Commentaire du Message, 25. novembre 2004

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski, Slovenčina

 
«Chers enfants, en ce temps, je vous invite tous à prier à mes intentions. Particulièrement, petits enfants, priez pour ceux qui n’ont pas encore connu l’amour de Dieu et ne cherchent pas Dieu, le Sauveur. Vous, petits enfants, soyez mes mains étendues et, par votre exemple, rapprochez-les de mon cœur et du cœur de mon Fils. Dieu vous récompensera par des grâces et toute sorte de bénédictions. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Marie, Mère de l´Eglise et notre mère, chemine avec nous. Elle nous éveille et elle nous appelle. En ce temps de l´Avent qui approche, elle nous invite à prier à ses intentions. La Mère sait mieux que nous, parce qu´elle a déjà fait le chemin que nous devons encore traverser. Elle a vécu sur cette terre et elle est entrée dans la gloire de la patrie céleste qui est aussi notre but, le but qu´elle désire pour nous. Nous ferons bien de mettre nos prières, nos désirs et nos intentions dans son cœur et entre ses mains, parce qu´elle sait mieux que nous ce dont nous avons besoin, ce qui faut à nos familles et au monde dans lequel nous vivions. "Dieu nous a créés sans nous, mais il ne nous sauvera pas sans nous", a dit saint Augustin. Nous avons la responsabilité pour nos propres vies et pour les vies de nos proches. Dieu désire que nous soyons co-créateurs d´un monde nouveau et meilleur.

C´est pourquoi Marie nous appelle à prier et à ressentir la responsabilité pour tous ceux qui n´ont pas encore connu l´amour de Dieu et ne cherchent pas Dieu, le Sauveur. La liberté humaine est blessée, mais le désir reste dans le cœur, le désir de Dieu que personne et rien ne peuvent combler sauf Dieu seul. Marie nous appelle à la prière, et la prière est entrer en contact avec le désir qui est en nous, le désir de Dieu.

Si le cœur humain n´est pas rempli de désir et d´amour de Dieu, il cherchera ailleurs, et il remplira son vide par d´autres choses, par des idoles. Nous voyons que l´homme est capable de s´élever vers un idéal et de retomber vers une idole. Nous sommes crées à l´image de Dieu et à sa ressemblance, et c´est pourquoi Dieu est notre unique idéal. Tout le reste sont des idoles. Dieu seul peut remplir l´âme de lumière de sens, et donner la force pour la vie à sa suite. Par Marie, Dieu se penche vers nous, désireux de nous attirer à soi, non par force mais par amour. Or, l´amour - pour ainsi dire - ne peut rester tranquille tant qu´il ne voit pas le bonheur de la créature aimée. L´amour est la force qui a attiré Marie à nous, à ses enfants. C´est l´amour qui lui donne la force pendant toutes ces années. L´amour est la source à laquelle elle puise la force et obtient la victoire dans tant de cœurs. Nous pouvons l´aider, et c´est ce que Marie désire.

Pour pouvoir aider Marie, nous devons nous approcher d´elle, de son cœur. Nous devons obtenir en nous le changement que nous voulons obtenir et voir dans les autres. Il n´y a pas d´autre moyen ni d´autre chemin. Nous savons qu´il est impossible de changer les autres par nos conseils, nos admonestations, nos paroles de sagesse ou nous critiques. Nous ne pouvons les changer que par amour, par le changement et la conversion qu´ils verront en nous. La Gospa nous supplique presque d´être ses mains. Elle n´a pas d´autres mains que les nôtres. Elle veut que nos mains, nos pieds, nos paroles et nos cœurs appartiennent à elle et à son fils Jésus.

L´amour tend vers la ressemblance. De jour en jour, nous deviendrons ce qui est devant nous, ce que nous avons pris comme l´idéal de notre vie. Ainsi, nos pensées, nos sentiments, nos paroles et nos cœurs deviendront semblables aux pensées, aux sentiments, aux paroles et au cœur de Marie et de Jésus. Alors seulement pourrons-nous rapprocher les autres au cœur de Marie et au cœur de Jésus, ou plutôt, à travers nous, ils pourront les attirer à leurs cœurs.

Prions avec la bienheureuse Mère Teresa : "Veux-tu mes mains, mon Dieu, pour venir toute la journée au secours de ceux qui ont besoin d´aide ? Mon Dieu, je te donne mes mains. Veux-tu mes pieds pour aller toute la journée, chaque jour, vers ceux qui ont besoin d´un ami ? Aujourd´hui, mon Dieu, je te donne mes pieds. Veux-tu ma voix, mon Dieu, pour qu´elle parle toute la journée à ceux qui ont besoin de tes paroles d´amour ? Mon Dieu, je te donne aujourd´hui ma voix. Veux-tu mon cœur, mon Dieu, de l´aube au soir, pour qu´il aime sans exception ? Mon Dieu, je te donne aujourd´hui mon cœur."

P. Ljubo Kurtovic

Medjugorje 26.11.2004


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.