Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité  | Liens[EN]  | Screensaver  | Wallpaper | Web Feed

www.medjugorje.ws » Echo de Marie Reine de la Paix » Echo de Marie Reine de la Paix 145 (Mai-Juin 1999)

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Italiano
Download (71.2 KB )
background image
Eco di Maria
Regina della Pace
Français 145
Message de la B.V.Marie, le 25 mars 1999:
Chers enfants, Je vous invite à la prière avec le coeur. D'une manière spéciale, petits enfants, Je
vous appelle à prier pour la conversion des pécheurs, de ceux qui transpercent mon Coeur et le
Coeur de mon Fils Jésus par le glaive de la haine et du blasphème quotidien.
Prions, petits enfants, pour tous ceux qui ne désirent pas connaître l'amour de Dieu, même s'ils
sont dans l'Eglise. Prions pour qu'ils se convertissent afin que l'Eglise ressuscite dans l'amour. Ce
n'est que par l'amour et la prière, petits enfants, que vous pouvez vivre ce temps qui vous est donné
pour la conversion. Mettez Dieu à la première place, ainsi Jésus ressuscité deviendra votre ami.
Merci d'avoir répondu à Mon appel.
Prions pour les pécheurs et pour que l'Eglise ressuscite dans
l'amour
Dans Sa sollicitude pour tous les hommes, Marie veut - en ce temps de préparation à Pâques - que Ses
fils se rendent participants de la Rédemption avec un double engagement: 1. Dans le message de février
Elle nous invitait à méditer avec Elle la passion de Jésus et à prendre part à Ses souffrances avec, par Son
entremise, l'offrande des nôtres.
2. Dans le message présent Elle nous invite à prendre à coeur la conversion des pécheurs qui, hors ou à
l'intérieur de l'Eglise, transpercent son Coeur et celui de Jésus, non pas tant par l'offense qu'ils Leur
infligent que par le mal qu'ils se font à eux-mêmes, choisissant le malheur dans la vie présente et la
damnation pour celle future. Elle connaît bien l'amour sans mesure avec lequel Dieu les aime, ce qu'ils
ont coûté à Jésus et Elle ne veut pas que le Sang de son Fils ait été répandu en vain pour eux.
De nouveau, Notre Mère nous demande de prier avec le coeur, en silence, restant sous le regard de Dieu
pour écouter ce que Lui veut nous dire et nous laisser pénétrer de Ses sentiments. Alors nous
comprendrons Son amour envers les pécheurs et nous prierons pour leur conversion. En particulier, Elle
stigmatise deux péchés: la haine et le blasphème quotidien.
Le blasphème n'est pas seulement l'outrage à Dieu que tant d'hommes ont sur les lèvres, mais c'est aussi
l'exclusion publique de Dieu des événements et des projets humains, jusqu'à transgresser avec
indifférence les lois divines sur la vie. C'est pour cela qu'on ne fait presque plus cas maintenant du
blasphème individuel. La Parole de Dieu est claire. Rélisons la Bible: dans le campement Untel avait
blasphémé; Moïse s'adresse à Dieu pour Lui demander que faire: qu'il soit lapidé fut la réponse
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (1 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
(Lév.24,10...). O, toi qui blasphèmes, c'est ainsi que tu te reconnais envers ton bienfaiteur?!
La haine est une conséquence de l'ignorance de Dieu Père et de Son amour pour tous. La haine crée la
discorde et ne voit plus rien ni personne nous a dit Marie le 31.7.86, c-à-d. qu'elle aveugle l'homme au
point qu'il ne distingue plus ni le bien ni le mal; et ceci jusqu'aux conséquences les plus extrêmes;
peut-être la Sainte Vierge regarde-t-Elle avec angoisse la guerre et le génocide au Kosovo? La haine
génère les conflits, les luttes sociales et les divisions implacables dans les familles: observons aussi la
facilité avec laquelle on tue, de nos jours. Le pardon est le grand remède par lequel la grâce de Dieu peut
guérir. Révèle, o Père, aux athées, aux incrédules, aux blasphémateurs, Ton amour pour eux.
Petits enfants, prions pour ceux qui ne veulent pas connaître l'amour de Dieu, tout en étant dans l'Eglise.
Il y a donc des 'lointains' qui ne connaissent pas l'amour de Dieu (selon les termes de la Madone à
Mirjana); et il y a ceux qui, dans l'Eglise, ne veulent pas connaître l'amour de Dieu, se contentant d'une
appartenance formelle (ou même socialement engagée), mais sans faire un pas vers la conversion du
coeur: ce peuple m'honore avec les lèvres, mais son coeur est loin de moi. Le motif? On se défend de
l'amour de Dieu parce qu'il appelle dans tous les sens: envers nous-mêmes et envers les autres.
On refuse aussi les apparitions, parce qu'elles engagent à fond dans la conversion, alors qu'on se trouve
bien comme on est. C'est ainsi que demeure la froideur d'un rapport conventionnel , détaché, parmi les
chrétiens, membres du même corps, quand on n'en arrive pas carrément à se dévorer. Dans ce cas, quel
signe donnons-nous au monde, pour lequel les chrétiens se reconnaissent seulement 'comme ils s'aiment'?
Où est le feu que Jésus est venu allumer sur la terre?
Prions pour qu'ils se convertissent et que l'Eglise ressuscite dans l'amour. Jamais auparavant, Notre Mère
n'avait prononcé des paroles aussi graves. Qu'elles soient un stimulant pour tous: si chacun de nous
ressuscite, c'est l'Eglise toute entière qui ressuscite.
Ce temps nous est donné pour la conversion. répète la Sainte Vierge, avec l'apôtre Paul (cf.Rm 2,5). Mais
seulement l'amour est le résultat et la preuve de la conversion. Seulement avec l'amour et la prière nous
pouvons vivre ce temps de grâce. Mettons Dieu à la première place et tout ceci découlera comme
conséquence. Alors, nous serons vraiment ressuscités et, par nous, l'Eglise ressuscitera!
don Angelo
Message de la B.V.Marie le 25 avril 1999
Chers enfants, aujourd'hui encore Je vous invite à la prière. Petits enfants, soyez de joyeux
porteurs de la paix et de l'amour dans ce monde sans paix. Par le jeûne et la prière, témoignez que
vous êtes Miens et que vous vivez Mes messages. Priez et cherchez!
Je prie et J'intercède pour vous devant Dieu, que vous vous convertissiez, que votre vie et votre
comportement soient toujours chrétiens. Merci d'avoir répondu à Mon appel.
Soyez Mes témoins et joyeux porteurs de paix
Bien que le destin du monde semble dans les mains des puissants et le sort des peuples confié aux armes
les plus meurtrières, malgré toutes les apparences il y a une autre réalité qui oeuvre dans l'histoire. Après
Sa passion et Sa mort, Jésus est ressuscité et désormais Son 'armée' de petits, d'humbles, de doux, de
souffrants, anéantira même le dernier ennemi: la mort (1Cor.15,26).
Avant tout Marie nous invite, comme toujours, à prier pour avoir la paix. La guerre a des racines
profondes dans notre coeur, qui s'enfoncent dans le péché originel, dans la rupture de l'alliance avec
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (2 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
Dieu. La paix est un pur don de Dieu , elle est fruit de la mort et de la résurrection de Jésus. Je vous
laisse la paix, c'est ma paix que je vous donne; je ne vous la donne pas comme le monde la donne
(J.14,27). C'est un don que l'homme peut accueillir ou refuser et, comme tout don de Dieu, il croît dans le
partage. Il n'est pas pour nous seuls, sinon il s'alanguit et dépérit.
Jésus ressuscité se présente à la communauté en prière avec le salut: Paix à vous! Nous aussi, dans la
prière, pouvons cueillir la paix de Dieu, en ressentir l'écho dans notre coeur et donc devenir joyeux
porteurs de la paix et de l'amour dans ce monde sans paix. Mais, porter la paix et l'amour de Jésus
équivaut à avoir et à communiquer Sa Vie, c-à-d. Sa Grâce. Qui est en état de péché ne peut avoir la paix,
ni prier efficacement pour la paix, ni la communiquer. Il ne s'agit donc pas d'exprimer quelques paroles,
ou d'un sentiment de solidarité, ou d'apporter seulement quelque aide matérielle; il faut témoigner de
Jésus, annoncer Sa Vie. Mais être conformes à Jésus, au doux agneau immaculé, est au-delà de nos
forces: cela peut venir seulement comme un don du Père et de son Esprit.
Si nous faisons nôtres le 'Fiat' de Marie et le 'Oui' de Jésus nous pourrons être des agneaux au milieu des
loups, le grain de blé enfoui dans la terre pour porter du fruit, le pain qui rassasie la faim de justice du
monde. Voici ce que signifie, en réalité, être chrétiens dans son comportement.
Mais, comme Marie est la Reine de la Paix, le salut et la paix se feront route avec Son visage maternel.
C'est pourquoi Elle veut que Ses enfants soient témoins dans le monde. Mieux, Elle veut qu'apparaisse à
tous que nous sommes Siens, portant le contre-seing caractéristique de Ses messages, et spécialement la
prière et le jeûne.
Le jeûne inclut la sobriété: c'est l'antithèse de toute course au succès, aux richesses, au pouvoir et par
conséquent aux abus. Il va à l'essentiel et donc, associé à la prière, le jeûne est un élément nécessaire
dans la recherche de Dieu, comme dans celle de la paix. Priez et cherchez.
Marie est avec nous: Elle nous le répète encore une fois. Elle prie et intercède pour nous, pour que nous
nous convertissions, et que notre conversion soit sérieuse, continuelle et persévérante. Ainsi nous serons
sel de la terre et lumière du monde.
Nuccio & c.
La Divine Miséricorde révélation ancienne et toujours nouvelle
Il existe un lien profond entre le culte de la Divine Miséricorde, qui contresigne de manière spéciale ce
siècle, et l'appel de la Reine de la Paix qui, accueilli en plénitude en représente, à notre avis, le point
culminant et l'expression la plus haute et la plus complète.
La 'Dives in misericordia' La révélation de l'amour miséricordieux de
Dieu dans l'Ecriture
Pour comprendre la signification du culte de la Divine Miséricorde, rapportons quelques passages
significatifs de la grande Encyclique que Jean-Paul II promulgua dès la seconde année de son pontificat,
pour proclamer au monde la grandeur de l'Amour miséricordieux du Père 'Dives in misericordia' qui,
dans cette ultime année de préparation au Jubilé apparaît d'une particulière actualité.
Le Pape affirme avant tout: Dieu, riche en miséricorde, est Celui que Jésus nous a révélé comme Père:
son propre Fils, en Lui-même nous L'a manifesté et fait connaître (cf.J.1,18; Heb 1,1...) et il continue,
partant de l'ancienne Alliance: déjà dans l'A.T. l'amour se manifeste dans la miséricorde du Seigneur
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (3 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
envers les Siens: Il est leur Père...et c'est aussi l'époux de celle à qui le prophète annonce un nom
nouveau: bien-aimée, parce qu'envers elle il sera usé de miséricorde (Os.2,3)... La primauté et la
supériorité de l'amour face à la justice se manifestent vraiment à travers la miséricorde.
Le Nom de Dieu - Dans l'A.T. il y a un passage où Dieu révèle son Nom, quand Moïse lui demande
d'user de miséricorde envers le peuple qui avait péché avec le veau d'or, et de renouveler l'Alliance avec
Israël: Alors, le Seigneur passa devant Moïse en proclamant: Yahvé, Yahvé, Dieu miséricordieux et
compatissant, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité, qui garde sa grâce à des milliers, tolère faute,
transgression et péché... (Ex.34,6-7).
Mais dans de nombreux passages l'A.T. proclame la miséricorde du Seigneur Le Psaume 103 nous dit:
Comme est la hauteur des cieux sur la terre, puissant est son amour pour qui le craint... Comme est la
tendresse d'un père pour ses fils, tendre est Yahvé pour qui le craint... Car éternel est son amour est-il
répété à chaque verset du psaume 136.
Mais, seul Jésus nous offre la pleine révélation de l'identité de Dieu: Qui m'a vu a vu le Père Mais
revenons au document du Pape: La justice divine révélée dans la croix du Christ naît de l'amour et
s'accomplit dans l'amour. La dimension divine de la Rédemption se concrétise dans l'amour lorsqu'est
restituée à l'homme cette force créative grâce à laquelle, à nouveau il accède à la plénitude de vie et de
sainteté qui provient de Dieu; ainsi, la rédemption porte en elle la révélation de la miséricorde dans sa
plénitude.
Sur le Calvaire, la croix démontre comment celui qui aime désire se donner lui-même.
A l'homme aussi est adressé l'appel à la croix du Christ: s'offrant lui-même à Dieu, et avec lui tout le
monde visible, qu'il participe à la vie divine. Tout l'Evangile, la vie et la prédication de Jésus convergent
vers la réalité exprimée par Jean: Dieu est amour (1J. 4,8-16).
Amour divin et amour humain - Mais cet amour miséricordieux n'est pas un amour humain
(mess.20.11.86). C'est l'Amour Trinitaire, ce mystère - caché depuis des siècles - de la communion entre
le Père et le Fils dans l'Esprit Saint, qui est donné aux hommes dans le mystère pascal de Jésus obéissant
jusqu'à la mort, et la mort sur une croix. Ainsi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est
au-dessus de tout nom... (cf Phil.2,5).
Ce don de communion avec la vie Trinitaire est offert continuellement par l'Eglise au moyen de la grâce
sacramentelle; de plus, en ce temps de grâce spéciale il est obtenu avec une particulière intensité par
l'intercession de la Reine de la Paix, en faveur de ceux qu'Elle a choisis pour en faire Ses instruments de
la miséricorde du Père pour le salut du monde. C'est ainsi qu'ils deviennent eux aussi, par l'offrande de
leur vie les mains joyeusement tendues vers ceux qui ne croient pas (25.11.97) c-à-d. qui n'ont pas encore
connu (expérimenté comme amour nuptial) l'amour de Dieu, dans la vivifiante tendresse de la
communion Trinitaire.
Sublime 'vengeance' de l'Amour Miséricordieux dans le siècle où
satan agit le plus puissamment
Notre siècle se trouve indubitablement - comme dit le Pape durant le rite de béatification de Sr
Faustine - "sous le signe de la divine miséricorde". Ce siècle a dû assister à des abîmes de violence et de
ténèbres, peut-être jamais atteints au cours de toutes les époques précédentes: qu'on pense aux camps
d'extermination, aux goulag, aux 50 millions de morts de la seconde guerre mondiale, aux victimes de la
terreur, qu'elle soit nazie ou stalinienne, aux récentes guerres des Balkans, à la pullulation des idéologies
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (4 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
contre Dieu et contre l'homme, à l'athéisme pratique et théorique qui domine des régions entières du
globe, traditionnellement chrétiennes. Et c'est vraiment dans ce siècle que ce sont multipliés de manière
stupéfiante de grands signes spirituels et lumières de grâce: voici la surprenante 'vengeance' de Dieu, qui
confond les sages de ce monde et semble proclamer de manière irréfutable la victoire de l'amour
miséricordieux de Dieu sur toutes les puissances du mal opérant dans l'homme.
Au XXème siècle, les grands témoins de l'amour miséricordieux
Parmi les grands hérauts de cet amour, suscités par l'Esprit, Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus brille d'une
lumière particulière (bien que née au Ciel le 1er octobre 1897), elle qui s'offrit comme victime d'amour à
la T.S.Trinité pour le salut du monde. Dans le développement du culte en esprit et vérité de l'amour
miséricordieux occupent sûrement dans ce siècle une place centrale les apparitions de Notre-Dame à
Fatima, du 13 mai au 13 octobre 1917; elles représentent une étape fondamentale dans le grand cycle des
apparitions mariales commencées avec la Médaille Miraculeuse en 1830 à Paris.
Le contenu essentiel du message de Fatima a été communiqué aux petits voyants dès la première
apparition, le 13 mai: Voulez-vous vous offrir à Dieu en acte de réparation pour les péchés, et de
supplication pour la conversion des pécheurs? Et, à leur réponse affirmative, la Madone ouvrit les mains,
leur communicant une lumière si intense qu'elle pénétrait dans l'intime de l'âme: c'est le don d'une
particulière plénitude d'amour Trinitaire qui peut être accueillie seulement de la part de qui décide de
s'offrir inconditionnellement à Lui comme Marie. Cela veut dire que la condition essentielle pour
accueillir en plénitude le don de la Miséricorde de Dieu, c'est de devenir soi-même, non seulement un
objet passif de miséricorde, mais un instrument actif de cet amour (c-à-d. se décider à offrir sa vie à Dieu
de manière inconditionnelle pour que Lui puisse se donner à nous); ainsi par nous, Il réalisera Ses plans
de salut pour tant de nos frères! C'est la grande invitation divine à l'offrande de sa vie pour le salut du
monde, qui constitue le coeur de cet appel spirituel de la Sainte Vierge à Medjugorje.
Un autre grand héraut élu par Dieu pour proclamer au monde l'infinie Miséricorde du Père, fut Sr
Faustine Kowalska (1905-1938), béatifiée le dimanche in albis 1993. Autres grands témoins de l'amour
miséricordieux de Dieu, offerts à notre siècle furent mère Speranza, née en Espagne en1893, qui vécut et
oeuvra en Italie, où elle édifia le grand Sanctuaire de l'Amour Miséricordieux à Collevalenzain (Ombrie);
St Maximilien M.Kolbe, qui vécut jusqu'à l'extrême holocauste à Auschwitz une existence de
consécration enflammée à l'Immaculée; P.Pio de Pietrelcina, dont les vicissitudes spirituelles sont
désormais très connues, et qui a été proclamé bienheureux le 2 mai de cette année; St Léopold Mandic',
dont nous parlons par ailleurs.
L'appel de la Reine de la Paix à Medjugorje
Le signe spirituel qui exprime en plénitude le grand dessein de grâce, avec une extraordinaire effusion de
l'Amour Miséricordieux dans les dernières décennies de ce siècle, est représenté par la continuelle
présence de Marie en divers lieux et avant tout, avec un caractère central, à Medjugorje où, en ce temps,
chers enfants, se trouve la source de grâce (8.5.86) et d'où continuent à couler des fleuves de lumière et
de vie pour l'humanité entière, depuis presque 18 ans.
Le message central de Medj., en continuité très étroite avec celui de Fatima qui en est l'annonce (25.8.91)
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (5 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
réside dans l'appel adressé à ceux que Dieu a choisis pour qu'ils Lui fassent l'offrande de leur vie, à
travers le Coeur Immaculé de Marie pour le salut du monde: Comprenez que Dieu a choisi chacun d'entre
vous pour l'utiliser dans un grand plan de salut de l'humanité (25.1.87).
Marie nous invite à l'abandon total à Dieu, à témoigner par notre vie de l'amour de Dieu, à sacrifier notre
vie pour le salut du monde, nous assurant ensuite de la récompense que le Père nous a promise, et nous
assurant aussi qu'Elle, comme une bonne maman, nous tient par la main: Je suis avec vous, n'ayez pas
peur... Si vous priez, satan ne peut vous faire aucun mal... Priez! Que le chapelet soit toujours en vos
mains le signe, pour satan, que vous M'appartenez (25.2.88). Cette période est un temps de grâce
(25.6.89). Notre Mère nous invite à être d'authentiques instruments de paix en devenant porteurs et
témoins de Sa paix dans ce monde sans paix (25.7.90). Elle nous invite à découvrir l'indicible joie
spirituelle, inconnue du monde et des chrétiens tièdes, de l'offrande pour que votre vie devienne joie
(25.1.90).
Notre-Dame nous rappelle surtout que notre vie ne prend sens et valeur que si elle est donnée par amour.
N'oubliez pas que votre vie n'est pas à vous mais un don avec lequel vous devez donner de la joie aux
autres et les guider vers la vie éternelle (25.12.92).
Giuseppe Ferraro
"Revenez à la primitive ferveur"
Ce que nous enseigne la Madone sur la confession
Dès le second jour des apparitions, le 26 juin 1981, Notre-Dame révèle à Ivanka le motif essentiel de Sa
venue dans le monde: "... Je désire rester avec vous pour vous convertir et pour réconcilier le monde
entier". Le même jour, en descendant du Podbrdo Marija revoit, à côté d'une grande croix, la Vierge en
larmes qui répète: "Paix, paix, paix, réconciliez-vous. Faites la paix avec Dieu et entre vous. Pour cela il
faut croire, prier, jeûner et se confesser!"
L'appel à la conversion constitue le coeur et le centre du message de Marie à Medj. Le moyen le plus sûr,
indiqué par Elle de manière répétitive pour rester dans la voie de la conversion, pour continuer une
'metanoia' - ce changement de l'esprit - est le sacrement de la réconciliation.
Marie insiste souvent sur l'importance de la pratique fréquente et systématique de ce sacrement: "Il faut
inviter les gens à se confesser chaque mois, surtout le premier samedi... J'ai invité les gens à la confession
fréquente. (6.8.1982). Le même jour, fête de la Transfiguration, Elle affirme la spéciale efficacité pour
guérir les maladies spirituelles dont souffre "l'Eglise occidentale": "...La confession mensuelle sera un
remède pour l'Eglise à l'Ouest. Il faut transmettre ce message à l'Ouest.
Dans le mois de décembre 1983 Notre Mère réaffirme le même jugement spirituel, en étendant ensuite la
validité à toute la catholicité: "...La confession mensuelle sera un remède pour l'Eglise occidentale. Des
pans entiers de l'Eglise pourraient être guéris si les croyants se confessaient une fois par mois".
A la veille de la Fête de l'Annonciation 1985, Marie adresse une invitation spéciale, venue d'une délicate
tendresse maternelle, à la réconciliation sacramentelle avant les grandes fêtes liturgiques: "Aujourd'hui Je
veux tous vous appeler à la confession. Même si vous vous êtes confessés il y a quelques jours. Je
souhaite que vous viviez tous ma fête au profond de vous. Vous ne pouvez vivre ce jour saint si vous ne
vous abandonnez pas complètement à Dieu, c'est pourquoi, Je vous appelle à la réconciliation avec
Dieu!". Ce message semble indiquer aussi l'importance d'une purification continuelle du coeur pour
pouvoir vivre en plénitude la communion avec Dieu donnée par l'Eglise et la valeur spirituelle de la
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (6 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
confession fréquente.
Le dernier jour de l'année 1983, dans un message à Jelena, la Madone renouvelle l'invitation à la
confession pour accueillir pleinement les fruits de la nouvelle Année Sainte extraordinaire proclamée par
l'Eglise: "Pour vous, Je souhaite seulement que cette nouvelle année soit réellement sainte. En ce jour,
allez donc vous confesser et purifiez-vous pour la nouvelle année". (31.12.83).
A côté des aspects liés à la fréquence de la confession, la Madone souligne sans équivoque l'importance
décisive également d'une disposition intérieure adéquate de la part des pénitents: "Ne vous confessez pas
par habitude, pour rester les mêmes ensuite. Non, ainsi ce n'est pas bien. La confession doit donner une
impulsion à votre foi. Elle doit vous stimuler et vous rapprocher de Jésus. Si la confession ne signifie rien
pour vous, en vérité vous vous convertirez difficilement (à Jelena le 7.12.1983).
Cette dernière observation, teintée de gravité, résonne comme un avertissement à ceux qui, de nos jours,
négligent avec une coupable légèreté, le sacrement de la réconciliation.
En fait, dans la sage pédagogie de Marie, la pratique spirituelle de la confession, consciencieuse et
fréquente, représente indubitablement un élément d'une importance fondamentale pour réaliser un
authentique chemin de conversion. Les contenus du message fervent de la Sainte Vierge, trouvent un
parfait écho dans le magistère du Pape qui, sur un tel sujet exprime - avec clarté et sollicitude pastorale
exemplaires - des jugements du tout au tout analogues dans l'Encyclique "Reconciliatio e paenitentia".
Celle-ci, pour des raisons incompréhensibles, semble avoir été largement occultée ou ignorée par de très
nombreux fidèles, laïcs et même prêtres.
Au contraire la Madone, maternellement soucieuse de la joie et de la vraie paix de Ses 'chers enfants',
adresse aussi l'exhortation à reprendre la pratique de la confession générale, aujourd'hui tombée en
désuétude, voire désapprouvée par certains confesseurs: "Chers enfants, Je vous en prie, donnez au
Seigneur tout votre passé, tout le mal qui s'est accumulé dans vos coeurs. Je souhaite que chacun soit
heureux mais avec le péché, personne ne peut l'être" (25.02.87).
La même invitation, où l'on décèle une émouvante tendresse spirituelle, est contenue dans un très beau
message de préparation à Noël: "Chers enfants, aujourd'hui encore Je vous demande de préparer vos
coeurs pour ces jours durant lesquels le Seigneur veut particulièrement vous purifier de tous les péchés
de votre passé. Chers enfants, vous ne pouvez pas y arriver seuls. Je suis donc là pour vous aider à prier,
chers enfants, seulement ainsi vous pourrez reconnaître tout le mal qui est en vous et le donner au
Seigneur pour qu'Il purifie entièrement vos coeurs". (4.12.1986)
En outre, Marie indique la confession comme le moyen nécessaire pour pouvoir accueillir en plénitude
les dons de la paix, de la vérité et de la joie, que Jésus veut reverser sur le monde à travers ceux que
Marie a choisis pour qu'ils en deviennent instruments authentiques et vrais porteurs à tous les hommes:
"Jésus désire remplir vos coeurs de paix et de joie. Vous ne pouvez pas, petits enfants, réaliser la paix si
vous n'êtes pas en paix avec Jésus. C'est pourquoi Je vous invite à la confession, pour que Jésus soit votre
vérité et votre paix". (25.1.1995).
La confession représente indubitablement le moyen spirituel le plus efficace pour désarmer radicalement
l'adversaire lequel, de son côté cherche (et c'est bien compréhensible) à la discréditer et faire obstacle par
tous les moyens à sa réalisation pratique.
Elle devient donc en même temps instrument privilégié de lumière dans les mains de la Femme revêtue
de soleil et fruit précieux de la lutte spirituelle qu'Elle conduit en personne et sans se lasser contre 'le père
du mensonge', en ce temps de confrontation décisive et finale entre les enfants de lumière et les fils des
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (7 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
ténèbres. Mais la Reine de la Paix a indiqué la route de la victoire de son Coeur Immaculé "Petits
enfants, priez pour avoir la force de réaliser ce que Je vous dis. Je suis avec vous et Je vous aime"
(25.1.1995).
B.F.
La fête de la Divine Miséricorde a été célébrée dimanche 11 avril en place St Pierre par le Card.Angelini,
devant 40 mille personnes. Cette Messe solennelle est un grand pas de la part de l'Eglise, même si la fête
de la Divine Miséricorde demandée par Jésus à la Bienheureuse Faustine n'a pas encore été instituée
officiellement. Il est très significatif qu'à la fin le Pape ait salué les pèlerins pour leur participation à la
fête.
Un apôtre de la Miséricorde: St Léopold Mandic'
Ce capucin croate incarna dans sa vie la parabole du Père miséricordieux qui attend le 'fils prodigue'.
C'est pourquoi le rappel du Pape dans l'Année Sainte à la confession trouve en lui un modèle
exceptionnel du ministère dans lequel le Père veut faire découvrir son Coeur à Ses enfants pécheurs.
La petite cellule de la miséricorde - Né en 1866 à Castelnuovo de Cattero, sur la Côte dalmate, il était
très petit (1m35), faible, claudicant du fait d'une arthrite déformante aux pieds et avait un défaut de
prononciation qui l'empêchait de prêcher. C'est ainsi qu'il fut toujours affecté aux confessions. Dans la
petite pièce du couvent capucin de Padoue - où aujourd'hui les fidèles accourent vénérer son corps
préservé de la corruption - il confessa pendant 30 ans de 10 à 15 heures par jour. Mais la ville de Padoue
ne s'aperçut pas immédiatement du petit 'grand saint' qu'elle abritait.
P. Léopold disait de lui-même: "Je suis vraiment un homme de rien, voire ridicule". C'est ainsi que le
voyaient les frères et les gens. Jusqu'aux enfants qui s'en moquaient par les chemins, et lui mettaient des
cailloux dans sa capuce... Il disait qu'il était "un confesseur ignorant, indulgent, qui absolvait tous sans
discernement". Puis, progressivement la ville commença à s'approcher de ce confessionnal, certains
même envoyés par P.Pio qui avait coutume de dire: "Vous avez un Saint, pourquoi venez-vous à moi?"
En 1942, peu avant sa mort, P.Léopold fit cette prophétie: "La ville sera bombardée de nombreuses fois;
ce couvent sera durement frappé, mais cette petite cellule, non. Ici, le Seigneur Dieu a dispensé beaucoup
de miséricorde aux âmes: elle doit rester le monument de Sa bonté". En fait, les bombardements de 1944
détruisirent le couvent, mais le petit habitacle resta intact... Que se passait-il dans ce confessionnal? Si
celui qui y entrait montrait un peu d'hésitation ou quelque gêne, P.Léopold se levait promptement et se
portait à sa rencontre en ouvrant largement les bras: "Asseyez-vous, Monsieur, asseyez-vous... Ne
craignez rien, ne vous gênez pas... Voyez, moi aussi, bien que frère et prêtre, je suis si misérable. Si le
Seigneur Dieu ne me tenait par la bride, je ferais pire que les autres...".
Néanmoins, P.Léopold ne réduisait pas la confession à quelques minutes. Parfois elle durait longtemps.
Et il n'était pas tendre quand on cherchait à excuser le mal ou à le minimiser. Par contre, il le devenait
infiniment face à celui qui le reconnaissait humblement. Voici un épisode qui illustre bien ces deux
attitudes.
Un jour, un homme entré dans le confessionnal s'obstinait à défendre ses nombreux péchés avec des
raisonnements subtils. P.Léopold les avait tous récusés puis, face à la dérision raffinée de l'homme, il se
mit debout et s'exclama: "Allez-vous en! Allez-vous en! Et mettez-vous du côté des maudits de Dieu!".
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (8 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
L'homme s'évanouit presque de peur et se jeta à terre en pleurant; alors P.Léopold le releva et,
l'embrassant, lui dit: "Vois, je suis de nouveau ton frère!".
Parfois, il confessait même avec la fièvre, ou sautait ses repas en voyant la file des pénitents. Et il n'était
pas rare que, les confessions finies, il fasse de nuit de longues prières. Car il avait promis à de nombreux
pénitents: "Je ferai la pénitence pour toi, moi je prierai à ta place". Il dit une fois: "Si le Crucifié venait à
me reprocher d'avoir 'les mains larges', je lui répondrais: Ce mauvais exemple, Seigneur mon Dieu, vous
me l'avez donné Vous-même! Encore ne suis-je pas arrivé à la folie de mourir pour les âmes! "...
Apôtre de l'unité - Derrière cette vocation il y a pourtant un secret. "Quand j'avais 22 ans - dit-il
lui-même - j'ai entendu la voix de Dieu qui m'appelait à prier et à méditer pour le retour des orthodoxes à
l'unité catholique". J'en fis un voeu. C'était sa 'sainte folie', disaient ses confrères; il en parlait à tous et
espérait réaliser cet appel, concrètement, en retournant en Croatie. Cela sembla chose faite lorsque la
ville de Rijeka fut annexée à l'Italie et qu'il fut destiné à ce couvent. Mais l'Evêque de Padoue fit si bien
qu'il obtint du Provincial de le maintenir dans sa ville, où tous le réclamaient. C'aurait pu ressembler à
une défaite, mais il n'en fut pas ainsi.
Un confrère qui s'étonnait de ce changement lui en demanda la raison et voici ce que répondit P.Léopold:
"Il y a quelque temps j'eus l'occasion de rencontrer une sainte personne qui, après la communion, me dit:
'Père, Jésus m'a ordonné de vous dire que chaque âme que vous assistez ici, dans la confession, est votre
Orient'.
Et depuis lors, il agissait vraiment ainsi. Il traitait chaque pénitent comme si la conversion 'à l'unité' de
son peuple dépendait de celle du pécheur qu'il avait devant lui. Il en était de même à la Sainte Messe
(qu'il offrait toujours, s'il pouvait, pour cette intention): il ressentait une souffrance physique du fait de la
rupture de l'unité et, s'identifiant au Christ, il pleurait jusqu'à baigner parfois la nappe de l'autel... De son
vivant, Dieu lui accorda d'accomplir des miracles; mais, lui soutenait qu'il n'y était pour rien! "Qu'y
puis-je - disait-il - s'ils viennent avec une grande foi et si pour leur foi le Seigneur Dieu les exauce?"
Il lisait dans les âmes. Un homme - qui depuis des années ne se confessait plus - avait été traîné là par
des amis et pensait en lui-même: "Je me mets à la file et puis, quand ils seront tous partis, je m'en irai
moi aussi avant que ce soit mon tour d'entrer dans la pièce.". Mais soudain sortit P.Léopold qui, allant
droit à lui, dit: "Passez avant, vous, Monsieur... Je vous attendais, je vous attendais...". Et puis, une fois à
l'intérieur: "Vous ne vouliez pas venir... mais que cela ne vous préoccupe pas... je vais vous dire, moi, ce
que vous avez fait... C'est tout ce que vous avez fait, n'est-ce pas? Et maintenant vous vous en repentez,
n'est-il pas vrai? Alors Dieu vous pardonne tout! Je vous remercie d'être venu m'apporter tant de joie,
mais je vous attends encore, savez-vous!... Venez et nous serons bons amis...". Eh bien, nous nous
souhaitons, à nous aussi, qu'avec un bon confesseur nous puissions rencontrer dans l'intime notre Père
des cieux!... P.Léopold retourna au Père le 20 juillet 1942 en prononçant les derniers mots du Salve
Regina, qu'il avait toujours appelé avec tendresse "la Sainte Mère Bénie"... Le Saint, dont la statue de
bronze s'élève au-delà des confessionnaux du Sanctuaire de Medj., semble là pour protéger et inspirer les
confesseurs dans leur ministère de miséricorde.
Nicola
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (9 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
Le Jubilé l'année de la miséricorde: ce que nous devrons faire
Cela ne s'était jamais trouvé qu'un Jubilé soit célébré entre deux millénaires. Il n'était jamais arrivé non
plus que, outre des populations intéressées en aussi grand nombre, la société humaine dispose de moyens
de transport et d'accueil, tels qu'elle peut en offrir aujourd'hui.
Le Jubilé chrétien se rattache à celui de la communauté hébraïque, bien qu'ayant des caractères différents
du tout au tout. Pour les Hébreux, le Jubilé (qui tombait tous les 50 ans) était appelé année de la
rémission; à cette occasion étaient remises les dettes et libérés les esclaves (Lev.25,8). Il avait donc un
but social. A l'inverse, pour les chrétiens cette célébration a seulement une signification spirituelle; le
Jubilé fait partie de la discipline pénitentielle et implique la remise des péchés et la libération des peines
dues à la justice divine.
Comment a-t-il débuté? Il est intéressant de connaître l'origine du Jubilé, due à deux motifs convergents:
En 1300 régnait le Pape Boniface VIII. Au début du nouveau centenaire, une grande foule en liesse se
répandit sous les fenêtres du Pape. Le Pontife était prêt à accorder quelque chose de nouveau; il était prêt
parce que - nous rapportons un fait peu connu - son oncle franciscain (alors en odeur de sainteté, le
Bienheureux Andrea Conti) lui avait suggéré de proclamer une année de prières et pénitences
particulières, destinée à promouvoir la sainteté des moeurs. Ainsi, le Pape accorda l'indulgence plénière à
qui, durant cette année, viendrait à Rome en pèlerinage, prier sur les tombeaux des deux grands apôtres,
Pierre et Paul.
Le Jubilé devint une institution périodique, d'abord tous les 50 ans, puis tous les 25. A ces Jubilés
ordinaires, appelés Années Saintes, s'en ajoutèrent d'autres 'extraordinaires' pour des commémorations
spéciales.
Caractéristiques du prochain Jubilé - Il sera célébré simultanément à Rome et dans toutes les Eglises
particulières du monde et débutera avec une solennité particulière la nuit de Noël 1999 à Rome, à
Jérusalem et à Bethléem. En même temps, il commencera dans toutes les Cathédrales (ainsi que dans
celles des Eglises de la 'ville siège épiscopal' qui ont les mêmes privilèges que les Cathédrales). Dans la
Basilique de St Paul, l'ouverture de la Porte Sainte aura lieu le 18 janvier, au début de la Semaine de
prière pour l'unité des chrétiens. La clôture interviendra le jour de l'Epiphanie 2001; ainsi le temps de
Noël sera le coeur de l'Année Sainte, qui célèbre la naissance du Rédempteur.
La caractéristique fondamentale en est la réconciliation avec Dieu (confession, communion, prières
particulières) et le bénéfice de l'indulgence plénière.
Rappelons que l'indulgence jubilaire peut être acquise seulement une fois par jour (donc: tous les jours!)
et est appliquée à nous-mêmes ou 'en suffrage' pour les âmes des défunts. Les conditions fondamentales
sont: la confession et la participation à l'Eucharistie (nécessaires pour chaque indulgence), et la prière aux
intentions du Pape, témoignant ainsi de la communion avec l'Eglise. Il faut y ajouter quelques autres
conditions particulières:
1. A Rome: On accomplira un pieux pèlerinage dans une des quatre basiliques patriarcales, ou à Ste
Croix de Jérusalem, ou à St Lorenzo a Verano, ou au Sanctuaire du Divin Amour, ou bien encore dans
l'une des catacombes; là, on participera à la Sainte Messe ou à une autre célébration liturgique.
2. En Terre Sainte: On observera les mêmes conditions, en visitant la Basilique du St Sépulcre à
Jérusalem, ou la Basilique de la Nativité à Bethléem, ou la basilique de l'Annonciation à Nazareth.
3. Dans les diocèses: Toujours les mêmes conditions, mais en pèlerinant à l'Eglise Cathédrale, ou tout
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (10 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
autre Eglise ou Sanctuaire indiqué par l'Evêque local.
4. En tout lieu: (notons la nouveauté), en rendant une longue visite à des frères dans la nécessité ou en
difficulté: infirmes, prisonniers, personnes âgées isolées, handicapés...
Une autre nouveauté: étant donné que l'âme du Jubilé est l'esprit de pénitence, on peut acquérir
l'indulgence jubilaire également avec un généreux acte de pénitence, comme renoncer au tabac ou aux
boissons alcoolisées au moins pour un jour, en jeûnant...; ou bien en accomplissant de généreuses
oeuvres de charité. Naturellement sont toujours nécessaires les conditions générales de Confession,
Eucharistie et prière aux intentions du Pape.
Le véritable but - Devant un tel éventail de possibilités devient clair ce qu'on attend de cette Année
Sainte. On en espère une mise en ordre de l'âme face à Dieu, et une impulsion à vivre en plénitude et
avec cohérence les engagements de la vie chrétienne. Ils ont tous été enseignés par Jésus, Maître pour
notre vrai bien, c-à-d. pour le salut éternel, où le Jubilé sera total et pour toujours. Voici pourquoi le
Jubilé est offert à tous, riches et pauvres, malades et bien-portants. Au lieu de se réduire à une 'excursion'
il ouvre l'âme à un chemin de vraie conversion, avec le repentir et la remise de toutes les peines
encourues par le passé, et avec la mise en route pour cheminer 'dans une nouveauté de vie' pour l'avenir.
don Gabriele Amorth
L'icône de Jésus miséricordieux
Jésus apparut à Sr Faustine le 22.2.1931, lui demandant que soit peinte une "image semblable à ce que tu
vois" avec, écrit dessous "Jésus, je me confie en toi!". Deux faisceaux de rayons, l'un rouge et l'autre
blanc sortaient du coeur de Jésus et allaient en s'élargissant jusqu'à recouvrir le monde entier. "Tu vois,
Sr Faustine, ces rayons signifient l'eau et le sang sortis de Mon côté: l'eau qui purifie les âmes et le sang
qui est la vie de l'âme". L'eau, les sacrements du Baptême et de la Pénitence; le sang, l'Eucharistie.
Combien de luttes dut-elle souffrir avant que le tableau - peint grâce aux efforts de son confesseur - soit
exposé pour la première fois dans le Sanctuaire d'Ostra Brama à Vilnius! Tout de suite l'icône attira
l'attention et des grâces extraordinaires de conversion.
Autres demandes de Jésus: la fête de la Divine Miséricorde le IIème dimanche de Pâques (avec la
neuvaine préparatoire à commencer le Vendredi Saint), et le Rosaire de la Divine Miséricorde.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (11 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
Nouvelles de la terre bénie
A Mirjana: "Je veux vous faire sortir des ténèbres d'aujourd'hui"
Jeudi 18 mars, Mirjana eut l'apparition annuelle de son anniversaire, dans le terrain de jeux de la
Communauté Cénacle, parmi une grande foule recueillie en prière. L'apparition a débuté à 10h14 et a
duré 6 minutes. La Madone a parlé avec Mirjana des secrets, mais les secrets restent secrets... Mirjana a
dit que la Gospa a béni toutes les personnes présentes (et sûrement aussi celles qui étaient unies dans la
prière), puis elle a donné ce message: "Chers enfants, Je désire que vous M'abandonniez vos coeurs afin
que Je puisse vous prendre sur le chemin qui mène à la lumière et à la vie éternelle. Je ne veux pas que
vos coeurs errent dans les ténèbres d'aujourd'hui. Je vous aiderai, Je serai avec vous sur ce chemin de
découverte de l'amour et de la miséricorde de Dieu. Comme Mère, Je vous demande de Me permettre de
faire cela. Merci d'avoir répondu à Mon appel!"
Naturellement, dans ce message comme dans tous les autres, Notre-Dame exprime Son désir que nous
Lui confions nos coeurs parce qu'Elle veut nous conduire à la lumière et à la vie éternelle. Alors, nous
devons nous laisser guider par son Coeur de Mère. Quelles sont les ténèbres de notre coeur? Si je ne vois
pas les dons que le Seigneur m'a faits et les détruis, si je ne vois pas mon péché, mon comportement
négatif, je suis dans les ténèbres. Si, dans l'autre je vois seulement le mal et non le bien, je suis dans les
ténèbres.
Se libérer de ces ténèbres signifie entrer dans la lumière. Marie nous assure aussi qu'Elle est avec nous et
veut nous guider sur la route où l'on découvre l'amour et la miséricorde de Dieu. C'est l'intention pour
laquelle Elle prie le 2 de chaque mois avec Mirjana. Enfin, nous devons vraiment méditer la dernière
phrase de ce message "comme Mère Je vous demande de Me permettre de faire cela". Ici, la Madone
aborde le problème de notre liberté; au nom du Seigneur, Elle nous offre tout, tout ce que nous désirons
profondément: la lumière, la vie éternelle, l'amour, la miséricorde. Elle nous offre tout ce qui peut nous
libérer des ténèbres, mais nous pouvons dire 'non' à tout cela.
C'est le mystère du péché. Alors, décidons-nous aujourd'hui! Chacun de nous peut faire siennes les
paroles que Marie a dites au Seigneur: "Que Ta volonté soit faite".
P.Slavko
"Défendez Medjugorje!"
C'est ce qui semble avoir été dit par le Saint Père au P.Jozo lors d'une rencontre personnelle; mais c'est
aussi l'exhortation qu'ont partagée les 150 participants du Séminaire annuel de formation pour les guides
de pèlerinages à Medj. (10 pays représentés), qui s'est déroulé à Neum (Croatie) du 28 février au 5 mars.
Défendre Medj. dans un pèlerinage, c'est avant tout s'engager personnellement par une réponse fidèle aux
messages de la Vierge. Défendre Medj. veut dire souligner l'essentiel (lieux et messages) avec un esprit
d'humilité, de docilité et d'abandon dans les mains de Marie. En outre, cela signifie défendre les droits
que Notre-Dame a sur le coeur de chaque pèlerin. Dans cette perspective les participants ont étudié des
propositions concrètes afin que les programmes des pèlerinages soient conformes aux désirs de la
Madone.
Le groupe italien a présenté quelques points utiles pour conserver le don de Medj. Nous notons: 1. il est
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (12 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
important que la paroisse organise à l'intention des pèlerins les témoignages des voyants et les
instructions des Frères; 2. que la paroisse assure la présence fixe d'un prêtre pour les confessions et la
liturgie des pèlerinages, en faveur des groupes linguistiques les plus représentés. 3. qu'on se préoccupe
d'impliquer davantage les pèlerins étrangers dans le programme du soir (qui se déroule majoritairement
en langue croate) et que soit souligné avec une plus grande attention le moment de l'apparition, par la
personne qui guide le rosaire. 4. Proposition également de rendre disponible même le matin la Chapelle
de l'Apparition, à l'intention de ceux qui ne peuvent développer aucune autre activité. 5. Enfin il est
demandé la création de deux sentiers piétonniers qui mèneraient de l'Eglise aux deux collines.
Parmi les travaux du Séminaire, il y eut l'étude du document du Saint Siège 'Le pèlerinage dans le Grand
Jubilé de l'An 2000', un guide théologique et pastoral pour les pèlerinages, dans lequel sont contenues de
précieuses indications afin qu'ils soient réellement des occasions d'édification spirituelle pour chaque
pèlerin en marche vers Dieu.
Alberto Bonifacio
Pâques à Medjugorje - Durant la Semaine Sainte et les Fêtes pascales le flux des pèlerins fut un peu
moins intense que les autres années, mais on a noté la présence de nouveaux groupes. Pour les milliers de
participants, la liturgie du Jeudi Saint, les rites des Vendredi et Samedi Saints ont été organisés en dix
langues, à l'intention de chaque groupe linguistique. Parmi les pèlerins étrangers, les plus nombreux
étaient ceux provenant d'Allemagne, d'Autriche et de France. Exceptionnellement présents étaient les
fidèles de toutes les régions de la Croatie, ainsi que ceux venant des paroisses environnantes. Durant les
célébrations du soir, environ 20 prêtres se sont consacrés aux confessions.
A "Domus Pacis" se sont déroulés durant le Carême 5 séminaires de jeûne et de prière guidés par
P.Slavko. 250 pèlerins de divers groupes linguistiques y ont participé.
Voyage missionnaire de P.Slavko - Le 19 mars de 13 à 17 heures, P.Slavko a visité à La Haye les
prisonniers croates. Tous se sont approchés de la confession et de la communion pascale. Ils sont très
reconnaissants des visites ainsi prodiguées, surtout venant de Medj.
Le 20 mars, P.Slavko a eu une rencontre de prière au Sanctuaire belge de Banneux, où Notre-Dame est
apparue en 1932/33, comme Mère des pauvres, invitant à la prière pour la conversion des pécheurs. Le
programme a débuté à 10 h. pour se terminer à 18 avec l'adoration et la prière de guérison. Ont participé
de très nombreux groupes de prière, soit environ 3000 personnes.
Le lendemain se tenait une rencontre de prière à Eindhoven (Pays Bas) organisée par la Communauté
'Amour crucifié et blessé', une Communauté très jeune, active, qui a sa Maison Mère à Maastricht. Le
groupe a accueilli Medj. et en diffuse les messages.
Toutes ces rencontres sont seulement une nouvelle démonstration de ce que Dieu a fait par
l'intermédiaire de Marie, Reine de la Paix.
AVIS - Avec le passage à l'heure d'été, le programme de prière du soir à Medj. est actuellement le
suivant: début du rosaire à 18h, S.Messe à 19h, puis les bénédictions. Ce programme est immédiatement
suivi le jeudi par l'adoration du Saint Sacrement (le mercredi et le vendredi, elle se déroule de 22 à 23
heures). Le rosaire est récité sur le Podbrdo le dimanche à 15 h., tandis que le vendredi sur le Krizevac
(également à 15 h.) est guidé un Chemin de Croix.
(du Bulletin de Presse)
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (13 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
Elle accueille la vie et est guérie
Parmi les guérisons accordées ces jours-ci, celle de Marilyn, 37 ans, m'a beaucoup touchée. (c'est Sr
Emmanuel qui parle)
A la naissance de son 1er enfant, de sérieux troubles auditifs apparaissent. A Paris, ses médecins
l'invitent à ne plus avoir d'enfant car elle risque alors la surdité totale. Or, quatre ans plus tard, Marilyn
attend son 2ème enfant. Ses médecins font alors pression sur elle pour qu'elle avorte. Mais elle leur
résiste fermement, préférant devenir infirme plutôt que tuer son enfant.
Le petit Jean naît au printemps 97 et, effectivement, Marilyn devient sourde. Malgré un appareillage
sophistiqué, elle n'entend presque plus rien et apprend à lire sur les lèvres. Mais elle ne regrette pas un
seul instant d'avoir mis au monde son petit Jean!
Fin mars, elle vient à Medj. célébrer l'Annonciation et offrir son enfant à la Vierge. Pèlerinage d'intense
prière! Durant la Messe de midi en français, elle est soudain gênée par le vacarme de l'orgue, et dira à
l'organiste qu'il a joué bien fort. Celui-ci répond qu'il a joué normalement. Et Marilyn entend clairement
sa réponse! Oui, elle entend!! Depuis lors elle a enlevé ses appareils car son audition est parfaite. La
Gospa l'a récompensée d'avoir choisi la vie; en effet, le petit commence à parler et sa mère a maintenant
ses deux oreilles pour l'entendre!
"Quand le manque de confiance blesse le coeur de Dieu" - Le P. Xavier P., jeune prêtre de passage à
Medj. témoigne: "L'autre jour il m'a été donné de vraiment comprendre le sacrement de réconciliation,
qu'il ne s'agissait pas d'abord d'y confesser ses péchés, mais d'y confesser la Miséricorde de Dieu et de
l'accueillir. En effet, je suis allé faire le point avec mon père spirituel, et lui dis: "Je serais très content de
me confesser, mais je l'ai déjà fait hier lors d'un w-e de prière. Je n'ai donc pas de péché à dire.
(...) Mon père spirituel (...) me dit une chose que je garderai toute ma vie: "On n'a pas besoin d'avoir
quelque chose à dire, car la confession c'est d'abord se mettre au pied de la Croix de Jésus pour accueillir
la Miséricorde qui coule de Son Coeur". (...) Me mettant à genoux, je pressentais que j'allais vivre
quelque chose de fort. Je dis: "Seigneur, je viens au pied de ta Croix, je te demande pardon pour tous mes
péchés, je viens accueillir ta Miséricorde!"
Je fus alors saisi par l'amour de Dieu au plus profond de moi-même et me suis entendu dire une chose à
laquelle je n'avais jamais pensé: "Je Te demande pardon pour mon manque de confiance en Toi". En
disant cela j'ai connu vraiment ce qui blessait le plus le Coeur de Dieu dans ma vie. D'habitude j'alignais
soigneusement mes péchés les uns derrière les autres mais là, comme j'avais le droit de ne rien dire, tout
à coup montait dans mon coeur ce qui blessait le Coeur de Dieu. Et voilà ce qui le blessait, je ne lui
faisais pas vraiment confiance. Le reste, il s'en fichait (sic)
Ce jour-là j'ai expérimenté ce que l'on appelle la contrition, c-à-d. le fait de souffrir d'avoir blessé le
Coeur de Dieu. J'ai découvert mon péché le plus profond. Cela fut sans doute la meilleure confession de
ma vie. Pour me montrer mon péché, Jésus m'a invité près de sa Croix, là-même où mon péché l'a
transpercé, là-même où Il répand son Pardon".
La 4ème Retraite internationale des prêtres sur le thème: 'Le prêtre au service de la vie' aura lieu à Medj.
du 30 juin au 6 juillet 1999. Combien de prêtres y ont retrouvé le sens de leur vocation! Invitez ceux que
vous connaissez!
(du Journal de Soeur Emmanuel)
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (14 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
La tragédie du Kosovo et de la Serbie
Chaque jour nous avons devant les yeux l'effroyable vision des exilés kosovars (presque un million en un
mois) chassés brutalement de leur terre, et la systématique destruction des installations, non seulement
militaires, mais aussi vitales de la Serbie. Et les morts ne se comptent plus! Ne jugeons pas
superficiellement.
Ceci est le "visage haineux" de satan qui "veut la guerre" (25.3.93) et "veut détruire non seulement la vie
humaine mais la nature et la planète sur laquelle vous vivez" (25.1.91). Il trouve ses complices dans des
personnes assoiffées de pouvoir et pleines de haine. Ni les efforts diplomatiques, ni même
l'anéantissement de l'ennemi ne suffiront à ramener la paix.
Au contraire, la vengeance appelle la vengeance, avec le péril que le conflit s'élargisse. Seul, Dieu peut
tout, vraiment tout et déjoue les plans des nations (Ps.33). Quand Il voudra Il fera cesser la guerre... et
dira: Arrêtez, et sachez que moi, je suis Dieu... (Ps.46). Dieu saura bien comment remporter la victoire
sur ces événements pour que la terre, qui est Sienne, parvienne à la paix comme il en est dans le Ciel et
qu'ainsi se réalise en plénitude Sa gloire dans l'humanité: Sa gloire, c'est l'homme vivant!
Et Marie nous exhorte: Saisissez le Rosaire... Avec la prière et le jeûne on peut arrêter même les guerres
(25.4.92). C'est pourquoi l'armée de Ses fils est mobilisée pour vaincre, avec Ses armes, les armes de
satan. Elle ne pourra remporter la victoire sans nous, "qui avons répondu à Son appel".
Lettre du Pape à Alexis II
Au coeur de la guerre s'est produit à Belgrade l'accolade chaleureuse du Patriarche de Moscou et du
représentant du Pape, après des années de froideur entre orthodoxes et catholiques. A la stupeur générale,
le Nonce apostolique a été le premier à recevoir le salut du Patriarche Alexis et lui a confié une lettre du
Pape, dans laquelle il est dit:
"C'est un devoir pour tous ceux qui professent l'Evangile de la paix, de proclamer d'une voix unanime
que toute forme de violence, de purification ethnique, de déportation des populations et l'exclusion des
peuples de la vie sociale, ne peut être un moyen pour parvenir à des solutions civiles des problèmes..".
Le Pape se dit "réconforté par la nouvelle du voyage du Patriarche pour porter le message pascal de paix
et de solidarité" et souhaite que "sa visite porte des fruits et nous aide à être porteurs de consolation face
à un tel drame humain".
Le Pape est sûr - Le 19 novembre 1997 J.P. II déclarait: "Ce ne seront pas aux ténèbres de régner après
l'an 2000, mais le nouveau siècle sera enveloppé de l'amour de Dieu. Ce sera comme un temps de grâce,
comme l'accomplissement d'un dessein d'amour pour toute l'humanité et pour chacun de nous".
Puis, faisant siennes les paroles de St Augustin, il poursuivait: "N'ayez pas peur, ce ne sera pas la fin d'un
vieux monde, mais ce sera le début d'un monde nouveau". En ces jours de guerre et d'agonie pour
beaucoup de nos frères, faisons nôtre l'espérance du Saint Père!
Vicka recommande de travailler à la paix de nos coeurs par la prière; cela aidera beaucoup la paix au
Kosovo. Elle dit aux pèlerins: "La Gospa trouve qu'il y a trop de paroles sur la guerre et pas assez de
prière. L'agitation et la peur n'aident pas, au contraire, elles sont utilisées par l'Ennemi". Soyons porteurs
de paix et mettons humblement en pratique ce que la Vierge enseigne ici depuis presque 18 ans.
P. Jozo propose 9 neuvaines pour obtenir la paix, avec début le 18 mai (anniversaire du Pape) pour se
terminer le 6 août, avec l'engagement de réciter chaque jour le Rosaire entier, et de jeûner les mercredi et
vendredi. Dans les moments les plus graves Marie est toujours intervenue pour exaucer la prière unanime
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (15 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
de Son peuple.
L'Oasis de la Paix propose une chaîne d'adoration hebdomadaire (tél.et fax à Foggia: 0881 963464).
Prière continuelle: Que ces tristes événements ravivent l'ardeur des personnes qui s'étaient engagées dans
cette forme d'imploration pour la paix. Ailleurs, des frères souffrent également du fait d'autres guerres:
tous attendent nos prières! Restons fidèles à nos engagements.
A cause des conflits en Serbie et au Kosovo, beaucoup de pèlerins craignent de venir maintenant.
Pourtant, ici en Herzégovine, tout est calme et paisible comme d'habitude, il faut dire que le Kosovo et la
Macédoine sont à une grande distance d'ici (...)"
Les aéroports de Croatie sont réouverts; le flot de pèlerins présents ne rencontre aucun problème. Puisse
chacun décider selon son coeur de venir ou pas! (P.Slavko)
De l'Eglise des pauvres et des persécutés
Dénutrition, analphabétisme, chômage, drogue et alcoolisme, violence de toutes sortes dans les maisons
et les rues... Tel est le scénario qui accueille les missionnaires de la Communauté de Villaregia à leur
arrivée à Campo Limpo, le bidonville surpeuplé dans la banlieue de la ville de Sao Paolo, au Brésil. Un
lieu marqué par la souffrance et la misère pouvant aller jusqu'à l'homicide (la première cause de
mortalité), considéré par les jeunes comme une nécessité vitale et non comme violence! Au contraire, ils
retiennent comme violence le manque d'occupation, qui les pousse à se réfugier dans l'alcool et la drogue
pour ne pas sentir le poids du désespoir.
Le travail des missionnaires est immense mais c'est la force de l'annonce évangélique, c'est la force de
l'amour du Christ ressuscité qui leur ouvre la route vers le coeur de chaque homme. J'ai pleuré en
écoutant des lèvres de jeunes déjà toxico-dépendants, voleurs, assassins, le témoignage de leur rencontre
avec le Christ vivant qui les a arrachés de la mort et les a rendus instruments de libération pour d'autres
jeunes, raconte un des missionnaires. Notre arrivée a transformé leur terreur en espérance, leurs pleurs en
prières: "Ici, tout était mort, et moi aussi j'étais morte" m'a confié une jeune fille, "je vivais comme un
animal, enfermée dans une cage. Depuis que vous êtes arrivés, je suis re-née... Maintenant, je sais que je
suis fille de Dieu!". (R.)
L'Eglise cambodgienne renaît
Après la fin du chapitre infiniment triste écrit par les Khmer Rouges (1975-79) dans l'histoire du peuple
cambodgien, (un véritable ouragan qui - entre autres - a causé la destruction des églises, l'expulsion des
missionnaires, l'assassinat de prêtres, d'Evêques et de religieux), l'Eglise locale est en train de reprendre
graduellement vie et vigueur. Même le nombre de fidèles (environ 22 mille Cambodgiens ou
Vietnamiens) est revenu à celui des premières années de la décennie 70. L'intense souffrance a eu des
répercussions positives sur la réalité présente, faisant mûrir chez les chrétiens le désir d'être une Eglise
avec son identité propre, avec sa liturgie et les textes sacrés traduits en langue cambodgienne, avec
l'imagerie et la gestuelle traitées selon la tradition religieuse locale, etc.
Le fruit le plus émouvant de cette renaissance spirituelle au Cambodge est la conversion
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (16 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
d'ex-Bouddhistes qui se rappellent comment ils ont été traités par les chrétiens dans les camps de travaux
forcés sous Pol Pot, quand il était normal de se voler réciproquement le riz, tandis que les chrétiens
préféraient le silence à l'accusation, et le don du riz à l'égoïsme.
Un Evêque cambodgien, Mgr Descombes, affirme dans une interview que la foi chrétienne touche
profondément aussi les jeunes: "ls voient que le bouddhisme ne répond pas à leurs aspirations à être
valorisés, à vivre ensemble... Au contraire, le christianisme incite les personnes à sortir d'elles-mêmes et
à former des communautés, à partager le pain et aussi la Parole de Dieu. Le dernier pas à accomplir reste
celui de la réconciliation du Pays avec son passé, dans la vérité, parce que sans la vérité il n'y a pas de
guérison".
Martyrs de la foi - 40 missionnaires catholiques ont été assassinés en 1998 dans le monde dont 9 au
Rwanda, 8 au Congo et 10 en Amérique latine. C'est sans compter la souffrance de centaines de millions
de chrétiens privés de la liberté religieuse en Chine, au Viet-Nam, au Laos, à Cuba, au Soudan, au
Pakistan, en Egypte, en Inde, etc... De 1983 à ce jour, ce sont environ mille prêtres et religieux qui ont
donné le témoignage du sang pour le Christ.
En Russie la loi sur les religions signée par Boris Eltsine en septembre 1997 porte ses premiers effets
pervers, fruit d'interprétations fantaisistes. Déjà avaient été soulevées dans le monde entier de
nombreuses critiques qui affirmaient que la liberté religieuse garantie par la constitution avait été violée.
Les permis de séjour d'un an ont été réduits à 3 mois par de nombreux fonctionnaires, rendant ainsi
problématique le travail des missionnaires. Nombre d'entre eux, de l'Eglise catholique romaine, ont dû
rentrer dans leur pays, spécialement en Amérique latine. L'ensemble des Eglises non orthodoxes continue
à être victime de ces attaques constantes.
Les 4 premiers prêtres russes seront ordonnés le 23 mai à St Pétersbourg: il y a 82 ans que cela ne s'était
pas produit! Ce sont les premiers fruits du séminaire, ouvert il y a seulement 6 ans et dirigé par le
P.Bernardo Antonini, italien.
La Vierge pèlerine vers Bethléem - Le 25 décembre 1999, à l'occasion de la fête de Noël qui précédera
l'entrée dans le grand Jubilé chrétien, toutes les nations du monde sont invitées à suivre la Vierge pèlerine
en route vers Bethléem, pour une extraordinaire nuit de paix, d'amour et de prière. Si Dieu le veut,
Catholiques, Orthodoxes et Protestants pourront venir apporter en hommage aux pieds de l'Enfant-Jésus
et de sa Mère, tous les plus beaux cadeaux et les plus belles oeuvres d'art réalisées dans chaque Pays pour
la gloire de Jésus à travers la Sainte Vierge.
Trois nouveaux saints ont été proclamés par J.P.II le 18 avril en
Place St Pierre:
Don Giovani Calabria, très humble prêtre véronais, fondateur des Pauvres Serviteurs et Servantes de la
Divine Providence, en qui resplendit la confiance illimitée dans la Paternelle Providence de Dieu,
"charité authentique envers les humbles, esprit de sacrifice, amour de la pauvreté, zèle pour les âmes,
fidélité à l'Eglise".
Saint Marcellin Champagnat, mariste français qui, avec une foi inébranlable au milieu d'immenses
difficultés, a consacré sa vie à l'éducation des petits et des jeunes abandonnés; vrai modèle pour les
éducateurs et les prêtres, avec le regard missionnaire tourné vers les terres lointaines.
Soeur Agostina Livia Pietrantoni, romaine, des Soeurs de Ste Amida Thouret, qui passa sa vie à servir
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (17 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
Jésus dans les malades, avec une infinie patience, disposée à tous les sacrifices, et fut tuée à 30 ans
seulement pour sa fidélité à la pureté, de la main d'un pauvre qu'elle avait assisté. "Quelle fascination
indescriptible exerce la mystérieuse présence de Jésus dans ceux qui L'accueillent: c'est l'expérience des
saints" s'est exclamé le Pape.
"La miséricorde en elle-même, comme perfection de Dieu infini, est également infinie. Infinie donc, et
inépuisable est la promptitude du Père pour accueillir les fils prodigues qui reviennent à la maison".
(Dives in misericordia 13)
Foi surprenante et intacte dans des pays pauvres
C'est ce qu'a constaté avec stupeur P.Jozo dans son long voyage missionnaire qui l'a conduit au Liban, en
Syrie et en Corée, du 5 novembre au 12 décembre 1998. Il avait été invité avec insistance par des
communautés, pasteurs et pèlerins qui voulaient entendre des témoignages directs sur ces merveilleux
événements, qui sont désormais connus et produisent des fruits dans le monde entier.
Au Liban le christianisme, qui est ici présent depuis les origines, est gardé et conservé jusqu'à aujourd'hui
grâce à des religieux doctes et sages (comme les maronites), des solitaires qui à travers toute son histoire
ont été pères de l'esprit pour ce peuple. Ces hommes de prière et de pénitence savent apporter la lumière
aux âmes, et offrir aux gens une ligne droite.
Les fameux cèdres du Liban, chantés dans la Bible, ont défié le temps (comme s'ils avaient été destinés à
indiquer le sens du chemin vers Dieu). Il ne faut donc pas s'étonner que les apparitions de Medjugorje et
les messages de la Vierge résonnent au Liban comme une réponse attendue du Ciel aux problèmes
d'aujourd'hui.
La télévision a transmis généralement toutes les rencontres de prière: ainsi, une grande multitude de
personnes a pu tout suivre, se joignant aux milliers de fidèles présents dans les églises, les basiliques, les
cathédrales ou tout autre lieu qui leur avait été ouvert. A Beyrouth le Card. Nnesellah Boutros Sfeir, les
Evêques et le Nonce Apostolique au Liban ont pris part à la rencontre de prière.
La Syrie, avec sa capitale Damas, a été la seconde station de ce voyage-mission. En Syrie on ressent
également l'esprit des anciens ermites et des pères spirituels. Lors des rencontres de prière, l'invitation
était adressée en même temps aux catholiques, aux orthodoxes et aux musulmans. A Damas, P.Jozo a
rencontré le patriarche orthodoxe de l'Eglise St Paul.
En Corée l'Eglise est très récente. Le premier catholique qui a mis pied en Corée y est arrivé il y a 208
ans, venant de Pékin. Depuis lors, et jusqu'au 19ème siècle, l'Eglise a été persécutée. 10 prêtres et
environ 10.000 fidèles ont subi le martyre. Parmi eux 103 ont été béatifiés en 1984. Aujourd'hui il y a
environ 5 millions de catholiques en Corée du Sud. Les Coréens font montre d'une grande tolérance, avec
un remarquable sens du sacrifice et de la patience.
Durant les rencontres dans les églises bondées et dans les cours, il était possible de trouver une place
pour s'asseoir, même par terre, et ainsi participer à la prière avec un recueillement identique à celui des
personnes commodément installées.
Il y eut aussi une rencontre avec la Communauté franciscaine. Pas un espace qui ne soit plein de fidèles:
l'église, la chapelle, la cour, la petite chapelle des Soeurs... On attendait 1000 participants, il en est venu
3.000! Cette rencontre fut grandiose, on y percevait l'âme de la Corée et l'amour des Coréens pour Jésus.
J.V.
* Une seule adresse: Echo de Marie Reine de la Paix, B.P. 4602, F-45046 Orléans, Cedex 1.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (18 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
* Pour diffuser les messages et les vivre dès leur parution vous pouvez recevoir les quelques lignes du
message mensuel dès le 27 de chaque mois (postés le 26) et ceci en autant d'exemplaires que vous le
souhaitez; il suffit d'en faire la demande à l'adresse ci-dessus.
* L'ECHO en cassettes-audio pour non-voyants (mensuel) les personnes intéressées peuvent s'inscrire
également à cette adresse. L'Echo de Marie Reine de la Paix est gratuit. L'oeuvre vit d'offrandes. CCP
DIJON 4480-19 R ou chèques. Merci d'établir les Euro-chèq.en francs français à un seul ordre: Echo de
Marie, Orléans, France.
Le nouveau rite des Exorcismes pour un ministère délaissé
Le 26 janvier dernier a été présenté solennellement à la presse internationale le rituel renouvelé des
exorcismes. On sait que dans la Constitution 'Sacrosanctum Concilium', Vatican II avait décidé
l'actualisation des textes liturgiques. En particulier, au nû79 il avait insisté sur la mise à jour des
sacramentaux, dont les exorcismes font partie.
Le nouveau document est caractérisé par une ample partie introductive, toute nouvelle par rapport au
Rituel Romain de 1614, où sont résumés les fondements bibliques des exorcismes. Il s'agit de vérités
clairement exprimées dans la Bible, en particulier dans tout le Nouveau Testament; ces vérités n'avaient
jamais été mises en discussion dans le passé et il n'y avait donc pas besoin de les rappeler quand parut le
Rituel de 1614.
Mais aujourd'hui les temps sont changés: le rationalisme et l'incrédulité ayant envahi jusqu'aux classes
ecclésiastiques, il a été opportun de préciser, avant les prières propres à ce sacramental, une synthèse
biblique - d'ailleurs très bien rédigée - pour rappeler les principes qui sont à la base des exorcismes.
Quels sont-ils, ou bien quelles sont ces vérités clairement révélées? Avant tout, l'existence des anges et
des démons. Ensuite, en particulier le 'pouvoir des ténèbres' dont Vatican II nous dit "l'histoire humaine
toute entière est envahie par la lutte contre le pouvoir des ténèbres, qui durera jusqu'au dernier jour (GS
37).
Outre l'action ordinaire, qui consiste à tenter l'homme au mal, le démon peut avoir aussi une action
extraordinaire, ou bien une action maléfique et nocive qui influe sur les personnes, les choses, les lieux et
se manifeste de diverses manières. Depuis toujours, l'Eglise a prié et prie encore pour que les humbles
soient libérés des ruses du diable. Dans certains cas, une telle prière prend la forme d'un exorcisme, basé
sur l'exemple de Jésus, exorciste par excellence (c'est Lui qui a vaincu satan et nous a donné le pouvoir
de remporter la victoire).
Il est justement basé sur le mandat particulier que Jésus a donné aux apôtres, puis aux disciples, et enfin à
tous ceux qui croient en Lui: le pouvoir de chasser les démons. En particulier fut institué au IVème siècle
le sacramental de l'exorciste; avec lequel l'Eglise demande publiquement et avec autorité, au nom de
Jésus Christ, qu'une personne... un objet... soient protégés contre l'influence du malin, ou soient soustraits
à sa domination.
Rappelons combien de fois à Medj. la Madone dans Ses messages a mis en garde contre le démon, a
rappelé que satan est fort et qu'il veut détruire Ses plans. La vie chrétienne, la prière, les sacrements,
constituent toujours la défense la plus efficace; mais dans certains cas s'avère nécessaire le recours aux
exorcismes. Nous souhaitons que le nouveau rituel soit une occasion pour mettre en garde les chrétiens
des erreurs qui ouvrent la porte à l'influence de l'ennemi; que ce soit en même temps une occasion pour
que les autorités ecclésiastiques pourvoient à une plus large nomination de prêtres adaptés à un tel
ministère quasiment abandonné depuis trois siècles dans l'Eglise Latine, à la différence de l'Eglise
Orthodoxe et de quelques confessions du protestantisme
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (19 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
don Gabriele Amorth
Daniel-Ange: Le Coeur paternel de Dieu veut sauver les jeunes.
Le prêtre français Daniel-Ange, chargé par le Pape de la pastorale des jeunes, est allé les 6 et 7 février
1999 à Algundo (près de Merano), où l'ont écouté environ mille personnes, en grandes partie des jeunes.
Le thème de la rencontre était: "Nous avons soif d'amour, non d'un amour qui laisse derrière lui
seulement des blessures et amertumes, mais de cet amour que seul Dieu peut donner". Beaucoup de
jeunes furent fascinés par l'élan du Père Daniel-Ange qui a parlé de cet amour, expression de la Beauté
en harmonie avec la création, qui se manifeste dans l'amour du Père.
Notre temps est fertile en événements, et l'amour attaqué par beaucoup d'éléments nocifs; mais de
nombreux jeunes sont appelés par Jésus à défendre ce véritable amour. Dans le mariage, l'Esprit Saint se
répand sur les époux. Le conjoint est accueilli dans les mains du Père et le mariage bien gardé dans Son
coeur. Aujourd'hui, l'amour entre homme et femme est devenu impossible sans l'effusion de l'Esprit Saint
(J.P.II).
La famille est pour l'enfant le premier laboratoire pour ses futurs rapports avec les autres, et le lieu où il
fait sa première expérience du pardon. Aux USA 90% de la délinquance juvénile provient de familles
divisées. Par contre, 90% des jeunes qui ont des relations régulières et qui participent à la construction du
pays, ont la chance d'avoir une famille unie.Dans les régimes totalitaires on fait tout pour arracher les
enfants aux familles et leur inculquer une idéologie: c'est pourquoi une famille croyante représente pour
eux un foyer d'opposition.
Aujourd'hui les jeunes sont désorientés parce que personne ne les met au monde pour le Seigneur, ce à
quoi la femme a été - par nature - appelée. Beaucoup ne réussissent pas à appeler Dieu du nom de Père
car leur père terrestre n'est pas selon le coeur de Dieu. Le Père céleste veut guérir les jeunes de leurs
blessures et souvent, dans une société à laquelle manque la figure du père, c'est la femme qui doit
assumer le rôle paternel. Notre société refuse la diversité et s'effraie devant une personne diminuée
physiquement ou psychiquement, et même aussi devant Dieu, qui est totalement autre.
L'homosexualité naît souvent de la carence d'expérience de la complémentarité entre homme et femme;
quand de telles personnes se trouvent à vivre dans une famille équilibrée ou dans une société dans
laquelle hommes et femmes, jeunes et enfants, vivent la chasteté, elles réussissent à guérir. Asssimiler la
vie en commun homosexuelle à l'union de l'homme et de la femme voulue par Dieu, c'est une attaque
satanique contre la Très Sainte Trinité. Si est introduite la loi qui accorde à des couples homosexuels
d'adopter des enfants, alors ceux-ci trouveront 2 pères ou 2 mères... C'est une grave injustice contre la
nature et contre le Créateur-même.
Egalement, de nombreuses familles sont détruites parce que leurs membres ne se pardonnent pas
réciproquement. Aujourd'hui, beaucoup de familles sont sauvées par les enfants qui prient, parce qu'ils
ont une place spéciale auprès de Dieu. Quand St François Saverio ne pouvait évangéliser, il envoyait les
enfants. Les Coeurs de Jésus et du Père sont transpercés par les infidélités et les blessures faites à
l'amour: les conjoints séparés doivent devenir des adorateurs de l'Eucharistie.
Auijourd'hui nous expérimentons un terrible massacre des enfants parce que satan se venge sur eux; ce
siècle entrera dans l'histoire comme le plus mortifère. Le Pape a le courage d'attirer notre attention sur
ces faits: en 20 ans un milliard d'enfants ont été tués par l'avortement. Sauver la vie veut dire aussi
défendre nos peuples de la disparition. Les familles qui adoptent des enfants qui ont échappé à
l'avortement donnent un témoignage d'amour.
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (20 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]
background image
Le Pape est un défenseur de la vie, c'est pourquoi il est accepté aussi par les autres confessions. Une autre
attaque diabolique à l'unicité de l'homme, est le clonage humain. La sexualité est un chef-d'oeuvre de
Dieu, car à travers elle est donnée la vie à une personne unique, en mesure de vivre éternellement.
Aujourd'hui advient une satanique perversion de la sexualité régulée harmonieusement par Dieu, et on ne
craint pas non plus le commerce des enfants qui meurent du SIDA à cause des perversions sexuelles des
adultes.
Mais se lève une nouvelle génération: aux USA on appelle des jeunes qui vont dans les écoles proclamer
la beauté de la chasteté. C'est beaucoup plus intéressant pour l'Etat que les dépenses pour les personnes
contaminées par le virus du SIDA. A la place du vieux slogan: 'Sexe sûr', il est maintenant de mode:
'Sauver le sexe'. Mieux, une nouvelle tendance, inspirée par l'Esprit Saint, se profile à l'horizon: des
centaines de milliers de jeunes font promesse de chasteté et s'engagent à ne pas avoir de rapports sexuels
avant le mariage. Sans l'Esprit Saint, la chasteté n'est pas possible dans une société comme la nôtre,
envahie par le sexe jusqu'à la névrose!
Beaucoup de jeunes affirment ne pas trouver facile la continence, mais réussir toutefois à la pratiquer
avec la force de Jésus. Qui tombe peut trouver refuge dans le Sacrement de la lumière, de la purification
et du pardon. La chasteté protège l'amour comme la couche d'ozone protège la terre. Ce sont les jeunes
de la future Europe. Plusieurs milliers de Maria Goretti sont les anticorps que l'Esprit Saint répand pour
sauver les jeunes ('Mouvement pour la Vie' de Bolzano).
La promesse de chasteté pour un an - Les rencontres atteignaient leur point culminant lorsque la
majorité des jeunes - de leur libre choix - se réunissaient autour de l'autel pour faire la promesse de
chasteté pour un an. Sur chacun d'eux le prêtre imposait les mains en invoquant l'aide du Seigneur.
Dans son rapport, l'une d'elles a dit clairement qu'aujourd'hui les jeunes sont en recherche de vérité dans
un monde privé de valeurs intérieures et tendu seulement vers les biens matériels. Les prêtres aussi disent
franchement que seule la foi pratiquée dans sa plénitude peut donner un sens à la vie et protéger les
jeunes des tromperies et des périls de ce temps.
Un Missionnaire heureux - De Santa Fé de Bogota (Colombie), après avoir exprimé sa joie pour
l'arrivée régulière de l'Echo, il écrit: "Je vais sur mes 80 ans, dont 48 passés en mission, avec joies et
souffrances; je ne me suis jamais repenti d'avoir laissé ma terre et ma famille, comme Abraham, pour
vivre et porter le nom de Dieu à ces pauvres âmes, assoiffées de Lui. Chaque semaine je tiens une
conférence à la Légion de Marie et leur enseigne comment on doit aimer et témoigner de notre
appartenance au Coeur Immaculé de la Sainte Vierge; dans toutes mes prédications j'exhorte les fidèles à
recourir à la Mère qui est le moyen le plus efficace pour aller à Jésus".
P.Victor Menegon
Nous remercions tous les frères et les soeurs pour leurs prières, leurs attentions, les souhaits avec lesquels
ils m'ont réconforté et aidé en ce temps d'épreuve. Maintenant, ma capacité de travail est limitée , mais
l'assistance et la providence de Dieu sont continuelles et émouvantes. Que nous rendions amour pour
amour! Que durant ces deux mois qui leur sont consacrés, les Très Saints Coeurs de Jésus et de Marie
vous remplissent de grâce et vous bénissent.
Villanova M., 28 avril 1999
Eco
file:///C|/MedSite/echo/e145fr.htm (21 of 21) [9/21/2000 5:56:36 PM]

Document Outline

  • Local Disk