Les Messages de la Sainte Vierge à Medjugorje de mois février

«Chers enfants, aujourd’hui je vous invite à une vie nouvelle. Votre âge n’a pas d’importance. Ouvrez vos cœurs à Jésus qui vous transformera en ce temps de grâce et, comme la nature, vous naîtrez à une vie nouvelle dans l’amour de Dieu, et vous ouvrirez votre cœur au Ciel et aux choses du Ciel. Je suis encore avec vous car Dieu me l’a permis par amour pour vous. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! L’amour et la bonté du Père Céleste donnent des révélations qui font grandir la foi pour qu’elle soit interprétée et qu'elle apporte la paix, la sécurité et l'espérance. Il en est ainsi pour moi également, par l’amour miséricordieux du Père Céleste, je vous montre toujours et à nouveau le chemin vers mon Fils, vers le salut éternel.

Mais, malheureusement, beaucoup de mes enfants ne veulent pas m'écouter, beaucoup de mes enfants sont hésitants. Or moi, dans le temps et au-delà du temps, j'ai toujours magnifié le Seigneur pour tout ce qu'il a fait en moi et par moi.

Mon Fils se donne à vous, il rompt le pain avec vous, il vous donne les Paroles de la vie éternelle pour que vous les portiez à tous. Or vous, mes enfants, apôtres de mon amour, de quoi avez-vous peur quand mon Fils est avec vous ? Montrez-lui vos âmes pour qu'il puisse être en elles, et pour qu'il fasse de vous des instruments de foi, des instruments d'amour. Mes enfants, vivez l'Evangile, vivez l'amour miséricordieux envers le prochain et par-dessus tout, vivez l'amour envers le Père Céleste.

Mes enfants, vous n'êtes pas unis par hasard. Le Père Céleste n'unit personne par hasard. Mon Fils parle à vos âmes, moi je parle à vos cœurs. Comme Mère, je vous dis, mettez-vous en route avec moi, aimez-vous les uns les autres, témoignez ! N'ayez pas peur de défendre, par votre exemple, la vérité - la Parole de Dieu qui est éternelle et qui ne change jamais.

Mes enfants, celui qui agit dans la lumière de l'amour miséricordieux et de la vérité est toujours aidé par le ciel et n'est pas seul. Apôtres de mon amour, que tous vous reconnaissent toujours parmi les autres par votre latence, par votre amour et votre sérénité. Je suis avec vous. Je vous remercie! »
«Chers enfants, en ce temps de grâce, je vous invite tous à vous ouvrir et à vivre les commandements que Dieu vous a donné, afin qu'à travers les sacrements, ils vous guident sur le chemin de la conversion. Le monde et les tentations du monde vous mettent à l'épreuve ;  mais vous, petits enfants, regardez les créatures de Dieu qu'Il vous a donné dans la beauté et l'humilité, et aimez Dieu, petits enfants, par dessus tout, et Lui vous guidera sur le chemin du salut. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, vous que mon Fils aime, vous que j'aime de mon incommensurable amour maternel, ne permettez-pas que l'égoïsme et l'amour-propre règnent dans le monde. Ne permettez pas que l'amour et la bonté soient cachés. Vous qui êtes aimés, vous qui avez connu l'amour de mon Fils, souvenez-vous que être aimés signifie aimer. Mes enfants, ayez la foi. Quand vous avez la foi, vous êtes heureux et vous rayonnez de paix, votre âme tressaille de joie. Dans une telle âme on trouve mon Fils. Quand vous vous offrez pour la foi, quand vous vous offrez pour l'amour, quand vous faites du bien à votre prochain, mon Fils, qui est dans votre âme, sourit. Apôtres de mon amour, je m'adresse à vous comme une mère; je vous réunis autour de moi et je désire vous conduire sur le chemin de l'amour et de la foi. Sur le chemin qui conduit à la lumière du monde. Je suis ici pour l’amour, pour la foi, car je désire, par ma bénédiction maternelle, vous donner espérance et force sur votre chemin, car le chemin qui mène à mon Fils n'est pas facile. Il est fait de renoncement, d'offrande, de sacrifice, de pardon et de beaucoup, beaucoup d'amour. Mais ce chemin mène à la paix et au bonheur. Mes enfants, ne prêtez pas foi aux voix trompeuses, qui vous parlent de choses fausses, de faux scintillements. Vous, mes enfants, revenez à l'Ecriture Sainte. Je vous regarde avec un amour immense et, par la grâce de Dieu, je me manifeste à vous. Mes enfants, mettez-vous en route avec moi. Que votre âme tressaille de joie ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui je vous appelle à vivre profondément votre foi et à prier le Très-Haut afin qu’Il la fortifie, afin que les vents et les tempêtes ne puissent pas la briser. Que les racines de votre foi soient la prière et l’espérance en la vie éternelle. Dès maintenant, petits enfants, travaillez sur vous-mêmes en ce temps de grâce, où Dieu vous donne la grâce qu’à travers le renoncement et l’appel à la conversion, vous soyez des personnes de foi et d’espérance claires et persévérantes. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Vous qui cherchez tous les jours à consacrer votre vie à mon Fils, vous qui essayez de vivre avec lui, vous qui priez et qui vous sacrifiez, vous êtes l'espoir de ce monde sans paix. Vous êtes les rayons lumineux de mon Fils - l'Evangile vivant, et vous êtes mes bien-aimés apôtres de l'amour. Mon Fils est avec vous. Il est avec ceux qui pensent à lui, avec ceux qui le prient. Mais de la même façon, il attend avec patience ceux qui ne le connaissent pas. C'est pourquoi vous, apôtres de mon amour, priez avec le cœur et montrez par vos actes l'amour de mon Fils. Cela est pour vous le seul espoir, et c'est le seul chemin vers la vie éternelle. Moi, en tant que Mère, je suis ici avec vous. Les prières que vous m'adressez sont les plus belles roses d'amour pour moi. Je ne peux pas ne pas être là où je sens le parfum des roses. Il y a de l'espoir. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce, je vous invite tous à la conversion . Petits enfants , vous aimez peu, vous priez encore moins. Vous êtes perdus et vous ne savez pas quel est votre but. Prenez la croix, regardez Jésus et suivez-le. Il se donne à vous, jusqu’à mourir sur la croix car il vous aime. Petits enfants, je vous invite à revenir à la prière du cœur, pour trouver l’espérance et le sens de votre existence, dans la prière. Je suis avec vous et je prie pour vous. Mercid’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, je vous ai appelés et je vous appelle à nouveau à connaître mon Fils, à connaître la vérité. Je suis avec vous et je prie pour que vous y arriviez. Mes enfants, vous devez prier beaucoup pour avoir le plus possible d’amour et de patience, pour savoir supporter le sacrifice et être pauvres en esprit. A travers le Saint Esprit, mon Fils est toujours avec vous. Son Eglise naît en chaque cœur qui le connait. Priez pour pouvoir connaître mon Fils, priez pour que votre âme soit une seule chose avec Lui. C’est cela la prière, c’est cela l’amour qui attire les autres et fait de vous mes apôtres. Je vous regarde avec amour, un amour maternel. Je vous connais, je connais vos douleurs et vos afflictions, car j’ai moi aussi souffert en silence. Ma foi m’a donné l’amour et l’espérance. Je vous le répète : la Résurrection de mon Fils et mon Assomption au Ciel sont pour vous espérance et amour. C’est pourquoi, mes enfants, priez pour connaître la vérité, pour avoir une foi ferme qui guide votre coeur et sache transformer vos douleurs et vos souffrances en amour et en espérance. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce, je vous invite tous : priez plus et parlez moins. En prière, cherchez la volonté de Dieu et vivez-la, selon les commandements auxquels Dieu vous appelle. Je suis avec vous et je prie avec vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, me voici, je suis au milieu de vous. Je vous regarde, je vous souris et je vous aime comme seule une mère peut le faire. Par le Saint Esprit qui vient à travers ma pureté, je vois vos cœurs et je les offre à mon Fils. Depuis longtemps déjà, je vous demande d'être mes apôtres et de prier pour ceux qui n'ont pas connu l'amour de Dieu. Je demande une prière dite par amour, une prière qui accomplit des œuvres et des sacrifices. Ne perdez pas de temps à vous demander si vous êtes dignes d'être mes apôtres. Le Père Céleste vous jugera tous, et vous, aimez-Le et écoutez-Le ! Je sais que tout cela vous confond, comme aussi mon propre séjour parmi vous, mais accueillez-le avec joie et priez pour comprendre que vous êtes dignes de travailler pour le Ciel. Mon amour est sur vous. Priez afin que mon amour puisse vaincre dans tous les cœurs, parce que c'est un amour qui pardonne, qui donne et qui ne finit jamais. Je vous remercie. »
   




Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.

`