Commentaire du Message, 25. février 2003

La paix est un précieux don de Dieu

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

 
«Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous invite à prier et à jeûner pour la paix. Comme je l’ai déjà dit, je vous le répète encore maintenant, petits enfants, seulement par la prière et le jeûne même les guerres peuvent être arrêtées. La paix est un précieux don de Dieu. Recherchez-la, priez et vous la recevrez. Parlez de la paix et portez la paix dans vos coeurs. Prenez-en soin comme d’une fleur qui a besoin d’eau, de tendresse et de lumière. Soyez ceux qui portent la paix aux autres. Je suis avec vous et j’intercède pour vous tous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Les paroles de la Gospa et son amour pour nous - ses enfants - restent inchangés. Comme dans le message précédent, aujourd’hui encore elle nous appelle à prier et à jeûner pour la paix. Elle s’est présentée ici comme la reine de la paix qui nous apporte et nous donne la paix. De nombreux pèlerins ont fait l’expérience de cette paix dans leurs cœurs. Ils ont porté cette paix dans leur vie quotidienne. Bien que dans ses messages elle s’adresse à tous, en disant « chers enfants », elle s’adresse maternellement à chacun personnellement, à chaque cœur. La paix commence par chacun de nous personnellement, puis se diffuse dans la famille, le peuple et toute la société. Il est important de répondre personnellement à cet appel. Tout commence par la personne. Nous ne devons pas attendre que les autres se convertissent, qu’ils deviennent meilleurs, qu’ils croient ; il est important que je tourne mon cœur personnellement vers la Mère qui nous conduit vers le Roi de la Paix, vers Jésus. Elle voit bien à quel point l’homme est en danger, à quel point la paix est menacée dans les cœurs. Elle sait bien que le trouble et la haine viennent d’un cœur sans paix. Elle nous offre le remède pour de tels cœurs.

Ici, la Gospa ne révèle rien de nouveau et n’apporte rien d’inconnu. Elle renouvelle le même appel qui nous a déjà été adressé par les prophètes dans l’Ancien Testament : la conversion du cœur, la foi, le jeûne, la prière. Selon le témoignage des voyants, la Gospa nous appelle à la paix, au jeûne, à la prière, à la conversion et à une foi ferme. Depuis le début des apparitions jusqu’au 14 août 1984, on jeûnait un jour par semaine. La veille de la solennité de l’Assomption 1984, la Gospa nous a donné le message suivant à travers le voyant Ivan : « Je voudrais qu'en ces jours le monde prie à mes côtés le plus possible. Que les gens jeûnent strictement mercredi et vendredi. Enfin que tous prient chaque jour au moins le Rosaire: les mystères joyeux, douloureux et glorieux. »

Dans de nombreux autres messages, la Gospa nous a invités à jeûner. Le 20 septembre 1984, elle invite : « Chers enfants, aujourd'hui, je vous appelle à commencer à jeûner avec le cœur. Il y a un certain nombre de gens qui jeûnent, mais ils le font parce que tous le monde le fait. C'est devenu une habitude que personne ne veut rompre. » Le 26 septembre 1985 : "Chers enfants… En particulier, vivez le jeûne, car par lui vous pourrez me faire la joie de voir se réaliser tout le plan que Dieu a prévu ici à Medjugorje. » Le 4 septembre 1986 : « Chers enfants, aujourd'hui encore, je vous appelle à la prière et au jeûne. Sachez, chers enfants, qu'avec votre aide, je peux tout faire, et empêcher Satan de vous attirer vers le mal et l'éloigner de cet endroit…. C'est pourquoi, chers enfants, je demande que votre journée soit uniquement prière et abandon total à Dieu. Merci d'avoir répondu à mon appel."

Dans le message du 25 juillet 1991, la Gospa dit : « Chers enfants… Ces temps-ci la paix est menacée de manière particulière, et je vous demande de renouveler le jeûne et la prière dans vos familles. Chers enfants, je désire que vous saisissiez la gravité de la situation, et qu'une grande partie de ce qui va arriver dépend de votre prière. Or vous priez peu. Je suis avec vous, et je vous invite à commencer à prier et à jeûner avec sérieux, comme aux premiers jours de ma venue. »

Dans le message du 25 avril 1992, elle nous a dit : « Chers enfants, aujourd'hui encore je vous invite à la prière. C'est seulement par la prière et le jeûne que la guerre peut être arrêtée… »

Il nous faut nous souvenir des paroles de la Gospa, et les prendre encore plus à cœur et les mettre en pratique dans notre vie. Il nous arrive d’oublier des mots, mais si nous les prenons avec sérieux, ils nous conduiront jusqu’à Jésus, jusqu’à la source à laquelle puise Marie pour nous apporter la paix du cœur et de l’âme tant désirée.

La bienheureuse Vierge Marie nous appelle souvent au jeûne mais encore plus souvent à la prière. Le jeûne est la prière du corps. Le jeûne ne peut en être dissocié. Il est toujours lié à la prière, l’aumône et les œuvres de charité. Jésus lui-même parle de la puissance du jeûne (cf. Mc 9,29). Dans ses messages, la Gospa dit que par la prière et le jeûne même la guerre peut être arrêtée. Le Saint Père Jean-Paul II a également invité et invite tous les chrétiens à la prière et au jeûne pour la paix dans le monde. C’est la seule voie pour surmonter des crises graves et profondes qui règnent dans le monde : à travers le jeûne, obtenir la conversion des cœurs et arrêter les guerres qui sont engendrées dans les cœurs des hommes.

Ceux qui prient sont plus utiles pour le monde que ceux qui se battent, et si dans le monde les choses vont mal ou empirent, c’est parce qu’il y a plus de combattants que de priants. Devenons des combattants à l’école de la prière et de l’amour, afin que nous soyons de jour en jour plus proches de Dieu, davantage appartenant à Dieu, et à travers nous, également le monde.

P. Ljubo Kurtovic

Medjugorje le 26 février 2003


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.