Commentaire du Message, 25. juillet 2002

NOS SAINTS PATRONS - UNE AIDE SUR LE CHEMIN VERS DIEU

Other languages: English, Čeština, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

 
«Chers enfants, Aujourd'hui je me réjouis avec votre Saint patron et je vous invite à être ouverts à la volonté de Dieu afin que la foi grandisse en vous et, à travers vous, dans les personnes que vous rencontrez dans votre vie quotidienne. Petits enfants, priez jusqu'à ce que la prière devienne joie pour vous. Recherchez auprès de vos saints protecteurs l'aide pour grandir dans l'amour envers Dieu. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Aujourd’hui encore, la Gospa nous assure de sa présence, cette fois-ci dans la célébration de St Jacques, saint patron des pèlerins et de la paroisse de Medjugorje qu’elle a choisie pour obtenir, à travers elle, tant de grâces par son intercession auprès de Dieu. Ce n’est pas un hasard si St Jacques a été choisi comme saint patron pour cette paroisse, comme ce n’est pas un hasard - comme la Vierge le dit elle-même dans un message - que les paroissiens, en 1933, aient construit une croix sur la colline au-dessus de Medjugorje, pour marquer les 1900 ans écoulés depuis la Passion du Christ. Personne ne pouvait se douter qu’un jour tant de personnes viendraient en pèlerinage vers cette croix, que tant de grâces seraient déversées précisément en ce lieu. Dieu a ses plans magnifiques qui demeurent inaccessibles pour les hommes, mais sa main est sûre. Les paroissiens ont construit cette croix avec amour, et Dieu donne toujours plus que ce que nous pouvons Lui donner ou Lui rendre.

Dans ce message, Marie, notre Mère, nous affermit dans la certitude de sa présence auprès de nous, et non seulement elle, mais aussi St Jacques et toute la cœur céleste. Elle nous parle du lien qui existe entre l’Eglise pèlerine que nous sommes et l’Eglise glorifiée que forment ceux qui louent Dieu sans cesse. C’est ce que nous dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique : « Étant en effet plus intimement liés avec le Christ, les habitants du ciel contribuent à affermir plus solidement l’Église en sainteté. Ils ne cessent d’intercéder pour nous auprès du Père, offrant les mérites qu’ils ont acquis sur terre par l’unique Médiateur de Dieu et des hommes, le Christ Jésus. Ainsi leur sollicitude fraternelle est du plus grand secours pour notre infirmité. » (CEC 956) « Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre. Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier. » (CEC 2683) Ste. Thérèse de l’Enfant-Jésus disait : « Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre. »

C’est parce qu’il y a des saints et nos saints patrons qui vivent une amitié avec Dieu, que notre vie et cette terre ont un sens, et que notre terre n’est pas maudite. Parce qu’ils aiment l’homme, ils ont infiniment besoin de Dieu et deviennent ainsi saints. Ils sont un pont entre le ciel et la terre. Nous demandons leur aide : nous demandons qu’ils nous apportent de la part de Dieu ce que nous ne pouvons pas nous procurer nous-mêmes, nous leur demandons de nous protéger et nous guider vers Dieu. Ils prennent soin de nous, nous protègent, nous libèrent et nous guérissent, ils intercèdent pour nous et sont toujours de notre côté. Eux seuls connaissent le sens et le chemin vers la vie, ils savent comment vivre. Les saints et nos saints protecteurs nous invitent à être bons les uns envers les autres, à nous réconcilier et à pardonner. Nous pouvons devenir saints si - de tout notre cœur - nous voulons devenir des amis de Dieu, si nous prenons au sérieux les paroles de Jésus et les commandements de Dieu. Nous pouvons devenir saints en commençant à dialoguer avec Dieu dans la prière, pour permettre à Dieu d’entrer dans notre vie et de la changer, comme nous l’enseigne Marie, notre Mère, depuis tant d’années.

La sainteté est le programme de notre vie. Seuls les saints étaient des personnes normales et saines, parce qu’ils étaient des amis de Dieu qui est la source de Vie.

Marie nous appelle à nouveau à la prière qui conduit à la joie, plus précisément à Dieu, source de joie. Notre Mère met entre nos mains ce moyen puissant. Toutes ses apparitions ici à Medjugorje, toutes ses paroles et ses messages sont des moyens qui conduisent au but qui est Dieu. Les apparitions de la Vierge ici ne sont pas un but mais un moyen et un appel. Pourquoi ne pas prendre ce que Dieu nous donne à travers notre Mère ? Ecoutons l’appel de son cœur qui nous aime et dans lequel il y a de la place pour chaque homme.

Medjugorje 26.7.2002.

P. Ljubo Kurtovic


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.