Les Messages de la Sainte Vierge à Medjugorje de mois novembre

«Chers enfants, mon cœur maternel souffre tandis que je regarde mes enfants qui n'aiment pas la vérité et qui la cachent, tandis que je regarde mes enfants qui ne prient pas avec ferveur et en actes. Je suis triste lorsque je dis à mon Fils que beaucoup de mes enfants n'ont plus la foi et qu'ils ne Le connaissent pas - Lui mon Fils. C'est pourquoi je vous appelle, apôtres de mon amour, efforcez-vous de regarder au tréfonds du cœur de l’homme et là, vous êtes sûrs de trouver un petit trésor caché. Regarder de cette manière est une miséricorde de la part du Père céleste. Rechercher le bien là même où il y a le mal le plus grand, essayer de se comprendre au lieu de se juger les uns les autres, voilà ce que mon Fils attend de vous. Et moi, en tant que mère, je vous appelle à l'écouter. Mes enfants, l'esprit est plus puissant que le corps et, porté par l'amour et les œuvres, il surmonte tous les obstacles. Ne l'oubliez pas : mon Fils vous a aimés et il vous aime. Son amour est avec vous et en vous si vous êtes une seule chose avec Lui. Il est la lumière du monde et rien ni personne ne pourra l'arrêter dans la gloire finale. C'est pourquoi, apôtres de mon amour, ne craignez pas de témoigner de la vérité. Témoignez avec enthousiasme, par des actes, avec amour, par vos sacrifices et par-dessus tout avec humilité. Témoignez de la vérité à tous ceux qui n'ont pas connu mon Fils. Je serai avec vous, je vous encouragerai. Témoignez de l'amour qui ne passe jamais car il vient du Père Céleste qui est éternel et qui offre l'éternité à ses enfants. L'Esprit de mon Fils sera avec vous. Mes enfants, je vous appelle à nouveau à prier pour vos bergers ; priez pour que l'amour de mon Fils puisse les conduire. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce je vous appelle à la prière. Priez et recherchez la paix, petits enfants. Lui qui est venu ici sur la terre pour vous donner Sa paix, sans faire de  différence : qui que vous soyez et quoi que vous soyez. Lui, mon fils,votre frère,vous appelle à la conversion à travers moi, car sans Dieu vous n'avez ni avenir ni vie éternelle. C'est pourquoi, croyez et priez, vivez dans la grâce et dans l'attente de votre rencontre personnelle avec Lui. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, en vous regardant rassemblés autour de moi, je vois beaucoup d'âmes pures, beaucoup de mes enfants qui cherchent l'amour et la consolation, mais personne ne leur en donne. Je vois aussi ceux qui font le mal parce qu’ils n'ont pas de bons exemples, ils n'ont pas connu mon Fils. Ce qui est bon et silencieux et qui se répand par les âmes pures, est la force qui maintient le monde. Il y a beaucoup de péchés, mais il y a aussi de l'amour. Mon Fils m'envoie vers vous, moi la Mère, la même pour vous tous, pour vous apprendre à aimer et pour que vous compreniez que vous êtes frères. Je désire vous aider. Apôtres de mon amour, le désir vivant de foi et d'amour suffit, et mon Fils l'acceptera; mais vous devez en être dignes, avoir de la bonne volonté et un cœur ouvert. Mon Fils vient dans les cœurs ouverts. En tant que Mère, je désire que vous appreniez à connaître mon Fils le mieux possible, il est Dieu né de Dieu. Je désire que vous connaissiez la grandeur de son amour qui vous est si nécessaire. Il a pris sur lui vos péchés et vous a obtenu la rédemption. En retour il vous a demandé de vous aimer les uns les autres. Mon Fils est Amour. Il aime tous les hommes, tous les peuples de tous pays, sans distinction. Chers enfants, si vous viviez l'amour de mon Fils, son Royaume serait déjà sur terre. C'est pourquoi, apôtres de mon amour, priez ! Priez pour que mon Fils et son amour vous soient le plus proche possible, pour que vous soyez un exemple d'amour et que vous aidiez tous ceux qui n'ont pas connu mon Fils. N'oubliez jamais que mon Fils, un et trine, vous aime. Aimez vos bergers et priez pour eux. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd‘hui encore je vous invite à la prière. En ce temps de grâce, Dieu m’a permis de vous guider vers la sainteté et vers une vie simple afin que, dans les petites choses, vous puissiez découvrir Dieu le Créateur, tomber amoureux de lui, et que votre vie soit un remerciement envers le Très Haut pour tout ce qu’il vous donne. Petits enfants, que votre vie soit un don pour les autres dans l’amour, et Dieu vous bénédira. Et vous, rendez témoignage sans intérêt, par amour envers Dieu. Je suis avec vous et j’intercède devant mon Fils pour vous tous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Venir vers vous et me faire connaître à vous est une grande joie pour mon cœur maternel. C'est le don de mon Fils pour vous et pour les autres qui viendront . En tant que mère, je vous appelle à aimer mon Fils plus que tout. Pour l'aimer de tout votre cœur, vous devez apprendre à le connaître. Vous apprendrez à le connaître par la prière. Priez avec le coeur et avec vos sentiments! Prier signifie penser à Son amour et à Son sacrifice. Prier signifie aimer, donner, souffrir et offrir. Mes enfants, je vous appelle à être les apôtres de la prière et de l'amour. Mes enfants, ceci est un temps de veille. Dans cette veille je vous appelle à la prière, à l'amour et à la confiance. Quand mon Fils regardera dans vos coeurs, mon cœur maternel souhaite qu'Il voie en eux une confiance inconditionnelle et l'amour. L'amour uni de mes apôtres vivra, vaincra et dévoilera le mal. Mes enfants, j'étais le calice de l'Homme-Dieu; j'étais l'instrument de Dieu. C'est pourquoi je vous appelle, mes apôtres, à être les calices du véritable et pur amour de mon Fils. Je vous appelle à être les instruments par lesquels tous ceux qui n'ont pas encore connu l'amour de Dieu, qui n'ont jamais aimé, puissent comprendre, accepter et être sauvés. Merci mes enfants. »
«Chers enfants, aujourd’hui je vous invite tous : priez pour mes intentions. La paix est en danger, c’est pourquoi, petits enfants, priez et soyez porteurs de paix et d’espérance dans ce monde inquiet où Satan attaque et tente de toutes sortes de manières. Petits enfants, soyez fermes dans la prière et courageux dans la foi. Moi, je suis avec vous et j’intercède devant mon Fils pour vous tous. Mercid’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, je désire vous parler à nouveau de l'amour. Je vous ai rassemblés autour de moi au nom de mon Fils, selon sa volonté. Je désire que votre foi soit ferme, qu'elle jaillisse de l'amour. Parce que ceux de mes enfants qui comprennent l'amour de mon Fils et le suivent vivent dans l'amour et dans l'espérance. Ils ont connu l'amour de Dieu. C'est pourquoi, mes enfants, priez; priez pour pouvoir aimer toujours plus et faire des œuvres d'amour. Parce que la foi seule, sans l'amour et sans les œuvres d'amour, ce n'est pas ce que je vous demande : mes enfants, c'est là une foi illusoire. C'est de la vanité. Mon Fils recherche la foi et les œuvres, l'amour et la bonté. Je prie et je vous demande de prier également, et de vivre l'amour, car je désire que mon Fils, quand il regardera le cœur de tous mes enfants, puisse voir en eux l'amour et la bonté, et non la haine et l'indifférence. Mes enfants, apôtres de mon amour, ne perdez pas l'espérance, ne perdez pas la force ! Vous pouvez y arriver. Je vous encourage et vous bénis. Car tout ce qui vient de ce monde - que beaucoup de mes enfants mettent malheureusement à la première place - disparaîtra; seuls l'amour et les œuvres d'amour demeureront et ouvriront la porte du Royaume des Cieux. Je vous attendrai à cette porte. A cette porte, je désire accueillir et étreindre tous mes enfants. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui de manière particulière, je vous invite à la prière. Priez, petits enfants, pour pouvoir comprendre qui vous êtes et où vous devez aller. Soyez des porteurs de la Bonne Nouvelle et des gens d’espérance. Soyez amour pour tous ceux qui sont sans amour. Petits enfants, vous serez tout et vous réaliserez tout seulement si vous priez et êtes ouverts à la volonté de Dieu, de Dieu qui désire vous conduire à la vie éternelle. Je suis avec vous et j’intercède pour vous de jour en jour devant mon Fils Jésus. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, je suis avec vous avec la bénédiction de mon Fils, avec vous qui m'aimez et qui essayez de me suivre. Je désire être aussi avec vous, qui ne m'accueillez pas. A vous tous, j'ouvre mon coeur rempli d'amour et je vous bénis de mes mains maternelles. Je suis une mère qui vous comprend. J'ai vécu votre vie, j’ai éprouvé vos souffrances et vos joies. Vous qui vivez une souffrance, vous comprenez ma douleur et ma souffrance pour ceux de mes enfants qui ne permettent pas à la lumière de mon Fils de les illuminer; ceux de mes enfants qui vivent dans les ténèbres. C’est pourquoi j’ai besoin de vous qui avez été illuminés par la lumière et qui avez compris la vérité. Je vous invite à adorer mon Fils pour que votre âme grandisse et atteigne une vraie spiritualité. Mes apôtres, c’est alors que vous serez capables de m’aider. M’aidez signifie prier pour ceux qui n’ont pas encore connu l’amour de mon Fils. En priant pour eux, vous montrez à mon Fils que vous l’aimez et que vous le suivez. Mon Fils m’a promis que le mal ne vaincra jamais parce que vous, âmes des justes, vous êtes là; vous qui essayez de dire vos prières avec le coeur; vous qui offrez vos douleurs et vos souffrances à mon Fils; vous qui comprenez que la vie n’est qu’un clignement d'oeil; vous qui languissez après le Royaume des Cieux. Voilà tout ce qui fait de vous mes apôtres et vous guide vers le triomphe de mon Coeur. C’est pourquoi mes enfants, purifiez vos coeurs et adorez mon Fils. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite tous à la prière. Ouvrez profondément les portes de votre coeur à la prière, petits enfants, à la prière avec le coeur, et alors le Très Haut pourra agir sur votre liberté, et la conversion commencera. Votre foi deviendra ferme, de sorte que vous pourrez dire de tout votre coeur : « Mon Dieu, mon tout ! » Vous comprendrez, pertits enfants, qu’ici sur la terre, tout passe. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
   




Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

Afin que Dieu puisse vivre dans vos cours vous devez aimer.

`