Les Messages de la Sainte Vierge à Medjugorje de mois mars

«Chers enfants, je suis avec vous toutes ces années afin de vous conduire sur le chemin du salut. Revenez à mon Fils, revenez à la prière et au jeûne ! Petits enfants,  permettez que Dieu parle à votre cœur, car Satan règne et désire anéantir vos vies et la terre sur laquelle vous marchez. Soyez courageux et décidez-vous pour la sainteté ! Vous verrez la conversion dans vos cœurs et dans vos familles ; la prière se fera entendre, Dieu va exaucer vos supplications et vous donner la paix. Je suis avec vous et je vous bénis tous de ma bénédiction maternelle. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, mon Fils, en tant que Dieu, a toujours regardé au-delà du temps. Moi, sa mère, à travers Lui, je vois dans le temps. Je vois de belles choses et des choses tristes. Mais je vois qu'il y a encore de l'amour et cet amour doit être manifeste. Mes enfants, vous ne pouvez pas être heureux si vous ne vous aimez pas les uns les autres, si vous n'avez pas d'amour en toute situation et à chaque instant de votre vie. Et moi, en tant que mère, je viens vers vous par amour, pour vous aider à connaître l'amour véritable, à connaître mon Fils.

C'est pourquoi, je vous appelle à renouveler toujours davantage votre soif d'amour, de foi et d'espérance. La seule source de laquelle vous pouvez boire est celle de la confiance en Dieu, mon Fils.

Mes enfants, dans les moments d'insécurité et de renoncement, il vous suffit de rechercher le visage de mon Fils ! Il vous suffit de vivre ses paroles, et alors n'ayez pas peur ! Priez et aimez avec des sentiments sincères, avec de bonnes œuvres ; aidez le monde à se transformer et mon Cœur à triompher.

Tout comme mon Fils vous le dit, moi aussi je vous le dis : aimez-vous les uns les autres car sans amour il n'y a pas de salut. Je vous remercie, mes enfants. »
«Chers enfants, votre amour pur et sincère attire mon cœur maternel. Votre foi et votre confiance dans le Père Céleste sont des roses parfumées que vous m’offrez, les plus beaux bouquets de roses, faits de vos prières, de vos actes de miséricorde et de votre amour. Apôtres de mon amour qui, sincèrement et d'un cœur pur, vous efforcez de suivre mon Fils, vous qui l'aimez sincèrement, c’est à vous d’aider et d’être un exemple pour ceux qui n'ont pas encore connu l'amour de mon Fils - mais, mes enfants, pas seulement en paroles mais en actes et avec des sentiments purs par lesquels vous glorifiez le Père Céleste. Apôtres de mon amour, il est temps de veiller, et j'attends de vous l'amour, j’attends que vous ne jugiez personne car le Père Céleste jugera chacun. J'attends de vous que vous aimiez et que vous transmettiez la vérité, car la vérité est ancienne, elle n'est pas nouvelle, elle est éternelle; elle est vérité ! Elle témoigne de l'éternité de Dieu. Apportez la lumière de mon Fils et chassez les ténèbres qui veulent vous saisir toujours davantage. N'ayez pas peur : par la grâce et l'amour de mon Fils, je suis avec vous. Je vous remercie. »
«Chers enfants, ceci est un temps de grâce. Comme la nature se renouvelle pour une vie nouvelle, vous aussi êtes appelés à la conversion. Décidez-vous pour Dieu. Petits enfants, vous êtes vides et vous n'avez pas la joie car vous n'avez pas Dieu. C'est pourquoi priez jusqu'à ce que la prière devienne  vie pour vous. Cherchez dans la nature Dieu qui vous a créés car la nature parle et se bat pour la vie, et non pour la mort. Les guerres règnent dans les coeurs et entre les peuples car vous n'avez pas la paix et vous ne voyez pas, petits enfants, un frère dans votre prochain. C'est pourquoi, revenez à Dieu et à la prière. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
Wizjonerka Mirjana Dragićević-Soldo miała codzienne objawienia od 24. czerwca 1981 r. do 25. grudnia 1982 r. w czasie ostatniego objawienia Matka Boża powierzywszy jej 10. tajemnicę powiedziała, że będzie się jej objawiała raz do roku i to właśnie 18 marca. Tak było dotychczas - również i w tym roku.Kilka tysięcy pielgrzymów zgromadziło się na modlitwie różańcowej. Objawienie zaczęło się o 13:41 i trwało do 13:46.
«Chers enfants, en tant que mère et comme Reine de la Paix, je vous appelle à accepter mon Fils, afin qu'il puisse vous accorder la paix de l'âme, afin qu'il puisse vous donner ce qui est juste, ce qui est bon pour vous.

Mes enfants, mon Fils vous connaît. Il a vécu la vie d'un homme et en même temps la vie divine. Une vie étonnante! Le corps d'un homme - un esprit divin.

C'est pourquoi, mes enfants, tandis que mon Fils vous regarde de ses yeux divins, il pénètre vos coeurs. De ses yeux, doux et chaleureux, il se cherche en vous. Peut-il s'y trouver, mes enfants?

Acceptez-le ! Alors les moments de douleur et de souffrance deviendront moments de douceur. Acceptez-le et vous aurez la paix dans l'âme; vous en rayonnerez tout autour de vous, or c'est ce dont vous avez le plus besoin en ce moment. Ecoutez-moi, mes enfants!

Priez pour les pasteurs, pour ceux dont mon Fils a béni les mains ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, je vous appelle, "Apôtres de mon amour". Je vous montre mon Fils qui est la Paix véritable et l'Amour véritable. Comme Mère, par la grâce de Dieu, je désire vous conduire vers Lui. C'est pourquoi, mes enfants, je vous invite à vous examiner vous-mêmes en partant de mon Fils, à regarder vers Lui avec le cœur et à voir avec le cœur où vous en êtes et vers où va votre vie.

Mes enfants, je vous invite à comprendre que c'est grâce à mon Fils que vous vivez, par son amour et par son sacrifice. Vous Lui demandez de vous faire grâce et moi je vous invite à être miséricordieux. Vous lui demandez d'être bon envers vous et de vous pardonner, mais cela fait combien de temps que je vous prie, mes enfants, de pardonner et d'aimer toutes les personnes que vous rencontrez?

Quand vous comprendrez mes paroles avec le cœur, vous comprendrez et connaîtrez le véritable Amour et vous pourrez être les apôtres de cet amour, mes apôtres, mes chers enfants. Je vous remercie! »
«Chers enfants, je vous invite à être avec moi dans la prière, en ce temps de grâce, alors que les ténèbres luttent contre la lumière. Priez, petits enfants, confessez-vous et commencez une vie nouvelle dans la grâce. Décidez-vous pour Dieu et Lui vous conduira vers la sainteté, et la croix sera pour vous le signe de la victoire et de l'espérance. Soyez fiers d'être baptisés et soyez reconnaissants, dans votre cœur, de faire partie du plan de Dieu. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, ma vie sur terre était simple. J'aimais et je me réjouissais des petites choses. J'aimais la vie - le don de Dieu - même si douleurs et souffrances transperçaient mon cœur. Mes enfants, j'avais la force de la foi et une confiance illimitée en l'amour de Dieu. Tous ceux qui ont la force de la foi sont plus forts. La foi te fait vivre selon le bien, et la lumière de l'amour de Dieu arrive alors toujours au moment désiré. Elle est la force qui soutient dans la douleur et la souffrance. Mes enfants, priez pour obtenir la force de la foi, ayez confiance dans le Père Céleste et n'ayez pas peur. Sachez qu'aucune créature qui appartient à Dieu ne sera perdue mais aura la vie pour toujours. Toute douleur a sa fin et alors commence une vie dans la liberté, là où vont mes enfants et où tout revient. Mes enfants, votre combat est difficile; il le sera plus encore, mais vous, suivez mon exemple ! Priez pour obtenir la force de la foi, ayez confiance en l'amour du Père Céleste. Je suis avec vous; je me révèle à vous, je vous encourage. Avec un incommensurable amour maternel, je caresse vos âmes. Je vous remercie. »
«Chers enfants, de grandes choses le Père Céleste a faites en moi, comme il en fait en tous ceux qui l'aiment tendrement et qui le servent fidèlement, avec dévotion ! Mes enfants, le Père Céleste vous aime et c'est grâce à son amour que je suis ici avec vous. Je vous parle, pourquoi ne voulez-vous pas voir les signes ? Auprès de Lui, tout est plus facile. La souffrance vécue avec Lui est plus aisée car il y a la foi. La foi aide dans la souffrance et la souffrance sans la foi conduit au désespoir. La souffrance vécue et offerte à Dieu, élève. Mon Fils n'a-t-il pas racheté le monde par son douloureux sacrifice ? Moi, sa Mère, j'étais présente à sa souffrance et à sa douleur, comme je suis présente à vous tous ! Mes enfants, je suis avec vous dans la vie, dans la souffrance, dans la douleur, dans la joie et dans l'amour. C'est pourquoi, gardez l'espérance! L'espérance fait comprendre que la vie est là. Chers enfants, je vous parle; ma voix parle à votre âme, mon cœur parle à votre cœur. Apôtres de mon amour, oh comme mon cœur maternel vous aime ! Je voudrais vous enseigner tant de choses ! Mon cœur maternel désire tant que vous soyez comblés! Mais vous ne serez comblés que lorsqu'en vous-mêmes seront unifiés âme, corps et amour. Je vous en prie, vous mes enfants, priez beaucoup pour l'Eglise et pour ses serviteurs - pour ses bergers. Puisse l'Eglise être comme mon Fils la désire : claire comme de l'eau de source et pleine d'amour. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce, je vous appelle tous à ouvrir vos cœurs à la miséricorde de Dieu, afin qu‘à travers la prière, la pénitence et la décision pour la sainteté, vous commenciez une nouvelle vie. Ce temps de printemps vous exhorte dans vos pensées et dans vos cœurs à une vie nouvelle, à un renouveau. C’est pourquoi, petits enfants, je suis avec vous pour vous aider afin que, déterminés, vous disiez OUI à Dieu et aux commandements de Dieu. Vous n’êtes pas seuls, je suis avec vous de par la grâce que me donne le Très-Haut pour vous et pour votre descendance. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
   




Pour comparaison avec autre linguistique version choisir
1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant>>

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cœurs vous devez aimer.

`