje.ws » Echo de Marie Reine de la Paix » Echo de Marie Reine de la Paix 136 (Novembre-Décembre 1997)

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Italiano
Download (73.9 KB )
background image
Eco di Maria
Regina della Pace
Français 136
Novembre-décembre 1997
Orig. Italien: c.p. 149, I -46100 Mantova - A. 13, n. 11-12; Tout Courrier est à adresser à: Echo de
Marie Reine de la Paix, B.P. 4602 - 45046 Orléans, Cedex 1 - France.
Message de la B.V.Marie du 25.09.1997:
Chers enfants, Aujourd'hui Je vous invite à comprendre que sans amour vous ne pouvez pas comprendre
que Dieu doit être à la première place dans votre vie. C'est pourquoi, petits enfants, Je vous appelle tous à
aimer non d'un amour humain, mais de l'Amour de Dieu. Ainsi votre vie sera plus belle et non intéressée.
Vous comprendrez que Dieu Se donne à vous de la manière la plus simple, par amour.
Petits enfants, pour pouvoir comprendre les paroles que Je vous donne par amour, priez, priez, priez et
vous serez capables d'accepter les autres avec amour et de pardonner à ceux qui vous ont fait du mal.
Répondez par la prière; la prière est un fruit de l'amour envers Dieu le Créateur. Merci d'avoir répondu à
Mon appel.
Aimer, non avec un amour humain
mais avec l'Amour de Dieu.
Suivons le fil logique de ce message si profond où Marie nous propose l'essentiel de la vie des disciples
de Jésus: C'est à ceci que l'on reconnaîtra que vous êtes Mes disciples, si vous vous aimez les uns les
autres (J.13,35).
1. Pour ôter toute équivoque de notre vie chrétienne, la Madone veut que nous partions de la vraie
connaissance de Dieu, parce qu'il est facile de nous construire un Dieu sur mesure et croire ainsi être
religieux. Connaître Dieu veut dire lui donner la première place dans notre vie et nous soumettre
pleinement à Lui. Qui dit connaître Dieu et n'observe pas Ses commandements est un menteur (1 J.2,4).
Mais, comprend cela seulement celui qui aime: Quiconque aime, connaît Dieu, qui n'aime pas n'a pas
connu Dieu parce que Dieu est amour (cf 1 J.4,7-8).
Donc il est vain, même de prier et de se livrer à de nombreuses pratiques religieuses si l'on n'aime pas:
Quand je parlerais les langues des anges et des hommes, si je n'ai pas la charité... je ne suis rien (1
Cor.13) . Si quelqu'un s'imagine être pieux tout en ne refrénant pas sa langue, sa religion est vain (Jc
1,26). Mais, vain est aussi prétendre aimer si l'on ne prie pas, c-à-d. si nous ne donnons pas à Dieu la
première place; car c'est dans la prière que nous comprenons l'amour de Dieu et que si Dieu nous a aimés
ainsi, nous devons aussi nous aimer les uns les autres (cf 1 J.4,11).
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (1 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
2. De suite, notre Mère précise de quel amour il s'agit: aimer non avec un amour humain, mais avec
l'amour de Dieu: cela veut dire aimer les autres comme Dieu les aime et comme Il nous donne la force de
les aimer (mess.20.11.86). Donc, sans demi-mesure Notre-Dame nous appelle à l'amour, comme nous le
commande Jésus dans Son testament; Que vous vous aimiez les uns les autres comme Je vous ai aimés
(J.15,12). Et Marie nous en montre aussi les effets: Votre vie sera plus belle et désintéressée. L'amour
trouve sa joie en lui-même c-à-d. dans la recherche du vrai bien d'autrui, afin de faire son bonheur: amor
sibi ipsi praemium (par lui-même, l'amour est déjà récompense).
3. Ensuite, si vous aimez comme Dieu aime, vous éprouverez comme Il se donne de manière simple, sans
aucun mérite de notre part. L'amour de Dieu est gratuit, à la différence des amours humaines qui sont
toujours entachées de désir de réciprocité; il est immuable et sans limite, tandis que le nôtre oscille au gré
de nos instincts les plus disparates, comme la possessivité, la jalousie, la rivalité, la fatigue et les
changements d'humeur. Alors, pour aimer nous ne regarderons pas à la sympathie ou aux mérites, parce
que Dieu n'agissant pas ainsi nous n'avons pas le droit de nous écarter de Sa conduite.
Il aime chacun de nous ,comme la prunelle des yeux', même si nous sommes tellement laids. L'Amour,
qui est le propre de Dieu et qu'on nomme agape dans la Bible, est une tension au don de soi en faveur de
l'être aimé, avec une fidélité tenace qui exclut la volubilité du sentiment. Ainsi nous aime Dieu, sans
préférence de personnes, non par intérêt propre mais pour se répandre, se donner, faire grandir Ses
créatures, en un mot pour vouloir leur véritable bien.
4. Mais nous ne pouvons pas comprendre les paroles de la Sainte Vierge sinon en priant, permettant ainsi
à Dieu de nous illuminer sur la profondeur de cette vie d'amour. D'où le rappel: Priez, priez, priez. Nous
recevrons l'Esprit de Dieu pour accepter les autres comme Lui les accepte et pardonner à tous ceux qui
nous ont fait du mal. Par la prière l'échange se fera - à l'exemple de Jésus sur la Croix - Pardonne- leur...
Alors nous ne laisserons pas le mal dominer mais nous le vaincrons par le bien (Rom 12,21).
5. La prière n'est pas seulement une aide pour comprendre l'amour de Dieu, mais elle est aussi le fruit de
notre amour envers Dieu, concrétisé par le choix de Sa volonté. En fait, lorsque nous aimons Dieu
Créateur, faisant > > Sa volonté, nous sommes portés à un rapport intime: action de grâce... amitié...
collaboration avec le Créateur. La prière du coeur jaillit spontanément de ce rapport, à l'opposé de celle
pharisaïque qui est un devoir qui nous gratifie et l'expression de la satisfaction de nous-mêmes.
Renouvelons donc notre engagement à prier et à aimer, s'il a tendance à s'affaiblir.
d.A.
Message de la B.V. Marie du 25.10.1997:
Chers enfants, aujourd'hui encore Je suis avec vous et Je vous invite tous à vous renouveler en vivant
Mes messages. Petits enfants, que la prière devienne votre vie, soyez un exemple pour les autres.
Petits enfants, Je désire que vous deveniez porteurs de la paix et de la joie de Dieu dans le monde
d'aujourd'hui qui est sans paix. Pour cela, petits enfants, priez, priez, priez. Je suis avec vous et Je vous
bénis de Ma paix maternelle. Merci d'avoir répondu à Mon appel.
Prier et porter la paix et la joie de Dieu
Aujourd'hui Je suis avec vous, comme au premier jour. La présence de Notre-Dame parmi nous, nous
rend le Ciel proche; c'est un stimulant et un rappel qui ne nous permet pas de dormir ou de nous
engourdir. Ce message est contre la médiocrité, la paresse spirituelle, notre tendance à nous laisser traîner
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (2 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
sans élan ni joie. Nous renouveler veut dire nous convertir chaque jour; et notre conversion se mesure à
la manière dont nous vivons les messages. Tu ne peux pas dire te renouveler si tu négliges la prière du
coeur, le Rosaire, si tu ne pardonnes pas, si tu ne trouves pas de temps pour la Parole de Dieu, pour la
Messe, pour la confession.
Que la prière (qui est le message principal de Marie) soit vie pour vous. Vivre signifie marcher en
présence de Dieu (cf Gen. 17,1) et donc chercher à Lui plaire de toutes les manières, surtout en ôtant
avec décision de notre coeur toute ombre de péché. La prière récitée par habitude, ou celle ressentie
comme un pur devoir, reste hors de la vie, elle ne la transforme pas. A l'inverse, la prière du coeur est
expression d'amour qui se traduit par notre façon de vivre selon Dieu et dans le service des frères. Ainsi,
ce que tu fais ne part plus de ton ,moi', de sentiments humains, de ton instinct, mais du désir d'accomplir
la volonté du Père et de porter Son oeuvre à son accomplissement (cf J.4,34).
Mais ce n'est pas tout. Prier avec le coeur, c'est laisser l'initiative à Dieu sur nous, pour qu'Il construise en
nous l'homme nouveau et puisse nous employer pour Son oeuvre, avec notre continuelle action de grâce
et l'acceptation même de tout ce qui est dur ou douloureux; en un mot, attendre et accueillir tout de Dieu,
en totale dépendance comme les enfants.
Soyez un exemple pour les autres. Si nous vivons ainsi, les autres s'apercevront qu'il y a en nous quelque
chose de nouveau. Notre Mère est venue nous enseigner la voie facile, sûre, brève, parfaite pour aller à
Dieu (Montfort 152) pour que tous les hommes, dans le chaos d'aujourd'hui, Le trouvent. Elle demande
que nous la réalisions pour que les autres puissent la découvrir et aimer à travers nous. Je ne peux rien
faire sans vous!
Ainsi, nous serons porteurs de la paix et de la joie de Dieu. Dans le dernier message Elle avait parlé de
l'amour de Dieu et non de l'amour humain; maintenant de la paix et de la joie de Dieu (et non seulement
humaines). Il ne s'agit donc pas de satisfactions, de choses agréables que nous cherchons à nous procurer,
et même pas de cet air festif extérieur que nous créons aussi dans nos Eglises... et les gens restent comme
avant; mais de la paix et de la joie qui viennent de l'intérieur, de la communion avec Dieu, "de l'amitié
avec Lui qu'aucune tempête ne peut détruire" (25.06.97). Pas même les instructions, les initiatives,
l'activisme gratifiant à la manière du monde, rien ne parvient àdonner joie et paix. Si l'on ne prie pas, il
n'y a pas la joie de Dieu qui est contagieuse pour les coeurs, on ne connaît pas Dieu. Le Royaume de
Dieu est justice, joie et paix dans l'Esprit Saint (Rom.14,17). C'est pourquoi priez, priez, priez (cela fait
déjà deux fois consécutives que Marie nous répète cette triple invitation), c-à-d. priez sans vous lasser
(Lc.18,1) jusqu'à ce que votre respiration devienne prière. Imitons l'aveugle qui crie: Jésus, Fils de
David, aie pitié de moi et il le crie encore plus fort quand la foule le fait taire (cf Mc 10,47...). Sans la
prière, tu crois être vivant mais tu es mort, être riche mais tu es misérable, voir et tu es aveugle. pour qui
ne prie pas, ce langage est incompréhensible: prier, c'est perdre du temps; ce qui a de la valeur, c'est de
,faire'!
Cette critique ne fut pas épargnée non plus à Mère Teresa. Au-delà des reconnaissances unanimes et
triomphales se déclenchaient contre elle de violentes critiques et maintenant un livre vient même d'être
écrit pour la démolir. Pourquoi? "Avec toute cette prière, elle fait perdre beaucoup de temps aux Soeurs,
tandis que les malades ont besoin d'elles...; elle pouvait faire davantage pour combattre les causes de la
pauvreté dans le monde". En réalité la prière leur donnait la force de communiquer aux malades une paix
qui valait plus que toutes les médecines. Et elle disait: "Tandis qu'on continue à discuter sur les causes de
la pauvreté, moi je m'agenouille auprès des plus pauvres parmi les pauvres, qui n'ont pas besoin de débats
et de théories, mais d'amour...".
La Madone ne craint pas de répéter la chose la plus importante: priez! Elle est avec nous et nous bénit
avec Sa paix, c-à-d. le fruit éternel de Sa prière.
d.A.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (3 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
La Croix des catholiques en Russie
Le nouveau texte relatif à la liberté religieuse en Russie a été approuvé. Dans le préambule est reconnu le
Christianisme (non le Catholicisme) avec l'Islam, le Bouddhisme et la religion juive "comme parties
inaliénables de l'héritage historique du peuple russe"; restent cependant comme ,religions traditionnelles
pour la Russie, seulement l'Orthodoxie, la Bouddhisme, l'Islam et la religion juive, tandis que toutes les
autres (y compris le religion Catholique) sont réduites à l'état de ,groupes religieux' sans personnalité
juridique, et donc limités dans leurs activités concrètes et sujets aux autorisations des chefs locaux.
Ont prévalu les forces politiques pour > > s'assurer la faveur des orthodoxes et des religions les plus
influentes. Mais Dieu est certes plus puissant que les politiques et Sa puissance se manifeste pleinement
dans la faiblesse (2 Cor.12,9). Aidons, nous aussi, ces frères à nous croire.
Le Pape à Rio: un changement de cap en faveur de
la famille,patrimoine de l'humanité!
Encore une fois, lors de la 2ème rencontre mondiale sur la famille tenue à Rio de Janeiro du 3 au 5
octobre, Jean-Paul II a parlé avec véhémence et s'est servi de mots forts et clairs pour dénoncer les maux
qui attentent à la famille. Une foule immense a accompagné sa visite (deux millions rien qu'à la Messe de
clôture dans le plus beau parc de Rio, donnant sur la mer). Il s'est adressé à toutes les familles du monde.
D'ailleurs, le Brésil est un miroir de l'humanité par ses contradictions, tant religieuses qu'économiques et
sociales.
Devant 2.500 délégués du Congrès théologique pastoral, qui a introduit la plus grande rencontre
mondiale des familles, le Pape n'a pas lancé de vagues invitations, mais une admonition pour un
changement de cap, rappelant comme c'est autour de la famille et de la vie "que se déploie aujourd'hui la
lutte fondamentale de la dignité de l'homme... Aujourd'hui les ennemis de Dieu, plutôt que d'attaquer de
front l'Auteur du créé, préfèrent Le frapper dans Ses oeuvres. Les personnes et les familles vont de pair
dans l'estime et la reconnaissance de notre propre dignité, et de ce fait sont donc les cibles des attaques de
désagrégation. Qui attaque la famille, attaque l'homme. Qui promeut la famille, promeut l'homme".
Modèles de décadence. Le couple racheté - Dans ses discours, le S.Père a défendu la structure naturelle
de la famille, fondée sur le sacrement du mariage, gardé par l'Eglise sur la base de la Révélation divine:
l'homme s'unira à son épouse (et non à ,une femme'...) et tous deux ne seront qu'une seule chair... Or
donc, ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas (Mt 19,4-6). L'engagement à la fidélité conjugale
s'accorde "toujours avec le bonheur parce que l'un ne peut exister sans l'autre". Ce n'est pas vrai que la
fidélité soit impossible; ce n'est pas vrai que le bonheur puisse exister sans la vérité. Il faut au contraire
lutter pour assurer le bonheur et l'avenir de la famille humaine.
Le Pape ne manque pas de stigmatiser les modèles avilissants proposés par la mentalité moderne, pour
laquelle "la communion conjugale n'est ni reconnue ni respectée dans ses éléments d'égalité de la dignité
des époux et de la nécessaire diversité et complémentarité sexuelle. Cette fidélité conjugale même et le
respect pour la vérité sont battus en brèche par une culture qui n'admet pas la transcendance de l'être
humain créé à l'image et àla ressemblance de Dieu".
Le mariage, élevé par le Christ à l'ordre surnaturel, est un "moyen de participer à la vie de Dieu.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (4 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
L'homme et la femme croyants en Christ, qui s'unissent comme conjoints, peuvent de ce fait confesser:
nos corps sont rachetés, l'union conjugale est rachetée. Participent à la rédemption le fait d'être créateurs
de vie, la maternité, la paternité, et tout ce qui porte en soi l'empreinte de la sainteté".
Les états reconnaissent la famille comme fondement de la société -Le Pape s'est adressé non seulement
aux croyants, mais aussi aux institutions et aux organismes politiques, desquels dépend en grande partie
le destin de la famille, pour que soit reconnue la famille comme un patrimoine de l'humanité. "Défendez
vos familles comme un don précieux que rien ne peut remplacer, les protégeant par des lois justes qui
combattent la misère et la plaie du chômage, et qui en même temps permettent aux parents d'accomplir
leur propre mission. Comment les jeunes peuvent-ils fonder une famille s'ils ne disposent pas des moyens
pour l'entretenir? La misère détruit la famille, empêche l'accès à l'enseignement de base et à la culture,
corrompt les moeurs et mine à l'origine la santé des jeunes et des adultes".
Dans les interventions du Pape il n'y a pas seulement une défense de ce qui reste de la famille, mais un
projet de changement pour restituer à la société cette harmonie naturelle qui lui assure un développement
équilibré. Les familles doivent devenir les protagonistes des politiques qui les concernent directement et
l'Etat ne doit pas se substituer à elles; il doit les aider àdévelopper leur rôle par des initiatives fiscales et
économiques qui vont bien au-delà des vagues politiques sociales!... En substance il y a dans la société
moderne un problème culturel: on ne croit pas que la famille soit réellement le fondement de la société.
Mais ici, à Rio, le Pape est venu rappeler exactement le contraire: la famille comme fondement de la
société!
Le peuple brésilien a fait un triomphe au Pape durant toute la rencontre, au point de lui communiquer son
enthousiasme: le samedi, à Maracanà, devant la foule immense qui remplissait le stade le plus grand du
monde, il a repris en plaisantant leur formule de bienvenue: "Le Pape est carioca" et a joué de sa canne ,à
la Charlot'. "De ce stade devenu presque une immense cathédrale - a résumé J.P.II dans l'audience du 8
octobre - a été lancé àtoute l'humanité un message d'espérance, fruit d'expériences vécues: il est possible,
joyeux - même si c'est une source d'engagement - de vivre l'amour fidèle, ouvert à la vie; il est possible
de participer à la mission de l'Eglise et à la construction de la société".
Mirko
Le Pape fait écho à Marie - Notre Mère nous avait dit, dans le message du 25 août: J'invite tous les
prêtres, les religieux et les religieuses à réciter le Rosaire et à enseigner aux autres àprier. Le Rosaire,
petits enfants, M'est particulièrement cher. Par le Rosaire, ouvrez-Moi vos coeurs, et Moi Je peux vous
aider.
Dans son message envoyé à l'Evêque de Fatima pour le 80ème anniversaire des apparitions, le S.Père
répète les mêmes paroles: "Très chers frères et soeurs, récitez le Rosaire tous les jours! Je demande
vivement aux pasteurs de réciter le Rosaire et d'enseigner à leurs Communautés chrétiennes à faire de
même. Par le fidèle et courageux accomplissement du devoir humain et chrétien, propres àla condition de
chacun, aidez le peuple de Dieu à revenir à la récitation quotidienne du Rosaire, ce doux colloque des
enfants avec leur Mère, qu'ils ont accueillie dans leur maison (cf J.19,27)".
Marie, unique espérance - Le S.Père poursuit sa route avec intrépidité et dans les audiences publiques
ne cesse, depuis des mois, de mettre en évidence, en un crescendo de titres et de fonctions, la place de
Marie dans l'Eglise et le rôle que Dieu Lui a confié surtout en ces temps. Il l'a expérimenté en lui-même:
sa vie n'est-elle pas un miracle vivant de Marie? Voici comment il nous La présente: 1. Marie, membre
suréminent de l'Eglise depuis ses origines, du fait de Sa maternité (30 juillet); 2. Marie, archétype et
modèle de l'Eglise parce que figure visible de sa réalité spirituelle (6 août); 3. Modèle de la virginité de
l'Eglise (20 août); 4. Modèle de la sainteté de l'Eglise (3 septembre); 5. Modèle de l'Eglise qui prie (10
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (5 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
septembre); 6. Mère de l'Eglise à qui est confié le peuple de Dieu (17 septembre); 7. Marie à nos côtés
comme avocate, auxiliatrice, secours (24 septembre); 8. Marie médiatrice avec le Christ (1er octobre); 9.
Le culte marial dans le peuple de Dieu (15 octobre); 10. L'honneur rendu à Marie conduit toujours à
l'adoration de Dieu (22 octobre).
Un choix qui veut accompagner la marche de l'Eglise vers le 3ème millénaire parce que le Père a confié à
une Femme - comme déjà àEsther, sa préfiguration - le salut de Son peuple, d'un ennemi qui veut
l'anéantir.
Noël: l'attente de la vie...
Nous sommes de nouveau dans l'Avent. Les Prophètes se sont levés et tiennent infatigablement leur bras
levés vers le Ciel. Comme des gouttes de miel scintillera la douceur des nuages. La rosée brillera dans les
champs et le Rédempteur descendra au milieu de nous parmi les chants des anges. Puis, dans le temps
très court entre Noël et Pâques, nous rappellerons la plus grande révolution de tous les temps: la
croissance du doux enfant de Bethléem, jusqu'à devenir cet homme d'une trentaine d'années, signe de la
contradiction que nous devons partager.
N'ayons pas peur: durant l'Avent, écoutons aussi la parole de Paul: Réjouissez-vous toujours dans le
Seigneur; je vous le répète, réjouissez-vous. Que votre bonté indulgente paraisse àtous les regards. Le
Seigneur est proche! Ne vous inquiétez de rien... Et que la paix divine, qui passe tout sentiment, vous
garde, coeurs et âmes, dans le Christ Jésus... (Phil.4,4-7).
Combien de fois faisons-nous le contraire et nous cantonnons-nous, découragés, dans l'obscurité du
péché, de la maladie ou des désastres inévitables! Combien de fois oublions-nous que cela dure
seulement un temps très bref, un instant, et que le Seigneur reviendra bientôt, apportant avec Lui Sa Paix.
Fermons donc les yeux sur ces choses qui nous paraissent tellement importantes mais qui ne sont que
minuscules et bientôt dispersées comme la poussière au vent. Inclinons-nous dans l'attente du salut: le
Fils même de Dieu, infiniment bon, nous montrant le chemin de la pauvreté et du renoncement, et
regardant toujours au ciel avec un sourire.
Noël est la fête de la grande nostalgie de la meilleure partie de notre ,moi', de l'enfant sincère et pur qui
est en nous, du ciel que nous recherchons en vain sur la terre, et de la paix qui existe seulement au Ciel...
... et le massacre des Innocents
Mais combien d'hommes et de femmes doivent baisser la tête quand ils entendent parler du drame des
Saints Innocents! Aux mères de Bethléem les enfants furent enlevés de leurs bras. Certaines perdront la
vie parce que le glaive les a d'abord transpercées. D'autres mourront parce que le coeur d'une mère se
brise facilement quand elle voit mourir son enfant. Mais que font aujourd'hui tant et tant de conjoints? Ils
ne veulent même plus entendre l'appel de leur enfant! Ils achètent des produits pour se défendre ,du poids
des enfants', des produits sur lesquels il n'est pas écrit honnêtement et clairement: ,Le plaisir oui, les
conséquences, non!' Et des millions d'autres adoptent la voie de l'assassinat caché, et tuent ou font tuer ce
qui a déjà commencé àvivre dans le sein maternel.
Les femmes font-elles cela pour leur ,ligne'? Parce qu'elles n'osent plus, comme un navire hautain avec
son précieux chargement, se montrer parmi les gens dans cet état béni? Le font-elles parce qu'elles
veulent rester ,maîtresses de leur ventre' et pour cela tuent l'enfant sans défense que Dieu leur a confié?
Le font-elles parce que leurs maris ne savent pas prendre leurs responsabilités et les désirent comme
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (6 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
amantes, sans vouloir rien savoir de leur maternité? Le font-elles parce qu'elles ne veulent pas renoncer
au luxe des privilégiés, bien que 90% de l'humanité doive se priver de beaucoup plus que ce luxe? Le
font-elles par peur des douleurs, des préoccupations, des responsabilités? Ou bien le font-elles parce
qu'elles ne croient plus en la Providence de Dieu?
Et les voici maintenant: ce sont des arbres stériles, desquels il est écrit qu'ils doivent être abattus. Des
fleurs sans fruit, des personnes sans but, des âmes pleines d'infamie. Et quand viennent les jours où au
moins la main d'un petit enfant pourrait encore les consoler, quand les yeux de leur enfant remettraient
tout en place, elles ne pourront rien faire que pleurer pour les petits auxquels elles ont nié ou ôté la vie...
Cela résonne durement. Trop durement pour ceux qui, à cause de la pauvreté, du désespoir ou de la
panique, désobéissent à la loi de Dieu. C'est pourquoi chaque effort, chaque geste, chaque offrande pour
favoriser la naissance de ces vies, à travers des initiatives personnelles ou institutionnalisées, est une
oeuvre sacro-sainte. Tous peuvent participer à cet effort de faire de la famille chrétienne un refuge pour
l'amour, qui puisse irradier de là sur tout le monde.
Quelqu'un m'a demandé si ces millions de créatures qui sont tuées impunément, appartiennent à la troupe
des enfants de Bethléem, non baptisés mais qui - selon l'enseignement de l'Eglise - ont été sanctifiés par
le baptême de sang. Je ne le sais pas. Mais s'ils sont au ciel, je prie Marie d'organiser dans le paradis le 28
décembre, fête des Saints Innocents, une manifestation avec son Divin Fils et tous les choeurs
angéliques, avec les enfants tués àBethléem et les millions de bébés avortés de tous les temps. Le point
culminant devrait être une supplication assourdissante pour que Dieu ordonne à St Michel Archange
Prince de la Milice céleste, que par le divin pouvoir il rejette en enfer satan et les autres esprits mauvais
qui se répandent dans le monde pour la ruine des âmes.
P.Werenfried
(Nous savons qu'est diffusé et non désapprouvé par l'Eglise l'usage du ,Baptême des enfants non-nés';
chacun peut le faire dans la foi).
* 18 nouveaux pays sont en train d'accueillir Les Vierges pèlerines, du nord de l'Europe jusqu'à l'Afrique
et l'Extrême-Orient... Pour parvenir à de nombreux autres lieux dans le monde, en préparation au Jubilé,
on recherche des responsables et collaborateurs dans les diocèses des pays non encore visités: Confrérie
Notre-Dame de France, 71 rue du Village, 91530 Le Val St Germain (tél.01 64 59 65 56 ou fax 01 64 59
65 22).
Catastrophes apocalyptiques ou triomphe de Marie?
Nous sommes tous exhortés à préparer le grand Jubilé de l'an 2000 dans le sillage du programme proposé
par le S.Père. Ce devrait être notre principal engagement. Au contraire, il semble que beaucoup soient en
état d'alerte, à l'écoute des sirènes de malheurs. Et les soi-disant voyants ou charismatiques ne manquent
pas, qui recevraient des messages du ciel, avec l'annonce de catastrophes épouvantables, ou d'une ,venue
intermédiaire' imminente du Christ, dont la Bible ne parle pas et qu'indirectement les enseignements de
Vatican II jugent impossible (relire Dei Verbum n°4).
Nous paraissons être revenus au temps de Paul quand les Thessaloniciens (tellement convaincus de
l'immédiate réalisation de la Parousie) s'agitaient en tous sens, sans rien produire de bon; c'est alors que
l'Apôtre est intervenu avec décision: Dieu seul sait quand cela se produira; vous, en attendant, travaillez
en paix et que celui qui ne travaille pas ne mange pas non plus. Ou nous croyons revivre les temps des
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (7 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
années '50, quand les gens épouvantés s'adressaient au P.Pio pour lui demander: "Sr Lucie de Fatima a
dit d'ouvrir le troisième secret de Fatima en 1960. Qu'arrivera-t-il alors? Que se passera-t-il ensuite?"
P.Pio prenait un air grave et répondait: "Savez-vous ce qui arrivera après 1960?... Vous voulez vraiment
le savoir?..." Les personnes se pressaient autour de lui, prêtes à entendre une prophétie. Et P.Pio, d'un ton
docte laissait tomber ces mots: "Après 1960... il y aura 1961".
Cela ne signifie pas que rien ne se produira. Il suffit d'ouvrir les yeux pour constater ce qui est advenu et
continue de se dérouler dans le monde. Mais il n'arrive rien de ce que prédisent les prophètes de mauvais
augure: malheur à eux ensuite (surtout les plus connus), lorsqu'ils se sont risqués à hasarder une date:
1982, 1985, 1990... Rien n'est arrivé de ce qu'ils avaient prédit, mais les gens continuent à leur faire
confiance: "Quand?...Sûrement en l'an 2000...!" Ah, cet ,An 2000', c'est le nouveau cheval gagnant! Je
rappelle ce qui me fut rapporté par des personnes très proches de Jean XXIII. Face à de nombreux récits
de messages ,célestes' dont beaucoup le concernaient directement, il s'exclama: "Cela me semble étrange!
Le Seigneur parlerait à tous, mais à moi - qui suis Son vicaire - il ne dirait rien?"
Ce que je conseillerai à nos lecteurs, c'est de faire preuve de bon sens. Il ne me déplaît pas que cinq des
six voyants de Medjugorje se soient mariés et aient des enfants: ils ne paraissent vraiment pas être dans
l'attente de l'Apocalypse! Considérons ensuite ce qui nous a été dévoilé par trois prévisions qui sont
dignes de confiance:
Don Bosco, dans le bien connu ,songe des deux colonnes', prévoyait un triomphe de Marie, supérieur à
celui de Lépante. St Maximilien-Marie Kolbe disait: "Vous verrez la statue de l'Immaculée au sommet du
Kremlin". Et à Fatima Notre-Dame nous a assurés: "A la fin mon Coeur Immaculé triomphera". Dans ces
trois prophéties on ne trouve rien d'apocalyptique, mais seulement des motifs d'ouvrir nos coeurs à
l'espérance que le Ciel nous vient en aide et nous sauve du chaos dans lequel nous sommes déjà
immergés jusqu'au cou: dans la vie de foi, dans la vie civile et politique, dans les horreurs qui remplissent
les titres de nos journaux, dans la perte de toute valeur etc... N'oublions pas que les prophéties de malheur
sont certainement fausses. C'est pourquoi j'invite nos lecteurs à lever les yeux, àregarder vers le futur
avec la confiance que la Maman Céleste nous vient en aide. Remercions-La dès à présent et
préparons-nous avec beaucoup d'engagement à la célébration du Jubilé, en suivant sereinement les
indications données par le Pape, lequel parle toujours d'une Nouvelle Pentecôte de l'Eglise.
don Gabriele Amorth
Quelques autres demandes - Je relève deux questions qui me parviennent souvent à la suite de quelques
lignes que j'ai publiées dans Echo n°133. J'essaierai d'y répondre brièvement:
1. Que veut dire: "A la fin mon Coeur Immaculé triomphera" ?
Il ne fait pas de doute qu'il s'agisse là d'un triomphe de Marie, ou bien d'une grande grâce obtenue par
Elle en faveur de l'humanité. Ces mots sont illustrés par les phrases qui les suivent: la conversion de la
Russie et une période de paix pour le monde. Je ne crois pas qu'il soit possible d'aller au-delà car c'est le
déroulement des faits qui permettra de comprendre - et seulement a posteriori - de quelle manière de
telles paroles se seront actualisées. N'oublions jamais que ce qui tient le plus àcoeur à la Sainte Vierge,
c'est la conversion, la prière, et qu'on n'offense plus le Seigneur.
2. Si l'on ne connaît la véracité d'une prophétie qu'après sa réalisation, entre temps ne faut-il croire
personne? Alors, tant d'avertissements que nous lisons dans la Bible même, par l'oeuvre des prophètes,
tant de faits annoncés dans des apparitions pour entraîner au repentir et permettre d'éviter des désastres,
devons-nous n'en tenir aucun compte? A quoi serviraient ces préavis du Ciel?
Le critère suggéré par le Deutéronome (18,21) correspond aussi au critère évangélique: c'est à ses fruits
qu'on reconnaît une plante bonne ou mauvaise (cf Lc 6, 43-45). Mais alors, il n'est vraiment pas possible
de comprendre quelque chose avant? Je pense que si: quand le message provient d'une source dont il a
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (8 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
déjà été prouvé la bonté, la crédibilité, en somme ces bons fruits qui font reconnaître qu'une plante est
saine. Vraiment la Bible nous présente des prophètes, bien reconnus comme tels (je pense par exemple à
Moïse, à Elie) auxquels on pouvait se fier. Et n'oublions pas que le discernement des charismes
appartient àl'autorité ecclésiastique, comme l'a rappelé le Concile Vatican II (Lumen Gentium n°12).
Conclusion - Cette culture apocalyptique, qui s'impose aujourd'hui presque comme une révélation dans
la révélation, oubliant qu'on ne peut ajouter ou ôter rien à la Parole de Dieu (cf Deut.4,2; Apoc.22,18)
diffuse de continuelles alarmes limitées à des châtiments terrestres, mais ne génère pas de conversions, ni
ne favorise la croissance des âmes dans une vie jalonnée d'engagements chrétiens. Elle séduit des
personnes simples, qui n'ont aucune base doctrinale sûre, ou bien qui cultivent seules une ,idée
miraculistique de la foi' et recherchent des solutions extraordinaires et radicales aux maux actuels. De
cette culture Jésus Lui-même nous a déjà mis en garde: Beaucoup diront: Il est ici... Il est là... ne les
croyez pas (Mt 24,23). Tenez-vous prêts parce que le Fils de l'Homme viendra au moment où vous ne
L'attendrez pas (Lc 12,40). Ces prévisions catastrophiques sont en contradiction avec le langage de
l'Eglise, avec la vision réaliste mais sereine du Pape, et avec les messages mêmes de Medjugorje, tendant
toujours au positif! Mieux, ces prophètes d'aventure, au lieu de se réjouir de la clémence et de la patience
de Dieu, qui attend notre conversion, semblent contrariés que ne se réalisent pas, dans le temps prévu, les
maux menaçants. Comme Jonas, indisposé du pardon de Dieu àNinive, jusqu'à souhaiter sa propre mort
(cf Jonas 3).
Mais le pire, c'est que ces pseudo-révélations finissent par occulter l'autorité absolue de la Parole de
Dieu, car les ,illuminés' seraient seulement ceux qui croient en elles, tandis que ceux qui les ignorent ou
n'y croient pas seraient ,dans l'obscurantisme le plus profond'. Mais la Parole de Dieu nous a déjà ouvert
les yeux sur tout: Vous frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme
un voleur; car vous êtes tous des fils de la lumière et des fils du jour. (1 Tess.5,4-5). **
Le troisième secret de Fatima - Le Card. Ratzinger a coupé court à toutes les déductions (!) faites sur le
troisième secret de Fatima à l'occasion du 80ème anniversaire de la dernière apparition (13 octobre): "Ce
ne sont que pures fantaisies". L'année passée, il avait dit à ce sujet: "La Vierge ne fait pas de
sensationnalisme, Elle ne crée pas de peur, Elle ne présente pas des visions apocalyptiques mais guide les
hommes vers son Fils" (V.Echo 130).
Egalement Mr Capovilla, secrétaire du Pape Jean XXIII, raconte sur La Stampa du 20.10.97 comment
réagit le Pape Jean en 1960 face aux 4 feuillets écrits à la main par Sr Lucie, donnés à lire aussi àses plus
intimes collaborateurs: il les fit refermer dans une enveloppe en disant: "Je ne porte aucun jugement". Le
même secrétaire ajoute que "le secret ne contient aucune échéance de temps" et traite de ,mensonges'
aussi bien les versions qui parlent de divisions et déviations dans l'Eglise après le Concile, que celles qui
parlent de prochaines catastrophes (et qui ont une propension à se diffuser actuellement).
La véritable catastrophe, nous le savons, c'est la damnation éternelle. Tous les temps sont bons pour se
convertir et entrer dans la vraie vie. Les désastres qui arrivent et les maux mêmes que les hommes se
procurent, servent à leur purification et leur conversion, pour qu'ils se sauvent. Pour qui sait lire dans les
événements, tout sert à la miséricorde de Dieu.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (9 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
Pourquoi bombarder l'oasis de paix?
Ainsi répond P.Daniel Ange, célèbre apôtre et responsable de jeunes, à la campagne conduite en France
par l'hebdomadaire catholique ,Famille Chrétienne' et la traduction dans notre langue du livre de Mgr
Ratko Peric' pour ,éreinter' Medj.. Cette campagne a suscité beaucoup de trouble parmi les pèlerins
français:
Nier les fruits est un péché contre l'Esprit - Je veux parler ici au nom d'une multitude de jeunes qui sont
déjà ou risquent d'être douloureusement heurtés sinon scandalisés par votre présentation. J'en témoigne
ici: dans la bonne trentaine de pays où, depuis 20 ans, j'exerce mon ministère, innombrables sont les
jeunes qui ont trouvé ou retrouvé Dieu et son Eglise à Medjugorje: lieu de naissance à leur vie divine, de
re-naissance à la vie tout-court.
Ne se comptent plus: conversions, guérisons spirituelles et physiques, réconciliations de familles
déchirées, jeunes littéralement sauvés de la mort (cessant drogue, sexe, tentative de suicide). Sans parler
des prêtres par milliers ayant retrouvé joie et ferveur dans leur vocation, parfois après des années
d'infidélités ou d'abandon de ministère. Est-ce donc rien par les temps qui courent? Cela dans tous les
pays où je passe. Fruits durables tenant la rampe du temps! Combien y ont reçu leur vocation religieuse
ou sacerdotale, et sont maintenant déjà prêtres ou consacrés.
Un Archevêque d'une grande métropole européenne me l'avouait (nous savons qu'il s'agit de Mgr
Schönbrorn de Vienne -ndr): la moitié de ses séminaristes et jeunes prêtres y ont reçu leur appel.
Combien d'Evêques ou supérieurs religieux peuvent en témoigner! Dans nos différentes écoles
d'évangélisation un grand nombre donnent une année de leur vie à l'Eglise pour s'y enraciner, suite à un
pèlerinage. Nier les fruits maintenant universellement reconnus, n'est-ce pas friser le péché contre
l'Esprit? Si tout cela ne vient pas de Dieu, alors pour qui ,roule' Medjugorje? C'est trop facile de s'en tirer
à la légère: on reconnaît les fruits mais on nie les faits. En d'autres mots: les fruits sont bons, les racines
pourries. N'est-ce pas contredire le Maître: on juge l'arbre à ses fruits?
Cette condamnation-interdiction implique logiquement l'affirmation connexe: les jeunes voyants sont des
escrocs. Pire, des imposteurs (avouons-le, dans ce cas les plus géniaux de l'histoire, pour avoir réussi ce
tour de force: berner des millions de personnes pendant seize ans! De l'ordre du miracle! Un miracle au
moins àreconnaître!).
A condamner aussi: Franciscains et bien d'autres prêtres pour complicité dans l'escroquerie. Or, leur
simplicité évangélique, l'authenticité de leurs attitudes, la clarté de leurs regards: tout cela a frappé le
monde entier et a fini par désarmer les plus agressifs (sauf ceux qui ne les ont jamais rencontrés
personnellement). Les jeunes qui les ont rencontrés sont impressionnés par leur rayonnement. Ils
reconnaissent en eux des jeunes de leur génération. Bien sûr, s'il était absolument prouvé que les faits
étaient faux, ce serait un devoir d'en avertir les fidèles. Mais cela est justement loin de l'être! Ensuite,
pour condamner sans appel ces apparitions, il faudrait que les preuves en soient tellement évidentes,
qu'on puisse en donner tous les tenants et les aboutissants, particulièrement aux jeunes qui sont exigeants
en matière de justice et de vérité.
Avant de répandre urbi et orbi la position personnelle de Mgr Ratko Peric, il faudrait réfléchir aux
gravissimes conséquences pastorales sur une multitude, en particulier les jeunes. Les jeunes, déjà plongés
dans une psychose de suspicion freudienne, faut-il qu'on aille encore dans l'Eglise les contaminer par de
nouveaux microbes de soupçons? Tout suspecter de ce qu'ils aiment, pensent, croient en toute simplicité,
n'est-ce pas déjà suffisamment débilitant? De quel droit prendre le risque de briser leur élan, de glacer
leur enthousiasme, d'éteindre leur ferveur.
"Je vous supplie à genoux" - Je pose la question: aujourd'hui dans l'Eglise, a-t-on tant de lieux
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (10 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
semblables, où les jeunes rencontrent effectivement le Seigneur, changent de vie, se mettent à vivre
l'Evangile?
N'a-t-on pas le devoir pastoral évident, au contraire, de les soutenir, les encourager, les éclairer, les
enraciner - comme ne cesse de le faire Jean-Paul II - plutôt que de risquer de les décevoir, si ce n'est de
les révolter, de les écoeurer? Cela ne frise-t-il pas le scandale des petits et des pauvres, stigmatisé par le
Seigneur Lui-Même et repris par Saint Paul? (Mt 18,5; 1Cor.8). Et si vraiment cela devrait être fait, parce
que ce serait la vérité, alors je supplie à genoux notre hiérarchie: de grâce, ne le faites pas à la légère,
mais avec des preuves absolues, évidentes, incontournables! En attendant, j'estime que le simplisme
(n°1022) ou l'ambiguïté (n°1024) de vos présentations est une erreur pastorale aux conséquences
désastreuses.
Aucune objection ne peut résister: Poursuivant, P.Daniel Ange affronte les observations les plus
couramment faites contre Medj., auxquelles il cherche à d'apporter des réponses claires.
1) La recherche douteuse du sensationnel? Qu'y a-t-il donc d'extraordinaire à Medjugorje? La messe, les
confessions, le chemin de croix, le rosaire. Que voient les pèlerins: L'Hostie ! Qu'entendent-ils? "Je te
pardonne"! Que font-ils? Ils tombent àgenoux devant la croix ! C'est tout ! Cela dans un cadre plus
simple et plus austère que Lourdes. Tout est simple, pauvre, dépouillé: Nazareth! Et même s'il y avait du
sensationnel (ce qui n'est pas le cas), n'est-ce pas la pédagogie du Seigneur prenant les hommes dans leur
culture et là où ils sont?
2) La médiatisation à outrance? Fatima-Lourdes? Heureusement que les médias s'intéressent à des
événements spirituels (pas assez). La télé? la "chaire des temps modernes" (Paul VI). Précision: ce lieu
qui brasse des millions de pèlerins n'a pas le dixième de votre équipement médiatique. Pour transmettre
le message, ses moyens sont dérisoires.
3) Les voyants se baladent au lieu de se cacher? A nuancer: Ivanka ne sort pratiquement jamais de chez
elle. Elle ne répond ni aux journalistes ni aux pèlerins. Il est rarissime que Jakov fasse un voyage
apostolique. Marija en fait très peu depuis qu'elle a des enfants. Vicka, il est vrai en fait plus souvent.
C'est un sacrifice pour elle, car elle préfère son village, mais c'est par amour de la Sainte Vierge qu'elle
répond à certaines invitations (lorsqu'elle est venue à Paris, quelle avalanche de conversions!). Comment
sous-estimer l'impact évangélisateur de ces jeunes voyants devenus témoins auprès des jeunes. Bref, de
contemplatifs ils deviennent évangélisateurs. Est-ce un péché de témoigner pour sauver une jeunesse.
4) Des apparitions qui n'en finissent pas? Marie s'y montre libre et créative: Elle ne se copie pas. Lucide
et intelligente: Elle s'inculture. Dans un monde sursaturé d'infos, où un scoop télescope l'autre, quel
impact aurait-Elle eu si Elle n'était passée que quelques jours? Elle vient avant tout pour les jeunes, et
leur génération se renouvelle tous les 5 ans. Contemporaine de chaque époque, la Mère de Jésus a fait de
Medj. une véritable école, ce qui implique un processus de croissance, de suivi. Une éducation dans le
temps.
Questions: où est le décret interdisant les interventions quotidiennes ou hebdomadaires du Ciel?
Précision: seul le message mensuel est public. Les autres sont de l'ordre de l'éducation personnelle des
voyants ou des groupes de prière. Bref, Marie forme une génération de jeunes apôtres.
5) Ses messages se répétant sans cesse sont insipides? La répétition? Psychologue, pédagogue
top-niveau, Elle sait - comme tout bon pasteur - redire simplement les vérités essentielles. Leur platitude?
Non! Simplicité n'est pas platitude! L'apparente banalité souligne l'authenticité. Preuve que les voyants
n'inventent pas. S'ils voulaient maintenir l'attention, ils se seraient efforcés de les ,enjoliver', de les rendre
plus originaux. Leur contenu? Ces messages ont la pure saveur de l'Evangile. N'en sont que l'écho fidèle.
Ne font que renvoyer àJésus. Pas un mot qui ne s'y réfère!
6) Marie se substitue aux pasteurs? Non! Elle renvoie aux pasteurs. Mais combien de jeunes ont entendu
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (11 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
des prêtres leur parler de la confession, de l'adoration, du jeûne, du combat contre le Malin? La Mère de
Dieu vient aider les pasteurs dans leur lourde tâche pastorale. Question: Quel Evêque, fût-il Pape, aurait
pu faire retrouver à des baptisés par millions la valeur évangélique du jeûne, de la confession mensuelle,
de la lectio divina, de l'amour de l'Eucharistie? Bref, soulever une telle vague de vie selon l'Evangile?
7) Ajoutons: L'image que donne Medjugorje aux jeunes est celle d'une Eglise jeune, fervente, fraternelle,
joyeuse. On réclame des lieux où l'Eglise se montre pauvre, belle, souriante. En voici un, donné par le
Ciel. Pourquoi donc se plaindre?
8) Enfin il faut souligner le caractère non seulement ecclésial, mais oecuménique. Je connais
personnellement des orthodoxes, anglicans, protestants de différentes dénominations, fortement
impressionnés par ce qu'ils y ont vécu. Marie s'y révèle Mère de l'Unité. Est-ce si fréquent? Est-ce à
négliger?
Je pourrais développer tout ceci longuement, étayer avec bien des faits et textes. Mais je pense avoir
donné assez d'éléments pour au moins faire réfléchir ceux qui portent de lourdes responsabilités
canoniques ou médiatiques dans cette question. Je demande pardon si j'ai pu heurter, mais en conscience,
je ne pouvais me taire. Encore une fois, je l'ai fait au nom de tant de jeunes auprès de qui j'ai la grâce et
le bonheur d'exercer mon ministère de prêtre de Jésus depuis 1981.
Medjugorje, cette école de vie divine, de grâce, ne la fermez pas! je vous en supplie!
Père Daniel Ange
(Une réponse éloquente fut la présence de 1200 pèlerins français le 27 octobre à Medj. "La demande de
messages croît en France: 300 pour le seul mois écoulé! Merci à Dieu et à Notre-Dame!" nous rapporte la
responsable de l'envoi immédiat des messages: le 26... et parfois même le 25 au soir!)
Au cours des mois d'août et septembre 1997, les lecteurs d'Echo francophone ont offert pour Echo:
50.057 Fr, Divers (Orphelins, hôpital,etc) 1.210 Fr. Que les généreux donateurs veuillent bien trouver ici
l'expression de notre gratitude.
Medjugorje est un don divin qui n'a pas d'égal
Le profeseur Adalbert Rebic, de la Faculté de théologie catholique de Zagreb - une des personnalités les
plus en vue de l'Eglise croate - interrogé par l'hebdomadaire croate Globus (5.09.97) sur les rapports
difficiles entre l'Evêque et les Franciscains en Herzégovine (qui ont une influence négative quant aux
événements de Medj.) a répondu: "J'exprimerai ma conviction personnelle: en Herzégovine, aussi bien
les uns que les autres auraient besoin d'un meilleur sens des choses divines. Aux franciscains, il faut
reconnaître qu'ils ont énormément fait pour ce peuple, tout au long de son histoire. Ils ont été les gardiens
de la foi catholique dans cette terre et ont toujours été aux côtés du peuple: encore aujourd'hui, ils sont
appelés ,oncles'. Ils font partie de la famille herzégovine. Dans quel but ruiner tout cela, surtout à coups
de décrets, de condamnations, de menaces? Croyez-moi, ce n'est pas dans l'esprit de Jésus-Christ et de
son Evangile!
Si vous me questionnez au sujet de Medj., je vous dirai: Medj. est un don de Dieu à notre peuple, dans
cette région. Je ne m'aventurerai pas à statuer sur l'authenticité ou non des apparitions: j'ai mon opinion
théologique, qui regarde également Lourdes, Fatima et d'autres Sanctuaires. Mais Medj. est une chose de
Dieu. Je m'y suis rendu quelques fois, comme fonctionnaire du gouvernement, dans la période de la
guerre et des tensions à Mostar. Medj. est une oasis spirituelle, où l'homme expérimente la proximité de
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (12 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
Dieu, comme sur le Sinaï. C'est quelque chose de particulier qu'on ne peut éprouver ni à Lourdes ni à
Fatima. Et c'est pourquoi on vient ici, de toutes les parties du monde.
Le rôle de l'Evêque - Pourquoi certains de nos Evêques et prêtres regardent-ils négativement tout ceci?
Parce que le phénomène de Medj. se trouve dans la sphère des franciscains? C'est triste! J'ai vu là l'Esprit
de Dieu à l'oeuvre: Des messes, confessions, prières et expiations tous les jours, toute la journée, de
l'aube à la nuit tombée! Comment pourrait-ce être mal si en ce lieu les gens prient, se confessent,
chantent, sont heureux et guérissent spirituellement...?
Je pense que certains Evêques ne comprennent pas que ,pouvoir', dans le sens ecclésiastique, ne signifie
pas gouverner mais au contraire ,servir', aimer, aider. Voici le sens du pouvoir dans l'Eglise et aussi la
signification de l'épiscopat: un Evêque doit coordonner, aimer, servir, respecter la dignité de tout homme
ou prêtre, qu'il soit diocésain ou franciscain. Nous pensons qu'il est impossible de rester sourds devant
ces paroles prophétiques. Décidons-nous à prier pour l'unité de l'Eglise locale dans laquelle se trouve
Medj. afin qu'elle soit davantage prête, avec toute l'Eglise croate, à répondre à l'invitation de la Vierge.
Ainsi, un gros obstacle à l'oeuvre de la Madone se trouvera éliminé".
La Reine de la Paix à Pompei - De mi-septembre à mi-octobre P.Jozo est allé en mission en Amérique,
en Autriche et en Egypte. Au retour il a animé le 14 octobre une rencontre de prière dans le Sanctuaire de
Pompei, à laquelle participaient environ 3.000 fidèles. Deux jeunes prêtres, d.Andrea et d.Salvatore, qui
reçurent à Medj. leur appel au sacerdoce, avaient obtenu que soit ouvert le temple de Pompei à la Reine
de la Paix. L'Evêque, Mgr Francesco Saverio Toppi, capucin marial, a hébergé P.Jozo et a voulu tout
savoir sur les apparitions, en devenant enthousiaste.
NOUVELLES DE LA TERRE BENIE
Lors de la fête de l'Exaltation de la Croix, le 14 septembre, comme chaque année un fleuve de pèlerins
(en grande partie croates) s'est déversé sur Medj., et ce déjà dès la nuit précédente. Nombre d'entre eux
ont parcouru à pieds des dizaines et des dizaines de km (et certains pieds nus!). Aux milliers de
personnes qui couvraient la cime du Krizevac, a été célébré la S.Messe avec 95 prêtres. Sur ce mont,
surmonté de la grande croix du Jubilé de 1933, ont été vus de nombreux signes au cours de ces années:
ils tendent à indiquer que le chemin de la paix passe par la Croix.
Un Evêque indien: "Ici, on touche du doigt la puissance de Dieu" - L'Evêque indien Mgr Arokiaswamy
est resté une semaine à Medj. et a célébré la S.Messe du soir dimanche 10 août, parlant des dernières
manifestations mariales dans des lieux qu'il a lui-même visités. En bref: la Vierge se manifeste dans le
contexte d'un monde matérialiste qui, fort de ses conquêtes, nie le surnaturel. Mais ici, comme ailleurs,
Marie fait toucher de la main la puissance d'un Dieu Vivant qui, dans la foi des croyants, opère des
miracles d'ordre physique et surtout spirituel. En ce lieu on trouve le bonheur et la paix de l'âme à travers
la guérison des coeurs.
C'est pourquoi arrivent des foules de toute part. Nous ne devons pas attendre le jugement officiel de
l'Eglise, qui pourrait venir dans tant et tant d'années... Ce qui me blesse, c'est la position de l'Evêque
local. En privé, le Pape encourage à aller àMedjugorje, et cela signifie une approbation; pour le moment,
cela nous suffit.
Accueillons les messages de Marie afin qu'Elle nous modèle àl'image de son Fils pour que nous puissions
être Ses témoins en ce monde. Et l'Evêque a conclu en illustrant la générosité et le martyre de St Laurent
que l'on fêtait ce jour: il fut brûlé vif et la prière ancienne en son honneur demandait que, par son
intercession, nous aussi soyons délivrés de l'incendie des passions.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (13 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
L'Archevêque de Libreville (Gabon), Mgr Anguilé, désirait depuis longtemps venir à Medj. - désir qui
lui était venu en rencontrant des pèlerins qui revenaient transformés - mais nombreux étaient ceux qui
l'en dissuadaient: "La venue d'un Evêque à Medj. sonne comme une reconnaissance officielle!...". Il s'est
finalement décidé à venir ,comme pèlerin privé' et est resté ici, non seulement durant les 3 jours prévus,
mais il y a trouvé tant de profit spirituel qu'il a prolongé son séjour.
"Ce qui m'a le plus édifié - a-t-il dit - fut le Rosaire, récité àl'unisson avec une grande ferveur par des
fidèles de toutes races, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Eglise lorsqu'ils n'avaient pu y pénétrer. J'ai
participé à l'apparition de la Madone à Ivan, qui m'a transmis Sa bénédiction sur moi et sur mon pays.
J'étais content car le Gabon a tant besoin de prières! Il faut prier pour la sainteté des prêtres. Je serais très
heureux que les prêtres du Gabon viennent ici.
Le Président des Evêques japonais, Stephen Fumio Hamao a visité Medj. le 16 août.
Voyages missionnaires - Sur invitation de fidèles de Medj. P.Slavko et la voyante Mirjana se sont rendus
en Californie à la fin du mois d'août. Ils ont participé à une rencontre de prière sur le thème ,Faites tout
ce qu'Il vous dira' dans la ville de Modeste où chaque fin de semaine (comme d'ailleurs à Bakersfield et
en d'autres lieux), les pèlerins de Medj. se réunissent pour prier: pour l'occasion ils étaient plus de 2000.
AVIS: * Séminaire de formation pour les guides de groupes de prière, d'aides et de pèlerinages: à l'hôtel
Sunce de Neum du 9 au 13 mars 98. Le thème: Le mouvement spirituel de Medj. Informer des
participations avant fin décembre au fax 886 51 444. Possibilité de transfert depuis l'aéroport de Split sur
demande au fax 213 61 3 54. Pour les traductions simultanées, se munir (ou prendre sur place) walkmans
ou récepteurs.
* Séminaires de jeûne et de prière en préparation à Noël, cette année encore, sous la conduite de
P.Slavko à la Domus Pacis. Des places sont encore disponibles pour deux sessions: du 7 au 12 et du 15
au 21 décembre. Pour information, s'adresser au 88 651 333.
Il a été célébré une S.Messe à l'intention de Mère Teresa de Calcutta le 12 septembre au soir, veille de ses
funérailles. Fr.Ljudevit Rupcic a rappelé le désir plusieurs fois exprimé par la défunte, de visiter Medj.
pour confier à la Reine de la Paix le remède du SIDA.
*Nouvelles adresses WWW Internet http://www.medjugorje.hr; E-mail medjugorje-mir@medjugorje.hr.
(du Bulletin de Presse)
Les 4 grands drapeaux croates qui flottent depuis deux mois devant le Sanctuaire, semblent en
contradiction avec la vocation de Medj. oasis de paix et d'amour, lieu de rencontre de tous les peuples,
même de ceux qui sont ennemis entre eux. (A.B.)
Mirjana a eu sa rencontre mensuelle de prière avec la Madone pour les non-croyants. Entre le 2 mai et
septembre l'apparition avait eu lieu dans sa maison, en comité restreint. Mais le 2 octobre au contraire,
elle s'est produite à la Croix Bleue vers 10h30 et les pèlerins étaient présents. Cette fois, le visage de
Mirjana n'exprimait pas de tristesse, mais au contraire beaucoup de joie et d'émerveillement. Aucun
message. Tous peuvent se joindre à sa prière lors de la prochaine rencontre, qui aura lieu le 2 novembre,
entre 10 et 11 heures. Le lieu n'est pas encore précisé.
Ce que disent Sofia et Marek, amis du Pape - Sofia, polonaise de Vilnius en Lituanie, et son mari
Marek (poète très connu), sont des amis du Pape et ont travaillé avec lui en Pologne dès 1957, dans un
Mouvement catholique. Plus tard, Marek collabora au Vatican et entretient encore une correspondance
avec le S.Père. Voici ce que rapporte Sofia: Venus pour la première fois à Medj. avec un couple d'amis
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (14 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
en 1984, le 5 octobre (anniv.de l'entrée au Ciel de Sr Faustine) nous avons commencé à gravir le
Krizevac; àmi-chemin, restée un peu en arrière du groupe, je fus soudain saisie par la miséricorde de
notre Père du Ciel qui, dans une extrême compassion pour Ses enfants, envoie chaque jour depuis
quelques années la Mère de son Fils Unique pour leur apporter la paix.
Cette révélation de la tendresse du Père et de sa sollicitude pour nous dura le temps d'un éclair mais fut
une expérience fulgurante qui m'a profondément changée: cet après-midi, à la quatrième station, mon
coeur avait vraiment rencontré le Père Céleste! Combien de fois avais-je récité le Notre Père, mais
maintenant cette prière si simple jaillissait de mon coeur avec des transports d'amour et de
reconnaissance. Et cela dure encore! C'est le plus grand don (et il fut inattendu) que j'aie reçu àMedj. et il
a fait naître en moi le désir de connaître aussi l'Esprit Saint en tant que personne et d'en sentir la vive
présence. Ce don m'a également été donné, neuf mois plus tard!
Qu'en dit le Pape? - Après ce premier pèlerinage j'ai fait part au S.Père de cette expérience, lui confiant
que je n'avais jamais été aussi heureuse et pleine d'espérance qu'à Medj... Il me répondit de sa propre
main, avec une bonté inouïe qu'il me remerciait pour cette lettre et que je devais toujours me rappeler ces
mots: "A la fin Mon Coeur Immaculé triomphera".
Ces paroles m'ont soutenue dans les difficultés que je rencontrais alors dans la Pologne communiste. Par
la suite, aux lettres envoyées à J.P.II par mon mari, j'ajoutais toujours quelques mots. Un jour, les
membres de la rédaction du journal où travaille Marek (qui reçoit aussi l'Echo depuis ses origines) ont été
reçus par le Pape, avec leurs familles. Mais moi, je suis partie à Medj. Mon mari était un peu gêné que je
ne l'accompagne pas pour rencontrer le Pape. Mais celui-ci devina tout de suite où j'étais. Alors, avec un
grand sourire, il dit que la Mère de Dieu lui faisait de la concurrence et qu'il n'avait pas la prétention
d'être gagnant.
Puis il rassura mon mari en lui disant que j'avais bien choisi. Comme Marek se posait des questions sur
Medj., il en profita pour interroger le Saint Père. ll reçut alors cette réponse: "C'est un événement très
important et très positif".
Le Pape: ,J'y crois" - Il y a environ un an, l'Archevêque de Chiavari, Mgr Cavallero, parla au S.Père de
la visite qu'il venait tout juste de faire à Medj. Le Pape lui demanda: "Medj.! Y croyez-vous?" L'Evêque
de lui répondre: "Oh oui, j'y crois!" Et àson tour, il interroge le Pape: "Et vous, S.Père, y croyez-vous?"
Quelques minutes de silence, puis J.P.II détacha bien ces mots, qu'il prononça en italien: "J'y crois, j'y
crois, j'y crois". Ce fut confié par l'Archev. de Chiavari à Mgr Rizzi -ex-nonce en Bulgarie - qui l'a
rapporté à Marija Pavlovic-Lunetti durant le Congrès Eucharistique de Bologne.
Le 3 septembre, avec quelques amis Vicka a célébré ses 33 ans. Elle rayonnait de joie car la Gospa, à
cette occasion, embrasse toujours les voyants. "Je n'ai pas de mots pour dire le bonheur que l'on éprouve
alors, dit-elle; impossible d'expliquer! Tu crois recevoir un baiser normal, mais non, ton coeur est tout
bouleversé, tu crois que tu ne vas pas pouvoir contenir ce bonheur. Après, Elle m'a remerciée (...) Et moi
aussi, je L'ai remerciée: pour le don de la vie, pour le don de ma famille, pour notre maison, et la
possibilité d'accueillir avec amour ceux qui viennent... et pour tout!"
Ivan a quitté Medj. pour s'établit aux USA, pays d'origine de son épouse Laureen.
Les messages de Marie au Congrès des USA - Denis Nolan, Président des Enfants de Medj. aux USA,
écrit: Il semble que la Gospa ait un plan pour faire pénétrer Ses messages de paix dans des sphères
inattendues: chez les responsables politiques des USA! En effet, après avoir été très touché par des
cassettes et video sur Medj., un ,Congressman' de San Francisco, M.Lantos, a invité Sr Emmanuel à
Washington pour parler de Medj. devant le Congrès, le 22 octobre prochain. Cette conférence, ouverte au
public, sera aussi filmée pour la TV. Ce Congressman, notons-le, est Juif, non baptisé, et du Parti de Bill
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (15 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
Clinton.
(du journal de Sr Emmanuel)
Mirjana: ce que demande la Madone
Voici ce que Mirjana a dit, avec beaucoup de simplicité, dans son témoignage aux jeunes, lors du
Festival: Depuis 1987 mon jour préféré est le 2. Le 2 de chaque mois je prie avec la Madone pour les
incroyants; Elle ne les appelle jamais ainsi mais dit toujours "ceux qui ne connaissent pas l'amour de
Dieu". Notre-Dame nous demande notre aide et cela, Elle ne le dit pas seulement ànous les six voyants,
mais à tous ceux qui La ressentent comme leur Mère.
La Sainte Vierge dit que nous ne pouvons pas sauver les incroyants sinon par notre prière et notre
exemple. Et Elle nous demande de mettre la prière pour eux à la première place, parce qu'Elle dit que les
choses les plus mauvaises, les guerres, les divorces, les avortements, arrivent par les personnes qui ne
croient pas. "Quand vous priez pour elles, vous priez pour vous-mêmes, pour vos familles et pour le bien
du monde entier".
La Gospa ne veut pas que nous prêchions à droite ou à gauche, mais que nous parlions par notre vie. Elle
veut que les non-croyants puissent voir à travers nous, Dieu et l'amour de Dieu. Elle nous demande de
prendre cela au sérieux. "Si une seule fois vous pouviez voir les larmes sur le visage de la Gospa, à cause
des non-croyants, je suis sûre que vous mettriez tout votre engagement et votre amour en leur faveur". La
Madone dit que maintenant est un temps de décision; que nous, qui nous considérons fils de Dieu, avons
une grande responsabilité.
Chacun de nous (les six voyants) a une mission particulière: la mienne consiste à prier pour ceux qui ne
connaissent pas encore l'amour de Dieu; Vicka et Jakov prient pour les malades; Ivan pour les jeunes et
les prêtres; Marija pour les âmes du Purgatoire; Ivanka prie pour les familles. Le message le plus
important de la Madone concerne la S.Messe: "La Messe, pas seulement le dimanche! -nous a-t-Elle dit -.
S'il y a un choix à faire entre différentes formes de prière, choisissez toujours la S.Messe, parce que c'est
la plus complète; dans la Messe mon Fils Lui-même est avec vous".
La Madone nous demande de jeûner le mercredi et le vendredi au pain et à l'eau. Elle nous dit de prier le
Rosaire en famille et que rien en ce monde ne peut unir davantage la famille plus que la prière faite
ensemble. Elle nous demande de nous confesser au moins une fois par mois. Marie nous dit qu'il n'y a
personne au monde qui n'ait besoin d'une confession mensuelle. Elle nous demande de lire la Bible en
famille; il ne s'agit pas de la quantité de lecture, mais seulement que nous devons écouter la Parole de
Dieu en famille.
Je voudrais vous demander de prier pour les non-croyants parce que cette prière sèche les larmes sur le
visage de la Sainte Vierge. Elle est notre Mère et, comme toute mère de ce monde Elle aime Ses enfants.
Elle est triste pour un seul de Ses enfants qui s'égare. Notre-Dame dit qu'avant tout nous devons aimer
ceux qui ne connaissent pas encore l'amour de Dieu, avant même de prier pour eux, et les considérer
comme nos frères et nos soeurs qui n'ont pas eu la même chance que nous de connaître Dieu et Son
amour.
Quand nous aurons ressenti cet amour, alors nous pourrons commencer à prier pour eux, mais sans
jamais les juger: c'est Dieu seul qui juge. Ainsi parle la Madone. (3 août 1997).
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (16 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
"Seigneur, à qui irions-nous?"
Fin septembre se sont déroulées les rencontres de P.Tomislav Vlasic en divers lieux. Le thème: vivre une
rencontre plus proche avec Jésus, Parole Eternelle du Dieu Vivant. Le 27 septembre, au Col Don Bosco,
le point de départ fut le passage de l'Evangile de Jean où Pierre renouvelle sa fidélité au Maître en
déclarant: Seigneur, à qui irions-nous? Toi seul, Tu as les paroles de la vie éternelle!
Nous aussi, aujourd'hui, pourrions l'affirmer avec conviction -commente P. Tomislav - pourtant, nous
devons également être en mesure de suivre Jésus dans la profondeur de Son message, vraiment comme
les Apôtres, témoins non seulement de Sa mort, mais aussi de la Résurrection et de la Pentecôte. Nous
sommes libres de choisir la route intérieure qui nous conduit à rencontrer le Dieu vivant et nous fait
comprendre la Parole de Vie Eternelle; pourtant, après le choix nous devons partir, marcher et arriver au
but. Parmi les très nombreux choix personnels et originaux, il y en a globalement deux qui les
rassemblent tous.
Le premier est celui qui nous pousse à chercher un ,Dieu nébuleux', un Dieu que nous ne voyons pas, un
Dieu qui ne répond pas, un Dieu qui ne nous éclaire pas dans les moments d'obscurité... Partout où
règnent l'égocentrisme et l'égoïsme, l'homme cherche un ,Dieu nébuleux', défendant ses propres intérêts;
il ne désire pas vraiment être transformé par la rencontre avec le Dieu vivant.
La recherche du ,Dieu nébuleux' peut advenir à l'intérieur de notre maison, l'Eglise, ou en dehors d'elle.
A l'intérieur nous cherchons un ,Dieu nébuleux' quand p.ex., nous nous rendons continuellement d'un
sanctuaire à un autre, mais ne faisons rien pour nous changer nous-mêmes. Cette attitude empêche la
Grâce de Dieu de pénétrer en notre coeur, de l'illuminer, et donc de le convertir. Dans ce cas, même la
Parole Evangélique et les invitations de la Madone restent une théorie extérieure qui ne peut s'enraciner
et porter du fruit, comme il est dit dans la parabole du semeur, où satan anéantit le grain qui, tombé sur la
route, n'avait pas pris racine.
La prière égoïste, celle qui va à Dieu seulement pour nos propres intérêts, constitue un autre obstacle à la
rencontre avec le grand ,Toi', avec cette Parole qui peut agir en nous et, à travers nous transformer les
autres. Le même effet est produit par la prière de type ,récitatif', répétition mécanique de paroles, qui ne
nous fait pas ressentir ni voir Dieu, empêchant ainsi la fusion existentielle entre la créature et le Créateur.
Un autre aspect négatif du rapport avec Dieu, ne conduisant pas à une véritable rencontre, est celle
,folklorique' p.ex. quand on fête les Saints patrons... et tout se réduit à un superficiel ,tourisme religieux'.
Dans ce cas, Dieu ne peut absolument pas entrer dans l'intimité de notre être et nous re-créer comme il le
faudrait: le voyage le plus beau consiste à entrer dans le Coeur de Dieu!
Comme nous le disions ci-dessus, la recherche d'un ,Dieu nébuleux' peut advenir également hors de
l'Eglise. Toujours plus nombreux sont ceux qui affirment croire en Dieu, mais non en Celui qu'offre et
enseigne l'Eglise. Cette route les conduit à se réfugier dans les religions orientales ou dans des techniques
de méditations et ascèses qui les mettent en contact avec quelque chose de supérieur qu'ils affirment être
Dieu. En réalité ce qu'ils ont trouvé est un ,Dieu nébuleux', confus, non révélé, un Dieu qui ne possède
pas la Parole de la Vie Eternelle. Les méthodes, les disciplines transcendantales se présentent comme
belles et fascinantes sur le plan psychique; elles portent à une vraie relaxation, mais ensuite, quand on
cherche à donner des interprétations aux divers phénomènes, les âmes ne vivent pas la liberté et la joie de
la rencontre avec Dieu qui sauve. Au contraire, très souvent, les personnes sont poussées à chercher la
mort, dans la conviction d'accéder ainsi à des réalités supérieures et privilégiées.
Voici alors le second choix qui nous est proposé: rencontrer le Dieu Vivant, le Dieu qui se révèle. Il ne
nous est pas possible d'atteindre Dieu par nos propres forces, mais c'est l'Amour qui se communique et se
donne gratuitement à toute créature qui le désire. Il n'y a aucun besoin d'interprétation, parce que Dieu se
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (17 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
révèle àchacun de nous dans Sa plénitude: dans notre maison l'Eglise, Il Se révèle Dieu Père, en l'Esprit
Saint, par Jésus Christ. Le Dieu Trinitaire est un Dieu palpable, visible, c'est une Lumière qui illumine
tous les angles de notre être. Dieu communique en nous la vie qui nous porte à l'éternité mais, en même
temps, nous expérimentons celle-ci à l'intérieur de nous depuis le moment où nous accueillons dans sa
vérité la Parole de Dieu. L'homme qui veut rencontrer Dieu doit simplement s'ouvrir avec humilité et
rester docile devant Lui, ôter les défenses de son coeur ou de son esprit, et aller à la rencontre de Dieu
pour Le suivre.
Alors, que choisirons-nous?: voulons-nous rencontrer un ,Dieu nébuleux', semi-obscur, où nous pourrons
nous réfugier dans la fumée de la confusion de notre esprit... ou bien voulons-nous partir et marcher
jusqu'à rencontrer Jésus, Pain de Vie, Ressuscité, le Dieu Vivant?... Mais attention, dans ce cas, Il se
révèle comme "Celui qui est" et non comme certains L'interprètent ou Le voudraient... Dans son voyage
terrestre, Jésus aimait tous les humains, mais ne satisfaisait ni ne tenait compte de l'égoïsme de personne!
Il est la Lumière parfaite et celui qui désire entrer dans cette Lumière et en être imprégné, rencontrera
sûrement la Parole de Vie Eternelle. Il ne pourra plus être dans la confusion, car de cette rencontre
l'homme renaît, croît, se transforme, fructifie et devient un lumineux porteur de salut. Comme la vie de
Dieu nous pénètre, nous aussi nous nous élevons et entrons dans la vie de Dieu: nous parvenons ainsi a la
communion et non à la confusion.
Ce chemin de recherche du Dieu vivant nous conduira à une route royale, une voie de lumière, de paix,
de compréhension, de communion avec tous. Et alors, une réponse claire naîtra du tréfonds de
nous-même: Seigneur, Tu as la Parole de vie éternelle... Je Te suis, je marche derrière Toi, je te suis
chaque jour en m'efforçant d'abattre les défenses et les masques de mon égoïsme, car par leur faute je
regarde mais ne vois pas, j'écoute mais n'entends pas j'entends mais ne comprends pas. J'ôte tout ceci car
je veux arriver à cette vie qui est éternelle et que personne ne peut occulter, à la vie qui ne finit jamais..."
Permettons àJésus de vivre dans le monde à travers nous:donnons-Lui notre corps, notre cerveau, notre
esprit, notre volonté, nos âmes. Laissons-nous habiter par Jésus: Il se révèlera Lui-même, nous donnera
les justes interprétations, Lui, la Parole de Vie, Dieu et non notre ,moi'. Sr Stéphanie
Pardonner, pour obtenir la paix
(des réflexions pratiques de P.Slavko)
Depuis longtemps, Notre-Dame répète souvent cette phrase. Si l'on ne pardonne pas, la paix n'est pas
possible.
1. Pardonner n'est pas facile, cela nous le savons tous; spécialement quand les choses qui nous déplaisent
se répètent (principalement dans les familles). Ce n'est pas par hasard que Jésus a dit qu'il faut pardonner
"70 fois 7 fois", c-à-d. toujours. Mais nous nous trouvons souvent en contradiction avec nous-mêmes:
nous voulons la paix et nous ne voulons pas pardonner; nous voulons la paix mais nous ne voulons pas
demander pardon. Parce que, pour demander pardon il faut avoir un peu d'humilité; demander pardon
signifie voir aussi la part de sa propre responsabilité. Ici nous nous trouvons devant un dilemme: voir
notre propre faute, la reconnaître et demander pardon.
Je me souviens de cette histoire vraie: Une personne est venue et m'a dit: "Je n'ai plus la paix; je ne peux
pas dormir, ni travailler, je ne puis rien faire...". Et moi je lui ai demandé ce que vous auriez, vous aussi
demandé: "Depuis quand n'as-tu plus la paix et pourquoi?" Elle me répond: "Une personne m'a blessée
profondément et j'ai perdu la paix". Je lui ai dit alors: "Tu dois pardonner et la paix reviendra". Elle a
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (18 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
répliqué: "Hé, Père, je ne le peux pas, car elle m'a blessée profondément".
J'ai repris: "Mais tu cherches la paix?" "Oui, Père; je ne peux pas dormir, je ne peux pas manger, je ne
peux pas travailler". Alors j'ai repris: "Tu dois pardonner" "Ah, je ne peux pas car ce n'est pas la première
fois qu'elle me blesse ainsi!" "Mais tu veux la paix!" "Oui, Père"... Je pourrais continuer à l'infini... Il s'en
est fallu de peu que cette personne n'entre en conflit aussi avec moi.
Nous savons tous que lorsque nous sommes blessés, il est difficile de pardonner ou demander pardon,
mais si nous voulons la paix, nous devons approfondir cette question du pardon et ne pas jeter le manche
après la cognée. Dieu ne peut nous demander des choses impossibles: si nous pensons qu'il ne nous est
pas possible de pardonner, c'est probablement que nous ne prions pas suffisamment. En fait, la Madone
nous enseigne: "Priez avec le coeur pour pouvoir pardonner et être pardonnés" (à Ivanka 25.06.97). Dans
un message au groupe de prière, Elle a dit: "Si tu sens dans ton coeur quelque chose contre quelqu'un,
prie jusqu'à ce que tu ressentes des sentiments positifs envers cette personne". Dans un groupe, quelqu'un
a réagi, disant: "Ah, je devrais prier jour et nuit!". Alors, prie jour et nuit jusqu'au moment où tu réussiras
àpardonner, parce que la paix mérite notre engagement.
Le problème du pardon est plus grave que nous le pensons, surtout dans les familles. Regardez, quand
nous parlons des autres à un ami ou à une amie, comme nous le faisons très souvent de manière négative;
quand nous sommes tentés de parler ainsi, il s'agit toujours du problème du pardon. On dit: "Ma vie est
difficile àcause de mon père, de ma mère, mon mari, ma femme, ma belle-mère, ma belle-fille..." Ce sont
toujours les autres qui nous créent des problèmes! Combien de fois avons-nous dit ou entendu dire que la
vie de mon père ou de ma mère est difficile àcause de moi? Ou bien, que la vie de mon épouse ou de mon
mari est difficile par ma faute?! Il est très rare de nous rendre compte des difficultés qu'ont les autres par
le simple fait qu'ils vivent avec nous, mais nous percevons toujours combien notre vie est difficile à
cause d'eux. C'est toujours le problème du pardon.
Un obstacle: cette affirmation "J'ai raison!". Voici une historiette: Dieu permet à satan de dominer un
jour une ville; et satan lui demande une seule chose: laisser au vert tous les sémaphores des carrefours.
Résultat: en une minute la confusion est complète; et chaque protagoniste est persuadé de son bon droit:
"le feu était vert quand je suis passé!". Tous avaient raison. Et qui peut pardonner quand il a raison? Et
qui pouvait demander pardon puisqu'il avait raison? Combien de fois cette histoire ne se reproduit-elle
pas en notre faveur: tous les autres autour de nous sont coupables, et pas nous: nous avions le feu vert!.
Un jour, un des jeunes de la Communauté de Sr Elvira a dit: "Nous nous aimons dans la Communauté,
non parce que nous ne nous connaissons pas, mais nous nous aimons parce que nous nous connaissons;
nous n'avons pas peur de dire à l'autre: je me suis trompé. Nous nous aimons parce que nous connaissons
aussi les faiblesses les uns des autres. Souvent, surtout dans les familles, nous cachons ces choses. Et
après, nous avons en face de nous des masques: des masques, non les personnes! Et ainsi, entre mari et
femme, entre parents et enfants ,masqués', tu obtiens un théâtre, mais pas une famille, pas une vie.
2. Ordinairement nous disons que nous vivons mal à cause des autres et nous ne nous apercevons pas
quand les autres vivent mal à cause de nous. Ceci revient à dire que nous voyons la paille qui est dans
l'oeil de nos frères, mais pas la poutre qui est dans la nôtre.
A ce point, nous pouvons collaborer avec Marie ou avec satan. Quand nous avons des expériences
négatives avec les autres, quand ils nous ont blessés ou ont dit de nous des choses méchantes, que
faisons-nous? Si nous continuons à les accuser, à les rendre responsables, à ,ruminer' ces choses, nous
collaborons avec satan, parce que satan agit ainsi. Dans la Bible on dit qu'il se trouve devant le trône de
Dieu et nous accuse. A l'inverse, que lisons-nous dans les messages de la Sainte Vierge: "Je prie pour
vous..." "J'intercède pour vous auprès de Dieu..." La Maman nous connaît bien, avec en nous de bonnes
et de mauvaises choses. Elle ne nous accuse pas, Elle ne nous condamne pas; bien mieux, Elle prie pour
nous.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (19 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
Alors, quand tu as une expérience négative avec quelqu'un et que tu commences à prier pour cette
personne, tu es en pleine collaboration avec la Madone. Nous savons que sur ce point nous sommes tous
trop faibles: nous parlons souvent mal les uns des autres et nous sommes tentés de grossir ce qui est
négatif en eux... et de minimiser le bien qu'ils font. C'est toujours la collaboration avec le négatif!...
C'est aussi une tentation, lorsque nous partageons la relation d'un fait défavorable dont pourtant nous
savons ,Que c'est vrai...' . Même si c'est vrai, tu favorises la diffusion de choses négatives. Voici un bon
conseil, facile à suivre, même par ceux qui sont particulièrement tentés sur ce point. Je leur dis:
"Continue àparler mal des autres, mais à une condition: avant de raconter (ou d'écouter) des choses
défavorables, tu dois dire àton interlocuteur "Quand nous aurons terminé de nous entretenir de choses
négatives relativement à cette personne, nous dirons ensemble un chapelet pour elle" (ou bien "tu feras
un jour de jeûne pour celui ou celle qui t'a fait du mal...") .Je suis sûr que beaucoup vous diront qu'ils
n'ont pas le temps de partager ces choses mauvaises et négatives.
Il arrive souvent que même des personnes qui prient beaucoup, disent le Rosaire, vont à la Messe, etc...
disent fréquemment du mal des autres, se répandant en commérages et médisances. C'est àelles de
choisir: avec qui veulent-elles collaborer? Avec la Madone... ou avec satan? (16 août 1997)
Le 21 novembre Echo terminera sa 13ème année et commencera sa 14ème. Nous travaillons toujours
dans des conditions précaires. La Madone nous assiste visiblement et fait croître la diffusion de Ses
messages en 16 langues, dépassant largement les 800.000 exemplaires, sans compter les reproductions
qui sont faites au Canada et en Amérique latine.
Un grand merci à Notre Mère, aux lecteurs qui attestent continuellement le bien qu'ils reçoivent d'Echo,
et à la collaboration de tant d'amis dispersés dans le monde. Malgré les sacrifices nous poursuivrons
l'oeuvre tant qu'il plaira à Dieu.
Que parvienne à tous la bénédiction maternelle de la Paix afin que, grâce à l'aide de l'Immaculée et des
Saints, vous demeuriez toujours dans la joie et dans la paix.
Villanova-Maïardina, 27.10.97
* Anne-Marie Hermann Calvi, traductrice d'Echo en allemand, née à Essen il y a 63 ans, est retournée au
Père le 4 octobre, dans une clinique de Lecco. Elle laisse en pleurs - mais avec le réconfort de la foi - son
mari et ses quatre enfants, ainsi que son petit-fils Thomas. Femme d'une grande culture et d'une foi
élevée, toujours disponible pour rendre service, elle est passée dans le silence, semant autour d'elle
douceur et amour.
* 18 nouveaux pays sont en train d'accueillir Les Vierges pèlerines, du nord de l'Europe jusqu'à l'Afrique
et l'Extrême-Orient... Pour parvenir à de nombreux autres lieux dans le monde, en préparation au Jubilé,
on recherche des responsables et collaborateurs dans les diocèses des pays non encore visités: Confrérie
Notre-Dame de France, 71 rue du Village, 91530 Le Val St Germain (tél.01 64 59 65 56 ou fax 01 64 59
65 22).
EDITIONS ETRANGERES:
albanaise: Sender Prendushi, L.Heroj Rr Skenderbeg 98, Shköder (Albanie); allemande, espagnole: Echo
Medj. cas.post.149, I-46100 Mantova Italie; anglaise: Echo of Medj. cas. post. 27, I-31030 Bessica
Treviso (Italie); brésilienne: Servos da Rainha C.P.02576,70279-970 Brasilia DF; catalane: Amics de
Medj. c.Carme 11 baixos, E-08700 Igualada-Catal (Espagne); grecque: Sr Despina, 69 rue Epirou, Agia
Paraskevi, 15341 Athènes (Grèce); hongroise: Fraternitas, 1399 Budapest.701/85 (Hongrie);
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (20 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]
background image
néerlandaise: Misericordplein 12C, 6211-HK,Maastricht (Hollande); polonaise: Echo Maryi - 30-960
Krakôw - Skr pocz 188 - Pologne, fax (48)12475528; portugaise: Gilberte Correia 24 r.L.de Brito, 4915
Vila Praia de Ancora; roumaine: Ecou din Medj. c.p.41-132 Bucarest (Roumanie); russe: Dom Marii, Ul
Remisova 5 a/28, 113186 Moscou (Russie); suédoise: Carlo Frizzo,c/o J.Hemmet, 16849 Drachmannsg
2, Bromma (Suède)
* Une seule adresse pour l'édition en langue française: Echo de Marie Reine de la Paix, B.P. 4602 -
45046 Orléans, Cedex 1 - France.
* Pour diffuser les messages et les vivre dès leur parution vous pouvez recevoir les quelques lignes du
message mensuel dès le 27 de chaque mois (postés le 26) et ceci en autant d'exemplaires que vous le
souhaitez; il suffit d'en faire la demande à l'adresse ci-dessus.
* L'ECHO en cassettes-audio pour non-voyants (mensuel) les personnes intéressées peuvent s'inscrire
également à cette adresse.
L'Echo de Marie Reine de la Paix est gratuit. L'oeuvre vit d'offrandes. CCP DIJON 4480-19 R ou
chèques. Merci d'établir les Euro-chèq.en francs français à un seul ordre: Echo de Marie, Orléans -
France.
* Attention! L'Echo de Marie se trouve dorénavant à Medj. dans toutes les langues au magasin des Ed.
MIR-Shalom, situé dans le tout nouveau bâtiment devant l'Eglise (à droite de la statue de la St Vierge).
DISTRIBUTEURS: Au Canada: «Arts O Graph» N.D.Inc 6653 Papineau, Montreal 1 Québec H2G 2X3;
Joseph Bozzo, 8324 Nicolas Leblanc, Montreal Que H1E 3W5. En Espagne: José L.Lopez de S.Roman,
Ap.246, Palencia (Espagne). Aux Philippines: Raquel D.de Leon, POB 789, 1099 Manille. En Suisse:
Nora Künzli, rue Caressaa, CH-6862 Rancate, O91/463469 (versements: Banque Raiffeisen, Eco di
Medj.CH-6862 Rancate, cc.69-1079 0). Aux USA: Joanne Clark, 17503 Applewood LN Rockeville,
Maryland 20855; Ron & Fran Venditti, 1123 Galvez Drive, Pacifica CA 94044. Australie: (toutes
langues) Medjugorje Sentinel P.O.Box 746, Pennant Hills, NSW 2120.
Original Italien: cas. post. 149, I - 46100 Mantova, A. 13, n.11-12;
Tout Courrier est à adresser à: Echo de Marie, Boite Post. 4602, F - 45046 Orléans Cedex 1
Resp.Ing.A. Lanzani-Tip. DIPRO(Roncade TV).
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e136fr.htm (21 of 21) [9/21/2000 5:41:11 PM]

Document Outline

  • Local Disk