Message, 2. octobre 1986


 
«Chers enfants, aujourd'hui encore, je vous demande de prier. Vous ne pouvez pas, chers enfants, comprendre toute la valeur de la prière, tant que vous ne dites pas vous-mêmes: c'est le moment de la prière, rien n'a maintenant d'importance, ni personne, seul Dieu. Chers enfants, consacrez-vous à la prière, avec un amour particulier, ainsi Dieu pourra vous récompenser par des grâces. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.

`