Message, 21. février 1985


 
«Chers enfants, de jour en jour, je vous ai appelés au renouveau et à la prière dans la paroisse. Mais vous ne l'acceptez pas. Aujourd'hui, je vous appelle pour la dernière fois. C'est le temps du Carême. En tant que paroisse vivant le Carême, vous pouvez vous mettre en mouvement pour l'amour de mon appel. Si vous ne le faites pas, je ne veux plus vous donner de message. Dieu m'a permis cela. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.

`